MMA/UFC

MMA : Cyril Gane le “bon gamin” de l’UFC

Il fait partie de ces gens plaçant la France sur une carte du MMA. Cyril Gane est invaincu dans l’octogone, le Français a démarré sa carrière dans la cage en 2018. Retour sur son parcours. 

“C’est quelqu’un qui va changer le visage de la France dans le sport de combat” a déclaré son entraineur Fernand Lopez à RMC Sport. Cyril Gane est une personne à part, une nouvelle espèce de combattant poids-lourd. Fluide, rapide, physique le Français à tout pour réussir à l’UFC. Déjà cinq combats dans la fédération américaine et 5 victoires. La dernière en date le 28 février dernier contre Jairzinho Rozenstruik numéro 3 mondial, au bout de 5 rounds le natif de La Roche-sur-Yon remporte le combat. Une victoire totalement maitrisée ne plaisant pas à tout le monde. Dana White, le patron de l’UFC, n’a pas été emballé par la performance. À la fin du combat dans des propos rapportés par La Sueur, il déclare : “C’était sa soirée pour se révéler et sa chance pour montrer au monde qui il est. Il a gagné, mais restons-en là. Il a gagné.” “Bon Gamin” a répondu indirectement aux déclarations de Dana White dans une interview pour La Sueur : “Ils veulent le grand KO. Alors oui, je n’ai pas fini le combat. J’ai essayé, mais je ne le fais pas. Je peux comprendre ça, mais ça va. Je pense que j’ai bien fait. J’ai réussi le combat debout. C’est le patron et il veut gagner de l’argent”, déclare-t-il. Cyril Gane n’est pas le combattant le plus “bankable” mais c’est un technicien hors pair avec une grande intelligence de combat.

Une arrivée fracassante en MMA

Arrivé à Paris pour passer un BTS Management Unité Commercial, Cyril Gane s’essaye au muay-thaï. Le Français d’1 m 96 remporte deux titres en trois années de compétition, il bat même le numéro un de la catégorie Yassine Boughanem. Très vite repéré par l’entraineur Fernand Lopez, ce dernier veut lancer le colosse dans le MMA, et lui promet de lui faire rejoindre l’UFC très rapidement. Chose promise, chose due, après 3 combats remportés en TKO la fédération canadienne et la ceinture TKO poids-lourds autour de la taille, le Français intègre l’UFC. Des débuts victorieux en Uruguay lors de l’UFC Fight Night 156, lorsqu’il bat par soumission le Brésilien, Raphael Pessoa. “Bon gamin” enchaine avec des victoires sur Don’Tale Mayes, Tanner Boser et Junior Dos Santos. Son dernier succès remonte au 28 février contre Jairzinho Rozenstruik.

Cyril Gane reste invaincu dans l’octogone et pourrait se diriger très rapidement vers le titre. Pour patienter le Français retrouvera la cage le 26 juin prochain pour y affronter Alexander Volkov, un duel entre le 4e et le 5e mondial, ce combat devrait être le main event du show. Les contrats ne sont pas encore signés, mais les deux parties sont d’accord. Dans une interview accordée au site MMAJunkie, Cyril Gane avance également l’idée d’un affrontement avec Derrick Lewis : “Si on trouve un bon accord pour ce combat, je pense que j’aurais envie de le terminer. Car je sais que c’est bien d’aller jusqu’au bout d’un fight, mais c’est encore mieux de le finir avant la fin,” annonce-t-il.

Une nouvelle espèce de poids-lourd

Cyril Gane est un combattant record. Arrivé à l’UFC au bout de 3 combats, le Français débarque de façon très précoce dans l’élite du MMA. Seul Cain Velasquez a fait mieux, le Mexicain est arrivé au bout de deux combats. “Bon Gamin” compte également la meilleure série en cours chez les poids-lourds avec cinq victoires dans la division reine. La victoire contre Jairzinho Rozenstruik était maitrisée de A à Z. Dominateur grâce à sa polyvalence tant au sol que dans son jeu de poings et de pieds le natif de La Roche-sur-Yon est en train de révolutionner la division. Une gestuelle très fluide, rare pour la catégorie. Cyril Gane peut produire beaucoup d’effort grâce un physique et un cardio hors norme. Le Français démontre également un QI de combat très élevé et une lucidité qui n’est plus à prouver.

Parier sur la MMA avec cmma.fr

Cyril Gane est le combattant à surveiller pour les années futures, le Français a tout pour réussir et imposer sa force dans la catégorie poids-lourds. 

 

Crédits image en une : Getty Images
Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire