NBA

NBA Bilan semaine 7 : Anthony Davis sur une autre planète !

NBA

Comme chaque semaine, Wesport fait le point sur la semaine écoulée en NBA, avec les satisfactions et les déceptions. Cette semaine, c’est le retour au premier plan d’Anthony Davis ! L’intérieur des Lakers porte la franchise de LA sur ses épaules pour revenir en course pour les play-offs. Retour sur la 7ème semaine de compétition en NBA.

NBA : la hiérarchie se fait à l’Est, à l’Ouest les Lakers réagissent

Les positions commencent à se figer pour le top 4 à l’Est. Meilleure équipe de toute la NBA, les Boston Celtics (19-5) continuent leur petit bonhomme de chemin toujours dans le sillage de leur duo Jayson TatumJaylen Brown (près de 58 points inscrit de moyenne), suivis de près par les champions NBA 2021, les Milwaukee Bucks (16-6) de Giannis Antetokounmpo qui ont vu le retour de Khris Middleton au sein de l’effectif, 7 mois après s’être blessé. Derrière, les Cleveland Cavaliers s’accrochent comme ils peuvent (15-9) avec Donovan Mitchell (28,4 pts) et Darius Garland (22,2 pts) qui continuent d’apprendre à cohabiter. Aux basques des Cavs, les Atlanta Hawks (13-10) de Trae Young qui cherchent encore de la régularité, surtout hors de leurs bases. Si ces 4 équipes composent le top 4 depuis déjà plusieurs semaines, derrière en revanche, c’est encore la cacophonie, avec des performances qui manquent encore de lendemain, à l’image des Brooklyn Nets qui reviennent un peu dans la course (13-12) ou des Toronto Raptors (12-11) d’un surprenant O.G.Anunoby (19,3 pts de moyenne, candidat à la meilleure progression de l’année) qui sont intraitables à domicile mais en grosse difficulté hors du Canada. C’est donc une belle bataille qui se présente dans la conférence Est derrière les 2 favoris.

Dans la conférence Ouest, une équipe va beaucoup mieux, même si elle part de très loin, les Los Angeles Lakers (10-12) ! Et ce grâce à Lebron James ? Non monsieur, grâce au retour en haut de l’affiche d’Anthony Davis, sur une autre planète depuis maintenant 10 jours. Auteur d’une semaine dernière stratosphérique (voir ci-dessous), Unibrow a remis les Lakers dans la course aux Play-in. Actuellement à 12ème place, les Angelinos pourraient profiter de la densité de la conférence Ouest pour se glisser dans le peloton et ainsi espérer se remettre dans le bon sens de la route définitivement. Car si les Phoenix Suns semblent au-dessus dans cette conférence (16-7), les poursuivants derrière la franchise de l’Arizona manquent de constance malgré de belles performances, comme les New Orleans Pelicans (15-8) qui viennent d’enchaîner 4 victoires consécutives avec un Zion Williamson toujours aussi explosif (23,6 pts, 7,1 rbds et 4,3 passes). Dans une conférence Ouest toujours aussi ouverte, tous les jeux restent à faire !

Les tours de magie de Washington ne marchent plus, les Spurs en mode Wembanyama

La capitale des États-Unis se cherche toujours une équipe NBA capable de viser haut ! Avec pourtant un bon trio composé de Bradley Beal, Kristaps Porzingis et Kyle Kuzma, les Washington Wizards (11-13) peuvent légitimement être prétendant aux play-offs. Mais avec 3 victoires sur les 10 dernières rencontres, dont 3 défaites de rang, les Wizards ne répondent. Avec une défense aux abonnés absents (plus de 123 pts encaissés lors des 5 derniers matchs), il est difficile d’espérer quelque chose.

À l’Ouest en revanche, une équipe réussit bien ce qu’elle fait, les San Antonio Spurs. Après un début de saison correct (6 victoires en 13 matchs), les Texans viennent d’encaisser 11 défaites de suite ! Les hommes de Greg Popovich tentent tout de même de produire du beau basket (près de 28 passes décisives par match), mais manquent cruellement de talent. Annoncée comme une saison de transition et de reconstruction, les Spurs ne visent qu’une seule chose, Victor Wembanyama !

Le joueur de la semaine NBA : Anthony Davis (Los Angeles Lakers)

Difficile de trouver un meilleur joueur qu’Anthony Davis lors de la dernière semaine écoulée (voir même depuis deux semaines). L’intérieur des Lakers retrouve le talent qui faisait de lui le poste 4 le plus dominant de toute la NBA. Souvent blessé, manquant de caractère ou bien d’agressivité, Unibrow est un tout autre joueur depuis plusieurs semaines. La blessure de Lebron James lui a semble-t-il fait comprendre qu’il était dorénavant le patron de LA et pour que les Lakers retrouvent les sommets, il fallait qu’il prenne le leadership ! Avec 42 pts, 13 rebonds et 3 contres de moyenne sur la semaine passée, Anthony Davis est notre MVP de la semaine !


Jérémy Ernou

Le sport est une religion

Dernières publications

En haut