Basketball

NBA Play-in : Washington et Westbrook terrassent les Pacers

NBA Play-in

Malmenés par Jayson Tatum pour leur entrée en lice dans le play-in tournament, les Wizards ont su corriger le tir la nuit dernière face aux Pacers pour assurer leur place en playoffs et éliminer la franchise de l'Indiana.

Westbrook déroule…

Véritable machine à scorer face aux Pacers cette saison (139.7 pts/match en trois rencontres de saison régulière), Washington a perpétué cette nouvelle tradition hier soir en écrasant une franchise d'Indianapolis qui aura résisté pendant un peu plus d'un quart-temps. Derrière un Russell Westbrook (18 pts, 15 ast, 8 rbd) en quête de rachat après un match décevant face aux Celtics et un Bradley Beal (25 pts) toujours aussi juste dans son rôle de scoreur, les Wizards étaient tout simplement intraitables.

Dans un début de match – finalement à l'image de la rencontre – où les défenses sont assez laxistes, les deux franchises se rendent coup pour coup. Dans le sillage d'un Domantas Sabonis (19 pts, 11 ast, 10 rbd) métronome, les Pacers sont dans le coup et répondent à des Wizards particulièrement adroits hier soir (58% au shoot, 50% à 3pts). Le score est serré à l'issue du premier quart-temps (30-29 Wizards), mais la foudre va s'abattre sur les hommes de Nate Bjorkgren.

Alors que les deux équipes sont à égalité peu après le début du deuxième quart-temps (34-34), Westbrook et ses coéquipiers décident d'appuyer sur l'accélérateur. En quelques minutes, Indianapolis encaisse un 16-0. En un-contre-un ou en transition, Brodie est partout et asphyxie complètement la défense des Pacers qui est sans réponse face à la fougue du MVP 2016/2017. Obligé de faire des prises à deux sur le meneur des Wizards, Indiana libère des espaces parfaitement exploités par Bradley Beal qui prend la suite de son camarade du backcourt. 66-52 à la pause, Washington a déjà pris le large.

…et Indiana coule

Dans l'obligation de réagir au retour des vestiaires, les Pacers tentent de s'appuyer sur une attaque en rythme pour rattraper un retard déjà conséquent. Malheureusement pour eux, les solutions manqueront en défense et Washington continuera de prendre le large. En l'absence de Myles Turner, blessé, Daniel Gafford (15 pts, 13 rbd, 5 blk) règne en maître dans la raquette tandis que la paire Westbrook/Beal continue d'enchaîner les paniers. Indiana est submergé et encaisse 48 points dans le troisième quart-temps, mettant fin à tout espoir de comeback et donc de qualification pour les playoffs.

Déjà conséquent avant la dernière ligne droite (+31), l'écart se stabilisera juste en-dessous des trente points d'avance dans le dernier quart-temps. L'issue de la rencontre est déjà connue et Russell Westbrook en profite pour ne plus revenir sur le parquet, tandis que Bradley Beal continue de gérer son temps de jeu pour ne pas aggraver sa gêne au tendon. Washington s'impose finalement largement et retrouvera Philadelphie pour son entrée en lice en playoffs, une franchise que les Wizards n'ont jamais battu en saison régulière au cours de cet exercice.

Victoire 142 à 115 pour les Wizards, qui seront donc sortis vivants du NBA Play-in Tournament. Indiana n'y a jamais vraiment cru, dépassé par un Westbrook en feu, et met ainsi fin à une série de cinq participations consécutives en playoffs.

Crédit image en une : Ned Dishman/Getty Images

Dernières publications

En haut