Football

Monaco enchaîne, Bordeaux coule

Face à d’apathiques Girondins, l’AS Monaco s’impose sans forcer à Bordeaux (0-3) et revient à deux points du leader lillois.

À l’heure où la course au titre fait rage en Ligue 1, pas de place à l’hésitation à six journées du terme du championnat. Après la victoire du PSG face à Saint-Étienne un peu plus tôt dans l’après-midi, l’AS Monaco n’a pas d’autre choix que de s’imposer en Gironde.

Au coup d’envoi, la doublette Wissam Ben Yedder-Kevin Volland fait son retour à la pointe de l’attaque monégasque. Le premier quart d’heure fait office de round d’observation. Puis, Monaco tente d’accélérer. Le pressing rouge et blanc se fait de plus en plus intense, jusqu’à faire flancher Paul Baysse qui offre une première grosse occasion de but à Aleksandr Golovin au quart d’heure de jeu. Auteur d’un bel arrêt à bout portant, Benoît Costil s’apprête à vivre un sale après-midi. Dans la lignée de leurs dernières sorties, les Girondins sont amorphes. La deuxième alerte est imminente. Cette fois, c’est Aurélien Tchouaméni qui, à la suite d’une belle séquence de jeu monégasque, manque de crucifier son club formateur (18e). Comme si ça ne suffisait pas, touché à la suite d’un choc, Laurent Koscielny est contraint de laisser sa place à Mexer (24e). La menace se précise jusqu’à l’ouverture du score monégasque par Kevin Volland à la demi-heure de jeu. Bien servi par Wissam Ben Yedder, l’Allemand mystifie Paul Baysse avant de surprendre Benoît Costil (0-1). L’ouverture du score est logique pour Monaco. En face, côté bordelais, la résignation est totale. À la mi-temps, les Girondins n’ont toujours pas encore tiré au but.

Dynamiques opposées 

Toujours pas de réaction au retour des vestiaires. Pire, bien lancé par Aurélien Tchouaméni, Gelson Martins porte la marque à 2 à 0 pour Monaco (47e). Les hommes de Niko Kovać n’ont plus qu’à gérer leur avance, ce qu’ils font de fort belle manière. Comme un symbole, Hatem Ben Arfa cède sa place à Nicolas de Préville à l’heure de jeu. Monaco déroule et inscrit un troisième but par l’intermédiaire d’un des hommes en forme du moment, Stevan Jovetić (0-3, 90e). En attendant le match de l’OL à Nantes ce soir (21h), les joueurs de la principauté confortent leur troisième place et reviennent à deux points du leader lillois. La situation des Girondins est plus inquiétante. Alors qu’ils n’ont gagné qu’un seul de leurs douze derniers matchs de championnat, les hommes de Jean-Louis Gasset ne comptent plus que quatre petits points d’avance sur le barragiste, Lorient.

Crédits photo une : RMC Sport

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire