Basketball

NBA : Domantas Sabonis, phare des Indiana Pacers

Domantas Sabonis

All-Star pour la première fois en mars dernier, Domantas Sabonis réalise actuellement la meilleure saison de sa carrière. Il est le garant de la compétitivité d'une équipe des Pacers particulièrement touchée par les blessures et des tensions en interne.

Cette nuit, les Pacers joueront leur place en playoffs contre les Washington Wizards. Comme contre les Charlotte Hornets, l'équipe de l'Indiana comptera une nouvelle fois sur Domantas Sabonis pour la porter vers la victoire. L'ailier-fort n'avait pas eu à forcer son talent au niveau du scoring (14 points), mais avait contribué dans d'autres compartiments du jeu (21 rebonds, 9 passes).

Il faut dire que le joueur lituanien réalise la meilleure saison de sa carrière. Avec 20,3 points, 12 rebonds et 6,7 passes décisives, Sabonis est le moteur des Pacers, le joueur de base de l'équipe. Son profil complet et sa régularité (46 double-doubles en 62 matchs) en font un des tous meilleurs à son poste. Ses performances remarquables lui ont d'ailleurs permis de participer à son tout premier All-Star Game en mars dernier.

Sabonis performe malgré les problèmes des Pacers

Le plus fort dans tout ça, c'est qu'il réalise une excellente saison malgré les problèmes que rencontrent les Pacers. Tout au long de la saison, Indiana a été touché par les blessures. Meilleur scoreur de l'équipe la saison dernière, T.J. Warren n'a disputé que 4 matchs à cause d'un problème au pied. Myles Turner s'est blessé à l'orteil au milieu du mois d'avril et ne reviendra pas pour la postseason. Malcolm Brogdon, Aaron Holiday et même Sabonis ont du rater des matchs à cause de petits bobos. Sans parler du cas Caris LeVert, indisponible jusqu'à  mi-mars suite à la détection d’une masse rénale nécessitant une opération.

En plus d'une infirmerie toujours bien remplie, les Pacers doivent gérer des relations tendues entre le staff et leurs joueurs. L'altercation entre l’assistant-coach Greg Foster et le pivot Goga Bitadze au milieu d'un match les a exposés en plein jour. Avec un coach principal sur la sellette, difficile de performer dans un environnement aussi explosif.

Domantas Sabonis a réussi à en faire abstraction pour continuer à porter son équipe. Malgré une saison difficile et loin des attentes de décembre (Indiana avait fini quatrième de la Conférence Est dans la bulle), les Pacers ont tout de même accroché leur place pour le play-in. Privés de Warren, Turner et LeVert, ils auront encore besoin de leur intérieur lituanien pour décrocher une cinquième qualification de suite en playoffs.

Crédit photo : Getty Images

Dernières publications

En haut