NBA

NBA Bilan semaine 2 : les Bucks, seule équipe encore invaincue

NBA

Après près de 2 semaines de compétition, la NBA commence à voir se dessiner une petite hiérarchie. Si certaines ont confirmé leur bon début de saison, d’autres en revanche ont confirmé leurs lacunes. Seule une équipe est encore invaincue, les champions NBA 2021, les Milwaukee Bucks avec un Giannis Antetokounmpo en mission. Dans le bas du classement, les Lakers et les Nets tirent déjà la sonnette d’alarme. Voici notre bilan de la seconde semaine en NBA !

Les Bucks bien lancés, les Cavs en embuscade

On les attendait, et ils répondent présents d’entrée ! Les Milwaukee Bucks (5-0), bien que privés de Khris Middleton, n’ont pas encore connu la défaite cette saison, il est vrai bien aidé par un calendrier clément (4 matchs dans le Wisconsin sur les 5). Mais cela n’est cependant pas une excuse pour ne pas admettre également que Giannis Antetokounmpo (voir ci-dessous) marche sur la Ligue. Dominateur comme lors du dernier Eurobasket, le Greek freak écrase tout sur son passage, que ce soit en phase offensive comme défensive. Si ce n’est que le début de saison, les Bucks affichent leurs certitudes aux yeux de ses adversaires. Derrière, une équipe arrive à suivre le rythme, les Cleveland Cavaliers (5-1). Devant faire avec la blessure de Darius Garland, les Cavs montrent un visage séduisant collectivement à l’image d’un Donovan Mitchell au sommet de son art (32 pts, 7 passes et 5 rebonds). Enfin, les Boston Celtics (4-2) et les Atlanta Hawks (4-2) montrent également des signes positifs qu’il faudra bien compter sur eux pour cette saison 2022/2023 dans la conférence Est.

Dans la conférence Ouest, le classement est toujours aussi surprenant. Alors qu’on parlait de surprise la semaine, des équipes comme les Portland Trail Blazers (5-1), le Jazz d’Utah (5-2) et les San Antonio Spurs (5-2) n’ont pas flanché ! En continuant à nous proposer du beau jeu et sans véritable stars mis à part les Blazers avec Damian Lillard, ces équipes méritent d’être en haut de la conférence Ouest. Au milieu de ces franchises surprenantes, les Phoenix Suns (5-1) font de la résistance ! La meilleure équipe de la saison régulière l’an dernier, les Suns de Devin Booker retrouvent des couleurs avec toujours leur collectif (Chris Paul, Mikal Bridges, Camerone Johnson et consorts). Attention donc à ne pas les enterrer ! Les Memphis Grizzlies (4-2) et les New Orleans Pelicans (4-2) ne sont pas loin des équipes de tête et font leurs chemins sans forcément faire de bruit mais avec un collectif solide. Belle semaine également pour le Thunder d’OKC (3-3), qui vient d’enchaîner 3 victoires de rang dans la roue de Shai Gilgeous Alexander (31,7 points, 5 rbds et 8 passes) qui a été élu joueur de la semaine pour cette conférence.

La Californie en difficulté, les Nets s’enfoncent

Actuellement, la Californie n’est pas l’état des États-Unis où les équipes NBA gagnent ! Les Los Angeles Lakers viennent enfin d’ouvrir leur compteur (1-5) lors du dernier match contre les Nuggets mais cela n’efface pas les lacunes observées par Lebron James, Russell Westbrook et Anthony Davis qui manquent toujours de shooteur et de jeu collectif. Constat également inquiétant pour le voisin des Clippers (2-4). Restants sur 4 défaites de rang, les coéquipiers de Paul George doivent faire de nouveau sans Kawhi Leonard, gêné par son genou, mais sont surtout déficients dans le jeu. Chez les champions en titre, les Golden State Warriors (3-4), le manque d’intensité défensive devient le problème majeur. Les 3 défaites lors des 4 dernières rencontres ont mis en colère Steve Keer qui n’hésitera pas à pousser un gros coup de gueule dans le vestiaire.

Dans la conférence Est, les Brooklyn Nets (1-5) sont toujours aussi décevants. Les troupes de Steve Nash ne défendent pas un kopeck et les problèmes se multiplient. Kyrie Irving continue de faire parler de lui hors des terrains et Ben Simmons ne sait pas ce qu’est prendre un shoot. Difficile de voir de l’amélioration à court terme. Bilan médiocre également pour le Miami Heat (2-5). Inconstant dans l’effort, Jimmy Butler et ses camarades doivent élever leur niveau défensif afin de retrouver leur ADN qui a fait leur succès ces dernières années.

Le joueur de la semaine NBA : Giannis Antetokounmo

Le Greek Freak avait prévenu que cette saison serait celle de la reconquête, et le Grec ne s’y trompe pas jusqu’à présent. Auteur d’une seconde semaine de compétition absolument dantesque avec près de 36 points, 15 rbds et 6 passes de moyenne (ainsi qu’une présence défensive à ne plus démontrer), son équipe des Milwaukee Bucks est toujours invaincue avec 5 victoires en autant de rencontres. En attendant le retour de son lieutenant Khris Middleton, Giannis assume son rôle de leader pour mener les Bucks au sommet de la NBA.

La semaine des Français en NBA

Semaine mitigée chez nos représentants tricolores. Après une première semaine très productive avec sa nouvelle équipe des Minnesota Timberwolves, Rudy Gobert a été plus en difficulté, à l’image de son équipe qui alterne le bon et le moins bon. À côté d’un Jalen Brunson brillant, Evan Fournier continue d’apporter du spacing aux Knicks. 4ème option offensive, le capitaine des Bleus réalise peut-être moins de coup d’éclat, mais ses performances sont plus constantes. Belle surprise cette semaine avec un Théo Malédon qui arrive à obtenir du temps de jeu chez les Hornets et en l’optimisant. Le meneur Français se montre surtout plus agressif en attaque et Steve Clifford n’hésite plus à lui donner des minutes.

De l’agressivité et de l’adresse, c’est ce qu’il manque à Killian Hayes. En grosse perte de confiance, le meneur des Pistons peine toujours à être productif en attaque. Perdant beaucoup de ballons, sa place dans la rotation pourrait être remise en cause. De son côté, Nicolas Batum est à l’image de son équipe des Clippers, en difficulté. En manque d’adresse, Batman sait qu’il va devoir apporter plus que ce qu’il fait actuellement.

Les stats des joueurs Français

Rudy Gobert (Minnesota Timberwolves) : 14,1 pts, 14,7 rbds, 1,8 contres

Evan Fournier (New York Knicks) : 11,8 pts, 2,8 rbds, 1,7 ast

Nicolas Batum (Los Angeles Clippers) : 4,8 pts, 3,5 rbds, 1 ast

Théo Malédon (Charlotte Hornets) : 6,8 pts, 1,2 rbds, 2,8 ast

Killian Hayes (Detroit Pistons) : 2,9 pts, 2,3 rbds, 3,6 ast

Ousmane Dieng (Oklahoma City Thunder) : 1,8 pts, 1,6 rbds, 1 ast

Moussa Diabaté (Los Angeles Clippers) : 1,5 pts, 1 rbds, 0,5 ast

Frank Ntilikina (Dallas Mavericks) : blessé

Olivier Sarr (Portland Trail Blazers) : blessé


Jérémy Ernou

Le sport est une religion

Dernières publications

En haut