NBA

NBA : le baromètre du trophée de MVP

La saison régulière de la NBA vient de débuter, chaque franchise ayant déjà disputé quelques rencontres depuis la soirée d'ouverture du 24 octobre. We Sport vous propose son premier baromètre du trophée de MVP en NBA, avec quelques joueurs qui peuvent prétendre à cette récompense et qui se sont mis en évidence lors de la première semaine.

NB : les statistiques indiquées ci-dessous sont arrêtées au 31 octobre 2023.

NBA MVP : le baromètre du mois d'octobre

1 – Nikola Jokić (Pivot, Denver Nuggets)

Stats 2023/2024 : 26,5 pts, 13,3 rbd, 8,5 ast, 0,5 int, 1,0 blk

Champion la saison dernière avec les Nuggets, Nikola Jokic a lancé la saison de défense du titre de Denver de la meilleure des façons. Après quatre rencontres, le Serbe affiche déjà des moyennes impressionnantes et montre qu'il est toujours aussi dominant au sein d'une franchise encore invaincue. Si les Nuggets continuent de gagner et qu'il ne faiblit pas, Jokic devrait encore être dans la course pour un trophée qu'il a déjà remporté deux fois (2021 & 2022).

2 – Luka Doncic (Guard, Dallas Mavericks)

Stats 2023/2024 : 39,0 pts, 11,7 rbd, 9,7 ast, 1,0 int, 0,3 blk

Il avait annoncé qu'il serait plus en forme que jamais cette saison, et Luka Doncic semble déjà confirmer ses propos. Dallas est invaincu après trois rencontres, et le Slovène tourne déjà à près de quarante points de moyenne et un triple double. S'il semble impossible de tenir ce rythme sur la durée, cela montre que Luka Doncic veut montrer qu'il peut conduire Dallas vers les sommets en étant lui-même au sommet de son art.

3 –Stephen Curry (Guard, Golden State Warriors)

Stats 2023/2024 : 33,5 pts, 5,3 rbd, 4,0 ast, 1,3 int, 0,3 blk

À 35 ans, Stephen Curry est toujours l'un des meilleurs joueurs de la ligue, comme le rappelle son excellent début de saison. Toujours fer de lance d'une franchise qui vit, peut-être, ses dernières heures au sommet avec sa génération dorée, le meneur est toujours capable de shoots venus d'ailleurs et de performances qui propulsent Golden State au sommet. S'il parvient à hisser les Warriors dans le top 3 de la conférence ouest, Curry sera un sérieux prétendant au trophée de MVP.

4 – Jayson Tatum (Ailier, Boston Celtics)

Stats 2023/2024 : 29,7 pts, 8,3 rbd, 4,0 ast, 1,0 int, 0,3 blk

Si Boston réalise un début de saison parfait (trois victoires en trois rencontres), Jayson Tatum n'y est pas étranger. Bien entouré par ses lieutenants Jaylen Brown, Jrue Holiday et Kristaps Porzingis, il fait preuve d'une maîtrise qui peut emmener Boston loin. Suffisant pour faire de lui un candidat sérieux au titre de MVP sur la durée ?

5 – Joël Embiid (Pivot, Philadelphia 76ers)

Stats 2023/2024 : 31,0 pts, 10,3 rbd, 7,0 ast, 1,0 int, 3,0 blk

Le MVP en titre semble prêt à défendre son bien. Si sa franchise est poussive en ce début de saison, Joël Embiid continue de peser sur le jeu des Sixers, se montrant même encore plus important avec un rôle de créateur qu'il avait moins la saison dernière. Plus que jamais seul suite au transfert de James Harden vers les Los Angeles Clippers, il devra réaliser une saison au moins aussi bonne que l'année dernière pour porter Philadelphie et essayer de glaner un second trophée de MVP consécutif.

NBA MVP : le palmarès complet depuis 1955-1956

1955–56 – Bob Pettit (USA – Ailier-fort, St. Louis Hawks)

1956–57 – Bob Cousy (USA, Meneur, Boston Celtics)

1957–58 – Bill Russell (USA – Pivot, Boston Celtics)

1958–59 – Bob Pettit [2] (USA – Ailier-fort, St. Louis Hawks)

1959–60 – Wilt Chamberlain (USA – Pivot, Philadelphia Warriors)

1960–61 – Bill Russell [2] (USA – Pivot, Boston Celtics)

1961–62 – Bill Russell [3] (USA – Pivot, Boston Celtics)

1962–63 – Bill Russell [4] (USA – Pivot, Boston Celtics)

1963–64 – Oscar Robertson (USA – Meneur, Cincinnati Royals)

1964–65 – Bill Russell [5] (USA – Pivot, Boston Celtics)

1965–66 – Wilt Chamberlain [2] (USA – Pivot, Philadelphia 76ers)

1966–67 – Wilt Chamberlain [3] (USA – Pivot, Philadelphia 76ers)

1967–68 – Wilt Chamberlain [4] (USA – Pivot, Philadelphia 76ers)

1968–69 – Wes Unseld (USA – Pivot, Baltimore Bullets)

1969–70 – Willis Reed (USA – Pivot, New York Knicks)

1970–71 – Lew Alcindor (USA – Pivot, Milwaukee Bucks)

1971–72 – Kareem Abdul-Jabbar [2] (USA – Pivot, Milwaukee Bucks)

1972–73 – Dave Cowens (USA – Pivot, Boston Celtics)

1973–74 – Kareem Abdul-Jabbar [3] (USA – Pivot, Milwaukee Bucks)

1974–75 – Bob McAdoo (USA – Pivot, Buffalo Braves)

1975–76 – Kareem Abdul-Jabbar [4] (USA – Pivot, Los Angeles Lakers)

1976–77 – Kareem Abdul-Jabbar [5] (USA – Pivot, Los Angeles Lakers)

1977–78 – Bill Walton (USA – Pivot, Portland Trail Blazers)

1978–79 – Moses Malone (USA – Pivot, Houston Rockets)

1979–80 – Kareem Abdul-Jabbar [6] (USA – Pivot, Los Angeles Lakers)

1980–81 – Julius Erving (USA – Ailier, Philadelphia 76ers)

1981–82 – Moses Malone [2] (USA – Pivot, Houston Rockets)

1982–83 – Moses Malone [3] (USA – Pivot, Philadelphia 76ers)

1983–84 – Larry Bird (USA – Ailier, Boston Cetlics)

1984–85 – Larry Bird [2] (USA – Ailier, Boston Cetlics)

1985–86 – Larry Bird [3] (USA – Ailier, Boston Cetlics)

1986–87 – Magic Johnson (USA – Meneur, Los Angeles Lakers)

1987–88 – Michael Jordan (USA – Arrière, Chicago Bulls)

1988–89 – Magic Johnson [2] (USA – Meneur, Los Angeles Lakers)

1989–90 – Magic Johnson [3] (USA – Meneur, Los Angeles Lakers)

1990–91 – Michael Jordan [2] (USA – Arrière, Chicago Bulls)

1991–92 – Michael Jordan [3] (USA – Arrière, Chicago Bulls)

1992–93 – Charles Barkley (USA – Ailier-fort, Phoenix Suns)

1993–94 – Hakeem Olajuwon (Nigeria – Pivot, Houston Rockets)

1994–95 – David Robinson (USA – Pivot, San Antonio Spurs)

1995–96 – Michael Jordan [4] (USA – Arrière, Chicago Bulls)

1996–97 – Karl Malone (USA – Ailier-fort, Utah Jazz)

1997–98 – Michael Jordan [5] (USA – Arrière, Chicago Bulls)

1998–99 – Karl Malone [2] (USA – Ailier-fort, Utah Jazz)

1999–00 – Shaquille O'Neal (USA – Pivot, Los Angeles Lakers)

2000–01 – Allen Iverson (USA – Arrière, Philadelphia 76ers)

2001–02 – Tim Duncan (USA – Ailier-fort, San Antonio Spurs)

2002–03 – Tim Duncan [2] (USA – Ailier-fort, San Antonio Spurs)

2003–04 – Kevin Garnett (USA – Ailier-fort, San Antonio Spurs)

2004–05 – Steve Nash (Canada – Meneur, Phoenix Suns)

2005–06 – Steve Nash [2] (Canada – Meneur, Phoenix Suns)

2006–07 – Dirk Nowitzki (Allemagne – Ailier-fort, Dallas Mavericks)

2007–08 – Kobe Bryant (USA – Arrière, Los Angeles Lakers)

2008–09 – LeBron James (USA – Ailier, Cleveland Cavaliers)

2009–10 – LeBron James [2] (USA – Ailier, Cleveland Cavaliers)

2010–11 – Derrick Rose (USA – Meneur, Chicago Bulls)

2011–12 – LeBron James [3] (USA – Ailier, Miami Heat)

2012–13 – LeBron James [4] (USA – Ailier, Miami Heat)

2013–14 – Kevin Durant (USA – Ailier, Oklahoma City Thunder)

2014–15 – Stephen Curry (USA – Meneur, Golden State Warriors)

2015–16 – Stephen Curry [2] (USA – Meneur, Golden State Warriors)

2016–17 – Russell Westbrook (USA – Meneur, Oklahoma City Thunder)

2017–18 – James Harden (USA – Arrière, Houston Rockets)

2018–19 – Giannis Antetokounmpo (Grèce – Ailier-fort, Milwaukee Bucks)

2019–20 – Giannis Antetokounmpo [2] (Grèce – Ailier-fort, Milwaukee Bucks)

2020–21 – Nikola Jokić (Serbie – Pivot, Denver Nuggets)

2021–22 – Nikola Jokić [2] (Serbie – Pivot, Denver Nuggets)

2022-23 – Joël Embiid (Cameroun – Pivot, Philadelphia Sixers)

Les mots "Minnesota Miracle" et "No-Call" sont rayés de mon vocabulaire. Mon cœur pleure la retraite de Drew Brees.

Dernières publications

En haut