MotoGP : Ce qu'il faut savoir avant la reprise ! - We Sport FR - "Partageons notre passion !"

MotoGP : Ce qu’il faut savoir avant la reprise !

A quelques jours du 1er grand prix de la saison 2018 de MotoGP, le paddock s’affère à peaufiner les détails qui pourront faire la différence dès le départ d’un championnat qui s’annonce comme un grand cru. Si la priorité est évidemment donnée à 2018, on commence lentement à voir le paysage 2019 se dessiner avec quelques surprises qui pourraient bien chambouler les plans de certaines grosses firmes, Yamaha en tête.

Tech3 en orange

Si les renouvellements des contrats de Maverick VIÑALES et de Marc MARQUEZ, dans leur équipe respective, ne furent guère une surprise, l’annonce de la séparation entre le team Français, Tech3, et Yamaha eut l’effet d’une bombe. Bien malin est celui qui aurait pu prévoir que les 2 entités liées depuis 20 ans stopperaient leur collaboration au lendemain d’une saison ou le team de Bormes-les-Mimosas a tant brillé avec Johann ZARCO. Oui mais voilà, au vu des très bons résultats du pilote Français, Hervé PONCHARAL en attendait plus, il déclarait récemment sur motogp.com : « À la fin de l’année dernière, en Malaisie et à Valencia, lors des deux derniers Grands Prix, on a été deux fois consécutives sur le podium, un podium sur le mouillé en Malaisie, un podium sur le sec à Valencia et presque une victoire à Valencia. Tout le monde s’attendait à avoir quelque chose de peut-être un peu spécial de la part de Yamaha pour aider Johann, comme le HRC le fait avec Cal Crutchlow et Ducati avec Danilo Petrucci. Cela n’est pas venu même si, comme nous l’avons prouvé ce soir à Doha, le soutien et la moto que nous recevons de Yamaha sont incroyables et en tout cas assez bon pour être en tête du classement. Mais en tant que team satellite, vous voulez toujours avoir un peu plus et vous voulez toujours être un peu plus proche de l’équipe Factory. Bien sûr, les nouvelles règles techniques aident les teams satellites à être plus proches du groupe de tête, mais vous voulez toujours avoir ce dernier petit quelque chose de plus. ». Lui et son équipe bénéficieront donc l’année prochaine et pour les 3 années à venir de 2 motos factory KTM en 2019 strictement identiques au team d’usine ce qui pourrait lui permettre de conserver Johann ZARCO à moins que…

 

Maverick Vinales
Crédit photo : Asphalt & Rubber

 

Quel avenir pour Johann ZARCO ?

 

Le Français et son coach, Laurent FELLON, qui n’ont pas caché leurs intentions pour 2019, ils souhaitent une moto d’usine, condition sine qua none pour gagner un championnat en MotoGP et atteindre le titre suprême. Laurent FELLON qui indiquait à nos confrères de paddock-gp.com que tout le monde l’appelait reconnaissait cependant que seuls quelques options restaient intéressantes. En effet les comptes sont rapidement faits puisque seuls 3 ou 4 guidons pourraient s’avérer être ceux qui mèneraient à la victoire. Dani PEDROSA, avec des résultats en demi-teinte sur les saisons précédentes, et pas forcément dans les petits papiers d’Alberto PUIG, désormais team manager de Honda HRC , pourrait se voir remercié et libérer une place de choix. Du côté des rouges, Jorge LORENZO, bien qu’ayant toujours la confiance de Gigi DALL’IGNA, peine à trouver ses marques et pourrait repartir, comme son illustre ex-coéquipier, sans l’ombre d’une victoire de chez Ducati. Il ne faut oublier non plus, le très médiatisé (mais pas pour de bonnes raisons) Andrea IANNONE qui n’aura certainement pas une chance de plus au sein du team Suzuki s’il ne performe pas cette année. Enfin et pour terminer, il convient de ne pas écarter le team d’usine KTM qui progresse à la vitesse de l’éclair et qui serait tout à fait capable de fournir des machines aptes à faire un podium en 2019 et à gagner en 2020.

 

Crédit photo : Ouest France

 

On sort du plan à Itawa

 

Chez Yamaha, toujours ébranlé par la nouvelle du départ du team satellite qui a veillé au grain pendant leur période de disette et à qui on ne doit rien de moins que la 2nde place du championnat constructeur en 2017, on réfléchit, à l’image d’un Valentino ROSSI qui tarde à donner sa réponse. Le pilote Italien, qui a tout de même clairement laissé entendre qu’il rempilerait pour 2 ans, ne joue-t-il pas avec le feu ? Il se murmure dans le paddock qu’un certain Marc MARQUEZ aurait reçu une proposition en or pour le remplacer avec la certitude qu’il ne courrait plus sur Yamaha, c’était sans compter sur le respect du pilote Espagnol pour son ainé. Il est en tous cas clair que la défection de Tech3 contrecarre les plans du constructeur japonais qui dispose de 2 machines compétitives à louer…pour 2 ans puisqu’un team VR46 de MotoGP devrait logiquement voir le jour en 2021. Malgré tout, le team Marc VDS déçu par le comportement d’Honda pourrait se montrer intéressé ainsi que le team Angel Nieto voire le team Reale Avintia qui disposent de Ducati bien mois simples à exploiter que les Yamaha.

Rossi & Marquez

Une saison sous tension pour les Pilote d’usine Ducati

 

Dans le team officiel Ducati, on souhaite conserver ses pilotes mais il n’est pas impossible que les contre-performances auront cette année une saveur plus amère qu’à l’accoutumé puisque Danilo PETRUCCI ne cache plus son ambition de déloger un des pilotes star alors que la Dorna verrait certainement d’un bon œil l’arrivée d’un pilote Australien au 1er plan. Dans le stand du team « junior », on a déjà pris les devants puisqu’on a fraichement signé un contrat avec le très prometteur Francesco BAGNAIA.

 

Alors qu’il y a peu les contrats se négociaient et se signaient encore en été, un mouvement de panique semble souffler sur le monde de la MotoGP qui préfère s’assurer les services des meilleurs pilotes très tôt dans la saison. On pourrait se demander pourquoi, Laurent FELLON a son idée sur la question, il pense que les top pilotes sont si peu nombreux que les constructeurs ne veulent pas prendre le risque de ne pas les signer au risque de louper certaines pépites issues des rookies. L’avenir nous dira si c’est le bon choix.

La grille 2019 au 11/03/2018

 

Dominique QUINTON

Poster un commentaire

suscipit quis consectetur et, risus massa mattis felis Aliquam consequat.