Basketball

NBA : le play-in pour sauver la fin de saison morose des Spurs

San Antonio Spurs face aux Clippers

Un temps en course pour une qualification directe en playoffs, les San Antonio Spurs vivent une fin de saison laborieuse. Plombés par un rythme de matchs effréné et la blessure de Derrick White. Les Éperons joueront toutefois un play-in cette nuit face aux Memphis Grizzlies.

10 défaites lors des 12 derniers matchs disputés. Voilà où en sont les San Antonio Spurs au moment d'aborder leur play-in contre les Memphis Grizzlies. L'équipe texane a fini la saison en roue libre, sans autre objectif que d'éviter les blessures avant la postseason. Alors qu'ils ont longtemps tourné autour de la sixième place de la Conférence Ouest, synonyme de qualification en playoffs, les Spurs terminent la saison régulière dixièmes… à deux petites victoires des New Orleans Pelicans.

40 matchs en 68 jours : les Spurs surchargés

Il faut dire que les Éperons ont du composer avec un calendrier chargé. En raison de la pandémie, les joueurs de Gregg Popovich ont enchaîné 40 matchs en 68 jours. Durant cette période, ils n'ont jamais pu bénéficier de plus de 2 jours de repos. Seuls les Grizzlies ont joué autant depuis le All-Star Break, à la différence que Memphis termine plutôt bien leur saison régulière, avec 6 victoires sur les 8 dernières rencontres. L'effectif texan finit sur les rotules, surtout les cadres vieillissants, ce qui impacte inévitablement l'efficacité de l'équipe sur le terrain.

Résultat, les Spurs sont obligés de gérer une fatigue qui s'accumule dans les organismes depuis plus de deux mois. Pour enfoncer le clou, San Antonio a perdu Derrick White dans la dernière ligne droite de la saison régulière, juste avant la série négative évoquée en début d'article. Rare menace extérieure des Éperons, bon défenseur, White est un joueur clé de l'effectif texan. Son importance dans le jeu des Spurs est telle que Gregg Popovich n'a jamais trouvé de solution pour compenser son absence.

Au vu de la dynamique de San Antonio, le play-in ressemble à une bouée de sauvetage, l'occasion unique de connaître un dernier grand frisson avant de partir en vacances. Avec ce format à élimination directe, où tout peut arriver, il n'est pas dit que les Spurs ne surprendront pas. Cela apporterait une petite touche de positif bienvenue dans une fin de saison bien morose.

Crédit image en une : Getty Images

Dernières publications

En haut