Moto GP

MotoGP : Martín domine les débats à Spielberg !

MotoGP Martin

En ce dimanche avait lieu la première des deux courses qui se déroulent successivement sur le Red Bull Ring. Les pilotes MotoGP se donnaient ainsi rendez-vous sur une piste réservant, comme à son habitude, de belles surprises.

Martínator l’emporte ! 

Il l’a fait ! Parti depuis la pole position pour la deuxième fois de la saison, Jorge Martín est parvenu à remporter le Grand Prix de Styrie. Le jeune Espagnol avait d’abord mené les débats des premiers tours, avant que la course ne soit interrompue en raison d’un accident entre Savadori et Pedrosa, où la KTM de ce dernier a pris feu. Quelques minutes plus tard, un second départ fut donné. Jorge Martín a alors perdu sa première position face à Jack Miller, mais a pu reprendre le contrôle des opérations dès le quatrième tour. Il conservera ensuite cet avantage jusqu’à la fin de la course, devenant ainsi le cinquième rookie à remporter une course dès sa première saison en MotoGP, après Dani Pedrosa, Jorge Lorenzo, Marc Márquez et Brad Binder. De plus, il s’agit de la première victoire de l’histoire de l’écurie Pramac.

Très bonne opération pour Fabio Quartararo 

Joan Mir s’est lui aussi illustré lors de cette course. Parti de la cinquième place, le pilote Suzuki s’est parfaitement envolé, se plaçant en deuxième position très rapidement. Il ne quittera pas cette place de la course et termine ainsi pour la quatrième fois de la saison sur le podium. Comme l’année dernière, le champion du monde en titre compte sur sa régularité pour obtenir une très bonne position au championnat. Son coéquipier Álex Rins, bien plus discret tout au long du week-end, termine à une solide septième place.

Enfin, le podium a été complété par Fabio Quartararo. Sur un circuit défavorable à la Yamaha, le pilote français est parvenu à résister à ses poursuivants, et notamment à Jack Miller. Le pilote officiel Ducati en a trop demandé à sa machine et, alors qu’il se rapprochait dangereusement du pilote français, a chuté. Fabio Quartararo marque ainsi 16 points supplémentaires au championnat du monde, ce qui est un très bon résultat puisque son concurrent direct, Johann Zarco ne termine qu’à la sixième place.

Un peloton bagarreur 

Bien que cette course ait été plutôt calme concernant les leaders, elle a en revanche été plus mouvementée dans le milieu du peloton. En plus de l’accident de début de course entre Dani Pedrosa et Lorenzo Savadori, il y a eu du grabuge dès le premier tour, et même dès le premier virage. C’est en effet Marc Márquez qui est allé au contact d’Aleix Espargaró alors que celui-ci était sur la bonne trajectoire. Le pilote Aprilia était donc bien contrarié par cette manœuvre, et l’a fait savoir avec de grands gestes à l’encontre du pilote Honda lorsque le drapeau rouge était de sortie. Il y a eu aussi plusieurs bagarres durant la course, notamment entre les coéquipiers du Team LCR, Takaaki Nakagami et Álex Márquez. Valentino Rossi a lui-même été en duel à de nombreuses reprises, respectivement face à Pol Espargaró, Enea Bastianini, Iker Lecuona et enfin son demi-frère Luca Marini.

Enfin, Marc Márquez a lui aussi pu assurer le spectacle durant ces 27 tours de course. Après un nouvel accrochage avec Aleix Espargaró lors du deuxième départ, qui abandonnera d’ailleurs quelques tours plus tard, visiblement victime d’un problème mécanique, l’octuple champion du monde a élargi au virage 1, et a ainsi dû entamer une belle remontée pour grappiller des positions. Bien plus précautionneux que lors du Grand Prix de Jerez en 2020, qui lui avait valu une grave blessure au bras, l’Espagnol a dépassé un bon nombre de concurrents, afin de se placer en huitième position sur la ligne d’arrivée.

Les KTM rebondissent 

Bien décevante en qualifications hier, l’écurie KTM a réussi à remonter la pente. Et ce notamment grâce à son pilote sud-africain, Brad Binder. Le pilote de l’écurie officielle, parti de la seizième position sur la grille est parvenu à effectuer une magnifique remontée durant la course. Ayant réussi à dépasser de nombreux pilotes, il était en sixième position à l’entame du dernier tour. Mais il ne s’est pas arrêté là : connu pour ses dépassements ambitieux, le pilote de la machine orange a dépassé successivement Johann Zarco et Takaaki Nakagami dans les derniers kilomètres. Il termine ainsi à une très belle quatrième position.

La course aurait pu être aussi satisfaisante son coéquipier Miguel Oliveira. Pointant à la dixième place au douzième tour, le pilote portugais a malheureusement été trahi par sa machine qui a cessé de fonctionner. Le premier vainqueur de la marque autrichienne sur ce même circuit il y a un an, a ainsi abandonné. Son coéquipier du jour Dani Pedrosa est néanmoins parvenu à arracher un top 10 très satisfaisant pour un pilote invité. Iker Lecuona, de l’écurie Tech3, termine quant à lui à la quinzième position, après avoir écopé d’une pénalité. On retiendra surtout de lui sa très belle défense face aux attaques de Marc Márquez.

Des courses passionnantes en Moto2 et Moto3

La course de Moto3 s’est déroulée sous des conditions particulières. En effet, la piste était en train de sécher lorsque le départ a été donné. Certains pilotes se sont ainsi élancés avec des pneus slicks, mais le meilleur choix était visiblement de prendre les pneus pluies. C’est une nouvelle fois Pedro Acosta qui s’est imposé au terme d’un magnifique dernier tour. Son plus proche concurrent au championnat Sergio García a fini la course à la seconde position malgré une chute dans l’avant-dernier virage. Et c’est Romano Fenati qui a complété le podium. Dans la catégorie Moto2, le pilote de l’académie de Valentino Rossi, Marco Bezzecchi s’est imposé pour la première fois de la saison. Il a devancé Aron Canet et Augusto Fernández. Remy Gardner et Raúl Fernández, tous deux futurs pilotes de l’écurie Tech3 KTM en MotoGP, ont terminé respectivement aux quatrième et septième positions.

Ce week-end touche à sa fin ! Mais les pilotes du plateau MotoGP n’auront pas à quitter le circuit puisqu’ils ont rendez-vous la semaine prochaine, toujours au Red Bull Ring, pour disputer le Grand Prix d’Autriche.

Crédit photo en Une : motogp.com

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire