NBA

NBA Bilan semaine 14 : rien n’arrête les Celtics, les Nuggets suivent le rythme

NBA

Comme chaque semaine, Wesport fait le point sur la semaine écoulée en NBA, avec les satisfactions et les déceptions. Cette semaine, les Celtics continuent d’enchaîner les victoires même quand leur effectif n’est pas au complet. À l’Ouest, les Nuggets ne baissent pas de pied toujours dans le sillage d’un Nikola Jokic toujours encore plus fort. Retour sur la 14ème semaine de compétition en NBA.

Conférence Est NBA : les Celtics inarrêtables, les 76ers montent en puissance

Les tops de la semaine

Les finalistes NBA 2022 sont bel et bien la meilleure équipe de la ligue depuis le début de saison. Avec un bilan de 35 victoires et 12 défaites, les Boston Celtics maintiennent la cadence en tête de la conférence Est. Sur 9 victoires de rang, la franchise du Massachussetts est portée par son duo Jayson Tatum (31,2 pts et 8,5 rbds) et Jaylen Brown (26,9 pts et 7,1 rbds) qui depuis un an ont trouvé leurs automatismes pour jouer ensemble. 2nde attaque de la NBA (118,5 pts par match), les Celtics tiennent aussi leurs adversaires à moins de 113 pts. Tous les atouts sont réunis pour offrir à cette franchise un 18ème titre !

Après un début de saison difficile marqué par les blessures, les Philadelphie 76ers montent clairement en puissance (30 victoires et 16 défaites). Sur 5 victoires consécutives, Philly est dorénavant le dauphin des Celtics dans la conférence Est. La connexion James Harden – Joel Embiid avec l’ancien Rocket qui distribue les caviars (11,2 passes par match) au pivot Camerounais (33,6 points). Une cohésion qui progresse et qui permet d’envisager le reste de la saison dans les meilleures conditions, si les blessures restent sur le banc…

Le flop de la semaine

Un seul être vous manque et tout est dépeuplé ! Surprise de la première partie de saison, les Indiana Pacers (23-25) sont dans le dur avec 7 défaites de rang. Une mauvaise série qui s’explique avec la blessure de Tyrese Haliburton (20,2 pts et 10,2 passes), meilleur joueur de la franchise. Sans lui, difficile de trouver le même équilibre, et les réelles faiblesses s’affichent (près de 117 pts encaissés) aux yeux de tout le monde. Mais les Pacers pourraient voir le retour de leur meneur d’ici la fin du mois, ce qui permettra d’envisager la suite de la saison dans de bonnes dispositions.

Conférence Ouest NBA : les Nuggets ne craquent pas, les Kings rois de Californie ?

Les tops de la semaine

Avec 33 victoires et 14 défaites, les Denver Nuggets restent toujours aussi réguliers. Si les performances à l’extérieur restent encore douteuses (11 victoires en 21 matchs), les coéquipiers de Nikola Jokic (25,1 pts, 11 rbds et 9,9 passes) et meilleur passeur dans l'histoire de la franchise, sont en revanche souverains dans les rocheuses du Colorado avec 20 victoires en 24 rencontres. Avec un Jamal Murray qui est encore loin de son niveau d’avant blessure, les Nuggets avancent sereinement mais surement.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Denver Nuggets (@nuggets)

Faut-il compter sur les Kings cette saison ? Désormais 3ème de la conférence Ouest avec 26 victoires pour 19 défaites, les partenaires de De’Aaron Fox et Domantas Sabonis guident la meilleure attaque de la NBA (120 pts inscrits en moyenne) vers les sommets. Si la défense reste encore suspecte (plus de 117 pts encaissés), nul doute que Mike Brown va vouloir travailler cet aspect du jeu, lui qui est connu pour avoir une vision défensive du basket. Mais Sacramento est à sa place vue son niveau de jeu affiché !

Le flop de la semaine

Après avoir idéalement débuté la saison avec 9 victoires en 12 matchs, les Portland Trail Blazers ont depuis enchaîné les défaites. Dorénavant 13ème de la conférence Ouest avec 21 succès pour 25 revers, dont 3 consécutifs, la franchise de Damian Lillard ne trouve pas les solutions pour trouver un second souffle. Malgré l’éclosion d’Anfernee Simons (21,8 pts), les joueurs de l’Oregon sont à leur place et devront se battre pour atteindre les play-in. Une nouvelle déception à venir pour Damian Lillard, qui demandera encore du renfort durant l’été prochain. À moins que cela bouge avant le 9 février, deadline pour effectuer des ajustements dans les effectifs.

 

Retrouvez l'actualité de la NBA ainsi que la semaine des Frenchies sur notre site.


Jérémy Ernou

Le sport est une religion

Dernières publications

En haut