Equipes de France

Mondial 2021 (H) : les Bleus en demi-finale, après un mano à mano face à la Hongrie

Les Bleus, après leur parcours exemplaire au tour préliminaire et au tour principal, affrontent ce soir la Hongrie. Cette rencontre est pleine d’incertitudes avec une équipe hongroise en pleine construction, qui a fait ses preuves dans ce Mondial 2021. La France, quant à elle, doit mettre de l’intensité et du coeur dans ce face à face, pour l’accession à la demi-finale. 

La Hongrie impitoyable face aux Bleus

Dès la première minute du match, le ton est donné défensivement et Kentin Mahé écope d’une sanction. Ainsi, les Hongrois ouvrent le score grâce au bras de Dominik Mathé. Les Bleus sont en échec sur deux situations, face au gardien Roland Mikler, mais Ludovic Fabregas sur un retour de zone arrive à marquer le premier but des Tricolores.

Crédit photo : L’Equipe.

L’attaque des Bleus est malmenée par la défense hongroise qui se ressert comme un étau, alors que les hommes d’István Gulyás ne font aucune erreur offensivement. Après une deuxième exclusion, la France prend un retard conséquent et le doute s’installe à 10 min 30 avec 6 longueurs d’écart (1-7). C’est Mickaël Guigou, le capitaine, qui permet à ses coéquipiers de souffler avec 4 buts précieux en quelques minutes (5-9) au même moment où Vincent Gérard s’illustre avec 3 parades.

La France accélère le rythme 

Petit à petit, les Bleus grignotent du terrain malgré les assauts hongrois et arrivent à recoller au score à 23 min 30 (9-11), notamment avec Mickaël Guigou, irréprochable à son poste. Avec plus d’engagement dans la circulation de balle et un bloc défensif qui permet des transitions rapides, les coéquipiers de Nedim Remili reviennent. Mais Máté Lékai permet à la Hongrie de laisser la France derrière elle à la mi-temps (12 – 14).

Crédit photo : 20 Minutes.fr

À la reprise, les Bleus devaient avoir à cœur de faire mieux, notamment en termes de statistiques, où la base arrière tricolore était en échec. Avec son temps de suspension, Dika Mem réalise un tir propre, de loin, qui relance son équipe dans la seconde mi-temps. La France se donne à corps perdu dans la défense pour repousser les coéquipiers de Bence Bánhidi. Les deux équipes se répondent avec intensité.

Un combat rude pour le quart finale entre la France et la Hongrie

La France passe devant au score et la Hongrie a du mal à stopper l’envolée des Bleus. Timothé N’Guessan avec son bras puissant ou encore Hugo Descats, impeccable à son aile gauche et sur un jet de 7 mètres, marquent de précieux points. Seulement à l’image de Zoltán Szita, la Hongrie s’accroche et les équipes sont au coude à coude à 43 min 30 (22-20). La Hongrie commence à douter, les intervalles se referment par une défense française sérieuse et appliquée.

La bonne dynamique des Bleus est légèrement stoppée avec une sortie de Timothé N’Guessan sur blessure. Adrián Sipos donne de l’espoir à son équipe, seulement la France ne lâche rien face à la Hongrie. La rencontre a des allures d’un combat de boxe où chaque équipe se rend les coups et à la 49e minute, l’issue est totalement incertaine avec une égalité parfaite (25-25).

Un arrêt de Yann Genty et un shoot de Romain Lagarde permettent aux Bleus de reprendre un peu d’avance. Hugo Descats à 100% d’efficacité continue de rayonner dans une de ses premières compétitions internationales et donne de l’énergie supplémentaire aux Bleus. Les Hongrois jouent chaque ballon pour rattraper leur retard et à 1 min 30 de la fin, la France ne mène que d’un but (30-29).

Crédit photo : Sport24 – Le Figaro

Pourtant, Bence Bánhidi égalise à quelques secondes de la fin. Guillaume Gille prend un temps mort crucial, pour ce money time, haut en intensité. 17 secondes pour décider de l’équipe en demi-finale… Seulement la France ne parvient pas à marquer et les Bleus partent en prolongation face aux Hongrois ! (30-30).

Le suspense des prolongations et au bout, la victoire de la … France !

Kentin Mahé donne un point à la France sur un jet de 7 mètres tandis que Richard Bodo avait marqué, pour la Hongrie, sur un tir de loin. Romain Lagarde prend l’intervalle et c’est les Bleus qui prennent l’avance d’une longueur à la fin des 5 premières minutes de prolongations (32-31).

Début de la seconde prolongation et … arrêt de Vincent Gérard ! Sur un jet de 7 mètres, cet arrêt est si important pour les Bleus mais ils ne parviennent pas à le transformer avec un tir manqué de Romain Lagarde sur Roland Mikler. Hugo Descats trouve la solution à son aile, puis Nicolas Tournat à son poste de pivot et sur un passage en force, les Bleus voient enfin le bout du tunnel.

Enfin, Luc Abalo donne le coup de grâce avec un tir fermé à son aile. À 25 secondes de la fin, la France commence à avoir le sourire. Au coup de sifflet final, après 10 minutes de prolongations intenses, la France gagne sa place en demi-finale, face à la Hongrie, sur le score de 35 à 32.

Crédit photo : Sport365

Bence Baánhidi, élu meilleur joueur du match, représente fièrement son équipe, la Hongrie qui ne s’est pas laissée malmener. Mais, les Bleus avec sérieux et hargne, ont réussi à s’imposer, et cette victoire, ô précieuse, les amène dans le carré final. Vendredi, la France rencontrera donc la Suède pour une des deux demi-finales de ce Mondial 2021 en Égypte. 

Retrouvez tous les articles handball de ce Mondial 2021 ici. 

Crédit photo couverture : La Une – Courrier Picard. 

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
nunc ipsum Donec in mattis vel, tempus