NBA

Mavericks vs Suns : Luka Dončić veut stopper les Suns dans cette affiche de la nuit NBA (20/01)

Face au rouleau compresseur nommé les Phoenix Suns, Luka Dončić et les Mavericks de Dallas tenteront de faire chuter le leader de la NBA dans notre affiche NBA du 20 janvier 2022 !

Les Dallas Mavericks sur une bonne dynamique

Les Mavs sont enfin au complet ! Il faut profiter du moment car cette phrase est très difficile à prononcer quand un effectif a dans ses rangs un joueur comme Kristaps Porzingis ! Mais c’est actuellement le cas, et c’est la meilleure nouvelle pour les Texas (jusqu’à une nouvelle blessure de leur intérieur Letton). Avec un bilan de 26 victoires et 19 défaites, Dallas est sur une série de 4 succès consécutifs dont une référence sur le terrain des Memphis Grizzlies. Le retour de blessure du Letton n’y est pas étranger non plus. Avec Porzingis, les Mavericks disposent d’une arme offensive intérieure capable de prendre feu à tout moment du match et d’apporter de la variété au scoring. Les seconds couteaux que sont Hardaway Jr, Jalen Brunson ou bien Finney-Smith apportent leur pied à l’édifice chaque soir, sans faire de bruit et dans l’ombre des stars. Arrivé cet été, Jason Kidd a réussi à faire comprendre au groupe que la défense était indispensable pour avoir de l’ambition dans la ligue et que cela allait faire la différence en play-off. Un message clair qui est passé auprès des joueurs. Et comment ne pas parler du prodige Slovène, Luka Dončić. De retour dans la franchise après des JO où il a laissé une empreinte, le meneur des Mavericks est arrivé en surpoids, sans doute pour avoir un peu trop relâché ses exigences nutritionnelles lors de ses vacances. Mais depuis début janvier, Luka Dončić est de retour en mode MVP, et Dallas aura bien besoin de son talent pour espérer aller loin cette saison !

Une puissance collective chez les Suns

Finaliste la saison dernière et tout près du titre après avoir mené 2/0, les Suns ont dû baisser pavillon et s’incliner. Un été à se remémorer l’échec et à trouver une motivation pour se remettre au travail immédiatement. Et le résultat est aussi impressionnant que la saison dernière. Leader de la ligue avec 34 victoires et 9 défaites, les Phoenix Suns ont pourtant dû subir les blessures comme toutes les autres équipes. Devin Booker a connu un petit pépin, Deandre Ayton également. Mais pourtant, l’alchimie collective est restée, portée par Chris Paul en véritable patron et gestionnaire. À 36 ans, le meneur reste le meilleur passeur de la ligue avec 10 passes de moyenne. Les roles players sont également indispensables. Joe Crowder est un élément indispensable du système collectif des Suns. Cameron Payne en sortie de banc offre du scoring, Mikal Bridges est un parfait complément à Chris Paul et Devin Booker, qui lui, en tant que 1ère option offensive de l’équipe, s’épanoui dans ce système mis en place par un coach, Monty Williams, qui a gagné le respect de tous. Un effectif bâti pour passer l’étape au-dessus, c’est-à-dire le titre NBA.

Un Luka Dončić bien entouré

Le Slovène réalise une saison un peu moins productive que la précédente, avec 25 points, 9 rebonds et 9 passes de moyenne tout de même. Luka fait moins de cartons offensifs, mais cela n’empêche pas son équipe des Mavs de continuer à gagner. En partie par l’apport plus régulier de Kristaps Porzingis, qui, quand Luka Dončić était en protocole covid, a su prendre le relais et maintenir les Mavericks à flot. Et quand les 2 Européens jouent ensemble, les Dallas Mavericks deviennent une équipe beaucoup plus dangereuse, avec les défenseurs adverses qui ne peuvent plus se consacrer qu’à défendre sur le Slovène. Jalen Brunson apporte toujours son écho en sortie de banc, avec un apport offensif (15 points de moyenne) qui soulage les Mavericks et lance la 2nde unit avec confiance. Contre des Suns au collectif bien huilé, mais privés de Deandre Ayton, il sera nécessaire d’attaquer le cercle pour obtenir des lancers francs et des paniers faciles.

Sans Ayton, no problem ?

La richesse du collectif des Suns n’est plus à démontrer. Le coach Monty Williams s’appuie sur un groupe de 8/9 joueurs, capable de compenser l’absence d’un titulaire. Avec Deandre Ayton blessé lors du match contre les Pistons dimanche dernier, le poste de pivot sera occupé par Javale McGee et Bismack Biyombo, 2 protecteurs de cercle qui offrent de la verticalité. Certes, les 2 intérieurs ne disposent pas de la palette offensive du pivot titulaire, mais leur apport ne peut que faire du bien, surtout en sortie de banc. Et l’on peut compter sur Devin Booker, Cameron Payne et Mikal Bridges pour compenser le manque de points du poste 5. Et pour contrer Porzingis, les Suns disposent de Jae Crowder, qui sera fera un malin plaisir à faire déjouer le Letton !

Les précédentes confrontations cette saison

Le 18 novembre 2021: Phoenix Suns – Dallas Mavericks 105-98

Le 20 novembre 2021: Phoenix Suns – Dallas Mavericks 112-104

Les leaders statistiques de chaque équipe

Points :

  • Luka Dončić(Mavericks) 25,1 points
  • Devin Booker (Suns) 24,6 points

Rebonds :

  • Luka Dončić (Mavericks) 8,8 rebonds
  • Deandre Ayton (Suns) 10,6 rebonds

Passes décisives :

  • Luka Dončić (Mavericks) 8,7 passes
  • Chris Paul (Suns) 10,0 passes

Les statistiques collectives de chaque équipe

Classement des équipes :

  • Dallas Mavericks : 26 victoires et 19 défaites, 5ème de la conférence Ouest
  • Phoenix Suns : 34 victoires et 9 défaites, 1er de la conférence Ouest

Points par match :

  • Dallas Mavericks 105,4 points
  • Minnesota Wolves 112,5 points

Rebonds par match :

  • Dallas Mavericks 44,0 rebonds
  • Phoenix Suns 46,0 rebonds

Passes décisives par match :

  • Dallas Mavericks 23,9 passes
  • Phoenix Suns 26,2 passes

Dynamique sur les 5 dernières rencontres :

  • Dallas Mavericks 4 victoires et 1 défaite
  • Phoenix Suns 4 victoires et 1 défaite

Le programme de la nuit NBA (jeudi 20 janvier 2022)

1h30 : New York Knicks – New Orleans Pelicans

1h30 : Dallas Mavericks – Phoenix Suns

4h00 : Golden State Warriors – Indiana Pacers

 

Crédit photo : dallasnews.com


Jérémy Ernou

Le sport est une religion

Dernières publications

En haut