Montpellier-Nîmes : la Paillade veut confirmer, les Crocos veulent se relancer

0
Crédits photo : AFP
Ligue 1

Le Montpellier Hérault reçoit le le Nîmes Olympique ce dimanche à 13h dans le cadre de la 6 journée de Ligue 1. Un derby du Languedoc, ça se gagne, mais les dynamiques des deux formations sont différentes et l’ambiance ne sera pas la même…

Un derby à huis clos

Si l’une des attentes d’un derby reste l’ambiance du stade, cette rencontre aura une saveur particulière. En effet, les supporters avaient notamment été acteurs du premier Montpellier-Nîmes depuis 25 ans il y a deux saisons, remporté par les hommes de Michel Der Zakarian (3-0) à la Mosson. Un peu moins lors du match nul arraché par les Héraultais aux Costières en février 2019 (1-1) puis lors de la seconde victoire de rang à domicile des coéquipiers d’Arnaud Souquet, seul buteur du match (1-0).

Mais pour l’affrontement de ce dimanche après-midi, les règles ont changé : si la jauge de spectateurs était limitée à 1000 spectateurs, le club montpelliérain a décidé de ne pas accueillir de public au sein du stade de la Mosson. Une décision “prise à contre-coeur”, c’est ce qu’a déclaré Michel Mézy à Midi-Libre, conseiller du orésident Laurent Nicollin.

 

Montpellier est d’attaque

Crédits photo : Pascal GUYOT / AFP

Alors que le MHSC est considérée depuis quelques années comme une équipe “défensive”, son début d’exercice 2020/2021 vient balayer ces préjugés : avec 12 buts, Montpellier est la meilleure attaque du championnat à égalité avec le leader rennais et le Paris Saint-Germain, qui a déjà joué sa sixième rencontre vendredi (victoire 6-1 au Parc des Princes face à Angers). Une fulgurance offensive guidée par Andy Delort (3 buts, 2 passes décisives), Gaëtan Laborde (2 b., 4 p.d.) et Téji Savanier (3 b., 1 p.d.). Ce dernier s’est d’ailleurs beaucoup illustré, notamment lors des réceptions de l’OGC Nice (3-1) et l’Olympique Lyonnais (2-1), jusqu’à se glisser dans le débat d’une possible convocation en Equipe de France pour le rassemblement d’octobre. C’est dire la cohérence tactique de cette formation montpelliéraine qui reste imprenable au Stade de la Mosson – Mondial 98 : seulement une seule défaite sur ses 18 dernières rencontres dans son antre, c’était face au PSG (1-3).

Par contre, l’aspect défensif est un peu plus inquiétant du côté de la Paillade : 7 buts encaissés en cinq journées et aucun clean-sheet pour le nouveau gardien suisse Jonas Omlin, qui s’est malgré cela illustré à de nombreuses reprises pour sauver son équipe. La sérénité défensive se fait un peu moins sentir en début de saison, symbolisée par les prestations en demi-teinte du doyen du championnat Vitorino Hilton (43 ans). D’abord, un carton rouge face à l’OL qui a redonné une occasion pour les Lyonnais de revenir mais sans conséquence. Et douze jours plus tard, il est l’auteur d’une relance hasardeuse à Gaston-Gérard qui entraîne l’ouverture du score du Dijon FCO, qui récolte cet après-midi-là son premier point en L1. La rencontre se terminera sur un match nul 2-2 et viendra allonger la série de 7 matchs sans victoire en dehors de ses bases (6 défaites, 1 nul). Mais l’enjeu et l’électricité autour de cette rencontre pourraient galvaniser ses coéquipiers en défense et aller ainsi chercher ce premier clean-sheet.

Gaëtan Laborde (à droite) au duel avec le Lyonnais Léo Dubois – Crédits photo : Pascal GUYOT / AFP

Côté mercato, celui de Montpellier est quasi bouclé : après les arrivées de Stephy Mavididi  comme attaquant de complément et Jonas Omlin comem gardien titulaire, le club ne devrait pas connaître d’autres mouvements. Gaëtan Laborde a été l’objet de certaines rumeurs qui l’enverraient du côté de West Ham, mais le numéro 11 a déclaré être à 100% dans le derby : “Je suis focalisé sur le derby vraiment, c’est le match le plus important pour nous de la saison […] Après il y a des rumeurs, mais je n’y porte pas vraiment attention. Le jour où ce sera concret, on verra. Ca ne me prend pas vraiment la tête, j’ai fait une bonne semaine d’entraînement, et je veux vraiment gagner ce match de dimanche.” Une bonn nouvelle pour Michel Der Zakarian, qui devrait compter sur sa doublette Delort-Laborde dans une saison pour aller chercher une place européenne, une première depuis 8 ans et une qualification pour la Ligue des Champions 2012/2013 après son titre de champion de France.

De l’électricité ? De l’animosité ? Il y en a depuis déjà plusieurs jours : le groupes d’ultras montpelliérains Armata Ultra 2002 n’a pas hésité à installer des banderoles dans toute la ville pour rappeler aux supporters et aux joueurs l’importance de ce genre de rencontres. La Paillade est bel et bien prête…

Le groupe convoqué par Michel Der Zakarian : 

La composition probable de Montpellier (3-4-1-2): 

J. Omlin (g.) – P. Mendes, V. Hilton (cap.), D. Congré – A. Souquet, J. Ferri, D. Le Tallec, M. Ristic – T. Savanier – A. Delort, G. Laborde

 

Nîmes en recherche de confiance

Crédits photo : Sébastien SALOM-GOMIS / AFP

Pourtant, les hommes de Jérôme Arpinon avaient bien commencé avec un succès écrasant face au Stade Brestois (4-0). De très bons débuts pour les recrues estivales, parmi elles le Norvégien Birger Meling (25 ans, latéral gauche), auteur d’un but et d’une passe décisive face aux Bretons. Mais depuis, aucun match gagné pour les Crocodiles : deux revers à Nantes (2-1) et contre Rennes à domicile (2-4), avant de prendre deux points à Lyon (0-0) puis face à la bonne surprise lensoise (1-1). Pas la meilleure façon de se rassurer avant l’une des grandes affiches de cette 6e journée. Si les résidents du stade des Costières sont connus pour leur jeu débridé depuis quelques temps, la fragilité de leur arrière-garde pourrait leur porter préjudice face à l’armada pailladine, surtout depuis la fin du prêt du néo-Angevin Paul Bernardoni, remplacé par l’ex-Toulousain Baptiste Reynet. Et devant, Nîmes perd l’un de ses leaders techniques la saison passée en la personne de Romain Philippoteaux, parti soudainement à Brest contre 500.000 euros. Un transfert qui n’a pas du tout plu à l’ancien de Lorient et Auxerre, qui pointe du doigt des promesses non tenues par le directeur sportif Reda Hammache.

Le Sénégalais Moussa Koné devance le Brésilien de Nantes Andrei Girotto – Crédits photo : Sébastien SALOM-GOMIS / AFP

Pour retrouver du “cuir” de la bête des Crocos, on peut compter sur le retour à l’entraînement depuis quelques jours de Moussa Koné : le Sénégalais était blessé à la cuisse et n’avait pas pu participer aux deux dernières rencontres de sa formation. L’infirmerie nîmoise reste fournie : Sofiane Alakouch est encore blessé à la cheville gauche depuis deux semaines, Sidy Sarr est touché aux adducteurs, tandis que Haris Duljevic est en isolation après avoir testé positif au coronavirus. Et le Nîmes Olympique continue de se renforcer pour repartir de plus belle : après les nombreuses signatures durant l’été (André Cubas, Patrick Burner…), le club gardois a aussi officialisé l’arrivée de l’attaquant algérien Karim Aribi (26 ans) en provenance de l’Etoile Rouge du Sahel (TUN) et s’engage pour les quatre prochaines saisons. Malheureusement pour les amoureux du NO, il ne sera pas présent dans le groupe en raison du respect d’une quatorzaine de précaution après son vol d’avion.

De leur côté, les supporters nîmois ne pourront pas être présents à la Mosson pour pousser leur équipe de coeur mais sont allés soutenir les joueurs au centre d’entraînement de la Bastide, malgré les mesures de distanciation sociale.

 

Le groupe convoqué par Jérôme Arpinon :

La composition probable de Nîmes (4-3-3): 

B. Reynet (g.) – G. Paquiez, A. Briançon (cap.), L. Landre, B. Meling – A. Cubas, L. Fomba, Y. Benrahou – Z. Ferhat, N. Roux, R. Ripart

 

Coup d’envoi 13h pour ce derby du Languedoc, qui pourrait soit propulser Montpellier dans les premières places du championnat ou relancer les Nîmois pour leur première victoire à l’extérieur cette saison. Quand on sait que déjà 25 cartons rouges ont été distribués jusqu’à maintenant en Ligue 1 et qu’on connaît la rivalité entre ces deux formations, on espère que Benoît Millot saura gérer la chaude ambiance de la rencontre…

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here