Basketball

NBA : Bradley Beal, fidèle aux Washington Wizards

Bradley Beal

Grâce à leur victoire face aux Indiana Pacers, les Wizards se sont qualifiés pour les playoffs pour la première fois depuis 3 ans. Si cette qualification porte le sceau de Russell Westbrook, elle valide aussi le choix de Bradley Beal et du front office de Washington de ne pas se séparer.

Depuis des années, c'est la même rengaine. Dans les rumeurs de transferts, le nom de Bradley Beal revient inlassablement. Il y a bien eu une petite accalmie à l'automne 2019, lorsqu'il a signé une extension de contrat, mais rien à faire, l'arrière des Wizards a continué à être cité parmi les superstars susceptibles d'être impliquées dans un échange. Cette année encore, après le mauvais début de saison de son équipe, on l'annonçait chez les Nets, le Heat, les Lakers, voire les Warriors. Que des franchises candidates sérieuses au titre ou qui le deviendraient par son renfort. Mais finalement Beal n'a jamais quitté de la capitale fédérale.

LE franchise player des Wizards

Bradley Beal est courtisé, et c'est normal. L’intéressé le prend même comme un compliment, une preuve de sa valeur. À 27 ans, il arrive tout juste dans son prime. L'arrière est un multiple All-Star, un joueur capable de planter 30 pions tous les soirs, l'un des tous meilleurs à son poste. Il est devenu LE franchise player, le guide, le visage des Wizards

Mais il a surtout fait partie d'une équipe en transition. La blessure de John Wall en décembre 2018 a plombé le niveau sportif de Washington, qui n'a pas réussi à atteindre les playoffs en son absence. Les éléments d'un trade impliquant Beal étaient alors réunis. Les Wizards pouvaient lancer une reconstruction de son effectif en échangeant leur meilleur asset. L'arrière aurait alors pu pousser pour rejoindre une franchise plus ambitieuse, capable de jouer le titre.

Bradley Beal a toujours clamé son amour pour Washington

Beal et le front office de Washington ont finalement choisi la fidélité. À l'heure où des superstars n'hésitent pas à demander leur trade pour avoir une chance d'obtenir une bague, voir un des meilleurs joueurs NBA réaffirmer son attachement à une franchise n'est plus si commun. La prolongation de son contrat jusqu'en 2023 signée en octobre 2019 va clairement dans ce sens. Beal a toujours clamé son amour pour la capitale fédérale et n'a jamais dévié de sa ligne.

Aujourd'hui, il peut se satisfaire de ce choix. L'arrière réalise probablement la meilleure saison de sa carrière à 31,5 points, 4,7 rebonds et 4,4 passes décisives de moyenne. L'arrivée de Russell Westbrook a redonné de l'allant et de l'ambition à la franchise. Malgré un début de saison difficile, les Wizards sont désormais de retour en playoffs, 3 ans après une élimination au premier tour sans gloire face aux Toronto Raptors.

Crédit photo : Nick Wass/Associated Press
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

To Top