Moto GP

MotoGP – Fabio Quartararo est champion du monde !

MotoGP Fabio

Aujourd’hui, un nouveau champion du monde MotoGP a été sacré. Après Joan Mir l’an passé, c’est désormais Fabio Quartararo qui a montré qu’il était le meilleur pilote de la saison 2021.

Un incroyable dénouement

Le 24 octobre restera marqué à jamais dans l’histoire du sport mécanique français ! Fabio Quartararo est, à 22 ans, le premier champion du monde MotoGP français de l’histoire. Et El Diablo n’a pas eu à attendre bien longtemps. Le seizième rendez-vous de la saison représentait la première balle de match pour le pilote français : si Francesco Bagnaia ne marquait pas plus de 3 points qu’El Diablo, ce dernier était champion du monde. Mais s’élançant de la quinzième position tandis que son rival partait de la pole, il était peu probable de voir Fabio Quartararo remporter le titre aujourd’hui. Et pourtant ! À six tours du dénouement de la course, Francesco Bagnaia, alors en tête de la course, a chuté ! C’était donc fait. Peu importe le résultat du pilote français, il allait être champion du monde.

Une saison 2021 exceptionnelle

La saison du pilote français aura été pleine de rebondissements : terminant sa première course avec l’écurie officielle Yamaha à la cinquième position, il n’aura fallu attendre que la suivante pour qu’il remporte son premier Grand Prix. Ayant inscrit une nouvelle victoire lors de la course suivante, au Portugal, El Diablo se fera peur la semaine suivante en Espagne. Alors en tête de la course, il sera pris d’une violente douleur au bras, le contraignant à finir en treizième position. Mais ce n’est pas cela qui empêchera Fabio Quartararo de réaliser une magnifique saison. Il remportera trois nouvelles courses, en Italie, aux Pays-Bas ainsi qu’en Grande-Bretagne. De plus, il inscrira cinq autres podiums au cours de la saison, pour un total de dix. Ainsi, à deux courses du terme de la saison 2021, Fabio Quartararo est sacré champion du monde MotoGP.

De rookie prometteur… à champion du monde MotoGP !

Les yeux des fans de sports mécaniques se sont braqués sur El Diablo dès 2015, alors qu’il n’avait que quinze ans. Décrit comme un prodige de la moto, son arrivée en Moto3 fit un grand bruit au sein du paddock, sachant qu’il avait à son actif deux titres en CEV Moto3. Malheureusement, son arrivée en champion du monde ne sera pas aussi fructueuse que ce qu’il aurait pu espérer. Ayant certes inscrit un podium dès sa deuxième course, le Français ne sera jamais en mesure de se battre pour le titre, et ce, pendant les deux saisons qu’il effectuera dans la plus petite des catégories.

Cependant, il sera promu en Moto2 dès la saison 2017, après avoir inscrit deux podiums en Moto3. Une fois encore, le résultat final ne fut pas celui auquel on s’attendait. Auteur de quelques résultats dans le top 10, El Diablo ne réussira pas à faire mieux que treizième au terme de sa première saison en catégorie intermédiaire. Mais c’est au cours de la saison suivante que le Niçois se révèlera. Il remporte son premier Grand Prix en carrière en Catalogne, puis termine la course au Japon en première place. Toutefois, il sera déclassé en raison d’une pression de pneus non réglementaire.

Mais là n’est pas le plus important : El Diablo montre qu’il est un pilote rapide, et cela arrive aux oreilles du paddock MotoGP. La nouvelle structure de Yamaha, sponsorisée par Petronas, débutera l’année suivante en MotoGP. Et elle décide d’enrôler Fabio Quartararo en tant que pilote pour la saison 2019.

Lors de cette saison, le jeune pilote français a prouvé qu’il était un rookie extrêmement prometteur, en ayant inscrit pas moins de sept podiums. Mieux encore, il fut le pilote qui donnera le plus de fil à retordre à Marc Márquez sur la fin de la saison. Continuant l’aventure avec Petronas en 2020, la consécration arrivera dès le premier Grand Prix de la saison. Il gagne à Jerez, puis double la mise la semaine suivante. Malheureusement, après une saison en dents de scie, il ne sera pas capable de se battre pleinement pour le titre, malgré une troisième victoire en Catalogne. Il finira la saison à la huitième position mais sera appelé par l’écurie officielle Yamaha pour la saison 2021. La suite, vous la connaissez…

 

Même si un nouveau champion du monde a été sacré, la saison 2021 de MotoGP n’en est pas arrivée à son terme. Il restera deux rendez-vous, à Portimão et à Valence, avant de laisser le temps à Fabio Quartararo et aux siens de célébrer ce magnifique titre mondial.

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début