NBA

NBA : La semaine des Frenchies

NBA

La situation reste contrastée pour nos représentants tricolores en NBA. Les cadres de l’équipe de France ont connu des périodes plus productives outre-Atlantique, alors que la nouvelle génération est encore en apprentissage dans la grande ligue. Tour d’horizon de notre contingent Français dans la semaine des Frenchies !

La semaine des Français en NBA

Les Tops

Cible de grands nombres de critiques après un début de saison, et plus globalement de carrière NBA, sans relief, Killian Hayes est en train de répondre à tous ses détracteurs. Profitant de l’absence de Cade Cunnigham, le joueur formé à Cholet répond enfin aux attentes placées en lui. Si ses moyennes depuis le début de saison ne sont pas extraordinaires (8,1 pts et 4,7 passes), c’est en revanche un tout autre joueur depuis un peu plus de 15 jours avec des statistiques qui parlent pour lui sur les 5 dernières rencontres avec les Pistons de Detroit : 15,8 pts, 3,6 rebonds, 7,4 passes et 1,8 interceptions. Devenu titulaire indiscutable, sa rencontre contre les Mavericks et Luka Doncic restera comme son match référence en NBA dans sa courte carrière !

Autre satisfaction, Théo Malédon chez les Charlotte Hornets. Lui aussi profitant de la blessure de Lamelo Ball pour obtenir du temps de jeu, l’ancien joueur du Thunder optimise ses minutes avec des statistiques intéressantes qui pourraient lui ouvrir la voie vers d’autres contrats NBA (8,2 pts, 3,2 rebonds et 3,8 passes sur les 5 dernières rencontres). De quoi être optimiste pour les mois à venir.

Drafté l’été dernier par les Clippers, on attendait peu de Moussa Diabaté en ce début de saison. Le staff de LA avait annoncé la couleur en promettant du temps pour leur protégé en G-League. Mais force est de constater que le tricolore a su saisir la chance qui lui a été donnée. Disposant maintenant de 10 minutes de temps de jeu, le rookie peut se montrer productif à l’image de son match contre le Jazz la semaine dernière (11 points et 8 rebonds). L’intérieur ne cire pas le banc et est entré dans la rotation du coach. À confirmer dans les semaines qui viennent !

Même constat pour Ousmane Dieng avec le Thunder d’OKC. Devenue une rotation solide dans sa franchise avec plus de 15 minutes de jouées par match, l’ancien des Breakers de New Zealand saisit sa chance dès qu’elle lui est donnée. Même si le manque d’expérience se fait ressentir, Ousmane Dieng a du talent plein les mains qu’il faudra polir au fur et à mesure des années.

Doit mieux faire

Arrivé en trombe du côté des Minnesota Timberwolves, Rudy Gobert est toujours en difficulté après 7 semaines de compétition. Le pivot vice-champion d’Europe voit ses moyennes chuter et son temps de jeu se réduire un petit peu. Sa disqualification après 9 minutes lors du match contre le Thunder a à elle seule montré la frustration du natif de Saint Quentin. Les Wolves ne tournent pas pour le moment avec un bilan négatif de 11 victoires pour 12 défaites et défensivement, le triple meilleur défenseur de la NBA n’a pas encore trouvé ses marques.

L’homme à tout faire des Clippers se fait moins présent en ce début de saison. En effet, Nicolas Batum a vu bon nombre de joueurs arrivés sur son poste et cela semble freiner l’impact de Batman. Avec une certaine irrégularité dans ses pourcentages au shoot et de son temps de jeu, le vice-champion Olympique sait cependant qu’il ne sera pas sorti de la rotation et qu’un joueur qui ne croque pas le ballon est toujours apprécié parmi ceux qui ne la rendent pas !

Les Flops

Que dire de la situation d’Evan Fournier ? Remis en question par son coach chez les New York Knicks après un début de saison pourtant loin d’être catastrophique, Evan a été tout simplement sorti de la rotation. Si son apport dans le 5 de départ pouvait être contesté comme tout choix de coach, son exclusion reste une question sans réponse jusqu’à présent. Un transfert sera dans les tuyaux d’ici la trade deadline de février, mais si le tricolore a déjà dit que sa famille serait la priorité à l’heure actuelle.

Autre tricolore en difficulté, Frank Ntilikina chez les Dallas Mavericks. Après un début de saison sur la touche pour cause de blessure, l’ancien joueur de la SIG ne parvient pas à se faire une place dans la rotation de Jason Kidd. Avec seulement 19 minutes de joueur depuis le 18 novembre, le meneur Français est dans le dur et va devoir saisir la prochaine opportunité qui lui sera donnée, sous peine d’être relégué au fin fond du banc.

Les stats des joueurs Français

Rudy Gobert (Minnesota Timberwolves) : 13,2 pts, 11,4 rbds, 1,3 contres en 30,5 minutes

Evan Fournier (New York Knicks) : 6,9 pts, 2,1 rbds, 1,7 ast en 20,0 minutes

Nicolas Batum (Los Angeles Clippers) : 4,3 pts, 4,0 rbds, 1,3 ast en 18,6 minutes

Théo Malédon (Charlotte Hornets) : 5,5 pts, 2,4 rbds, 2,5 ast en 16,8 minutes

Killian Hayes (Detroit Pistons) : 8,1 pts, 2,6 rbds, 4,7 ast en 17,8 minutes

Ousmane Dieng (Oklahoma City Thunder) : 3,5 pts, 2,7 rbds, 1,5 ast en 15,5 minutes

Moussa Diabaté (Los Angeles Clippers) : 4,2 pts, 3,8 rbds en 10,7 minutes

Frank Ntilikina (Dallas Mavericks) : 1,2 pts, 1,0 rbds, 0,5 ast en 5,7 minutes.

 

Retrouvez également notre bilan sur la 7ème semaine de compétition en NBA !


Jérémy Ernou

Le sport est une religion

Dernières publications

En haut