NBA

NBA : Anthony Edwards s’agace contre les journalistes !

La NBA est en feu ! Les demi-finales de conférence sont en cours, les nominations individuelles sont décernées cette semaine et les déclarations folles continuent de pleuvoir. Alors que certains joueurs ont déçu cette saison et ont déjà pris la porte des Playoffs, les Timberwolves de Minnesota d'Anthony Edwards surfent eux sur une vague de succès. Des performances qui ne passent pas inaperçues au point d'agacer le jeune Américain de 22 ans…

Anthony Edwards : trop c'est trop !

Les Wolves sont en train de réaliser une superbe saison. Victorieux facile des Suns au premier tour, la franchise a également remporté son premier match de la demi-finale de conférence Ouest il y a deux jours contre les Nuggets de Denver. Ce qui marque particulièrement ces victoires, ce sont surtout les incroyables performances individuelles d'Anthony Edwards qui éblouissent la NBA. Le joueur a animé les débats, notamment par son affrontement et les nombreuses provocations qu'il a eues à l'égard de son idole Kevin Durant. La star américaine n'aura d'ailleurs que des éloges à l'issue des séries sur le jeune prodige, déclarant : « Il est mon joueur préféré à regarder. » Hier encore, alors qu'il a facilement dominé sur son parquet Nikola Jokić, très probablement le futur MVP 2024, Anthony Edwards a émerveillé les amateurs de basket par sa maturité. Suffisant pour que les journalistes du monde entier s'enflamment et le comparent assez régulièrement à Michael Jordan. Rien que cela. Un commentaire de trop que le joueur n'a finalement pas apprécié. Il a tenu à stopper court cette comparaison, tenant à redéfinir le statut de la légende de la NBA et clamant qu'il n'avait pas encore ni le niveau ni le palmarès de celui qu'il considère comme le GOAT : « Je veux que ça s'arrête. Il est le plus grand de tous les temps, je ne peux pas être comparé à lui. Et ce n'est pas une question de pression, c'est juste pas possible en fait […] Et même, être le nouveau MJ ou le nouveau visage de la ligue, je m'en fiche de ça. Si mon équipe toute entière pouvait être le visage de la ligue, ça, ça serait génial. »

Des mots forts qui montrent la volonté du joueur d'avancer dans ces NBA Playoffs 2024 et de porter les Timberwolves au sommet.

Né avec de l'ADN lyonnais et aussi avec la fierté de vivre l'une des plus grandes ères de l'équipe de France de football. À côté, c'est la NBA, le MMA, le cyclisme à moindre mesure et tous les sportifs français en général qui animent ma passion pour le sport au quotidien. Tellement hâte de couvrir les JO de Paris !

Dernières publications

En haut