Auto/Moto

MotoGP : Les confidences de Johan Zarco sur l’arrivée de Marc Marquez chez Ducati

Passé du giron Ducati à Honda pendant l'hiver, Johan Zarco garde un œil sur la situation chez son ancien constructeur. Et a livré ses sentiments sur l'arrivée de Marc Marquez au sein de la firme italienne.

Johan Zarco a quitté Pramac – et dans le constructeur Ducati – avant la tempête. Le Français, qui avait rejoint la firme italienne en 2021, s'est dirigé vers Honda juste avant une saison qui pourrait bouleverser les équilibres chez le constructeur.

Car dans le même temps, Ducati a attiré dans ses filets Marc Marquez, recrue hivernale de Gresini, une des écuries satellites de Ducati. Et l'Espagnol, octuple champion du monde de MotoGP, n'a pas rejoint le constructeur pour être numéro 2 ou numéro 3. Quatrième au Qatar pour le premier Grand Prix de la saison, il jouait encore les premières places au Portugal avant un accrochage avec Francesco Bagnaia, double champion du monde en titre et figure de proue de Ducati.

“Un problème interne”

Quinzième au Portugal, Johan Zarco a livré ses impressions sur cet accrochage au journal espagnol Marca. “Il y a toujours un peu de culpabilité des deux côtés, entre celui qui endure et celui qui est trop confiant”, a expliqué Zarco, qui n'a pas précisé qui était le plus fautif selon lui.

Selon lui, cet incident est caractéristique d'un problème auquel Ducati pourrait faire face cette saison : le trop plein de pilotes en capacité de jouer les premiers rôles. C'était déjà le cas la saison dernière, avec Francesco Bagnaia (Ducati) et Jorge Martin (Pramac). Mais l'ajout de Marc Marquez à l'équation rend les choses encore plus complexes, et modifie les équilibres internes. “Amener Marquez chez Ducati, c'est comme faire entrer un loup dans une bergerie. Pecco [Bagnaia] est très calme, mais Marc [Marquez] est ennuyeux pour lui, donc ça va être très intéressant. Et pour Ducati, l’image de Marc Márquez est également énorme”, a commenté le Français.

Parti au bon moment

Selon lui, Marc Marquez a signé chez Gresini avec un objectif en tête : rejouer les premiers rôles et aller chercher un nouveau titre mondial. “Je pense que Márquez a une telle motivation qu’il va gagner des courses, et que dans sa tête, il veut jouer pour le championnat, il veut rattraper Valentino Rossi en nombre de titres”, a imaginé Johan Zarco.

Une course au titre interne qui pousse le pilote français à croire qu'il a fait le bon choix en quittant le giron Ducati pour rejoindre Honda. “je suis presque heureux d’avoir quitté Ducati juste au moment où Márquez arrive”, a-t-il confirmé. Cette saison, le meilleure résultat de Johan Zarco est sa douzième place lors du Grand Prix du Qatar.

Les mots "Minnesota Miracle" et "No-Call" sont rayés de mon vocabulaire. Mon cœur pleure la retraite de Drew Brees.

Dernières publications

En haut