Basketball

Preview play-in : les Warriors, la grande interrogation de l’Ouest

Alors que les premiers matchs d’appui ont eu lieu cette nuit au sein de la Conférence Est, le play-in de l’Ouest débutera ce soir, avec deux affiches alléchantes. Certains l’idéalisent peut-être, mais la rencontre entre Warriors et Lakers a tout d’une pure affiche. Les hommes de la Baie ont tout de l’épouvantail au sein d’une Conférence Ouest ultra-homogène. Grizzlies et Spurs tenteront eux d’affronter le perdant de ce duel californien. 

San Antonio Spurs (10e) @ Memphis Grizzlies (9e)

La dynamique

Fin de saison chaotique pour les hommes de Gregg Popovich, qui ont vu leur avance sur les Pelicans fondre comme neige au soleil. Sur les dix derniers matchs, les Spurs en ont perdu huit. Ils terminent seulement à deux victoires de plus que l’équipe emmenée par Zion Williamson. Petite lueur d’espoir : leur bilan positif à l’extérieur (19-17). Pas négligeable, à l’aube d’affronter des Grizzlies frustrés dans leur antre. Ja Morant et Jonas Valančiūnas n’ont pu éviter la défaite de leur équipe lors du tie-breaker contre les Warriors. Pourtant, le pivot lituanien avait sorti une prestation de bonne facture. La dynamique est toute autre du côté de Memphis, qui a remporté six de ses huit derniers matchs, en enchaînant cinq victoires de suite. Mais à domicile, leur bilan est pile à l’équilibre (18-18). De quoi faire trembler les murs du FedExForum.

Le point sur les effectifs

Les Spurs ont perdu Derrick White sur blessure en fin de saison régulière. Un apport intéressant en moins pour la franchise texane. En dehors de ça, pas d’alerte importante à noter. Pour les Grizzlies, seul Grayson Allen est incertain. Le meneur titulaire de Memphis a connu plusieurs pépins physiques en 2021. La liste de ses blessures est longue : bras, main, abdomen, hanche, cheville… Pas très rassurant alors qu’il était un élément essentiel de l’équipe. Bilan de l’infirmerie presque à l’équilibre donc, peut-être l’un des seuls d’ailleurs.

Les confrontations directes

Cette saison, et contrairement à d’habitude, c’est bien Memphis qui mène au jeu des confrontations directes. Si les Spurs ont remporté la manche inaugurale 131-119, à l’extérieur, ils se sont inclinés chez eux par deux fois ensuite. Lors de la seconde défaite (133-102), ils ont même vu leurs adversaires signer une performance rare. Neuf des dix joueurs de Memphis ont marqué au moins 10 points. Alors au top de leur forme, les Oursons signaient une 7e victoire de rang face à des Spurs impuissants.

L’avis de la rédac’

Dur de donner Memphis perdant sur un match, malgré DeRozan ou Murray. Tout au long de la saison, les Grizzlies ont paru plus sereins, plus solides, plus motivés. Si les Spurs savent bien voyager, la franchise du Tennessee sait aussi recevoir. Logiquement, Ja Morant & co iront défier soit les Lakers, soit les Warriors. Pour les Spurs en revanche, la descente aux enfers ne risque que de commencer.

Golden State Warriors (8e) @ Los Angeles Lakers (7e)

La dynamique

Il est bien difficile de comparer la dynamique des Warriors et des Lakers. Pour les premiers nommés, leurs stars Anthony Davis et LeBron James viennent seulement de refouler les parquets. Alors qu’ils avaient besoin d’un faux-pas de Portland, qui n’est jamais arrivé, les Purple & Gold se sont retrouvés empêtrés dans un play-in largement décrié par leur superstar LeBron James. Ses derniers mois ont été agités, entre blessures et déclarations épicées. Sur leurs dix derniers matchs, ses coéquipiers n’en ont remporté que six, en gagnant cependant les cinq derniers. Toujours est-il que les Lakers devront se défaire des Warriors, ce qui n’est pas une mince affaire.

Stephen Curry vient de remporter son second titre de meilleur marqueur de la NBA après celui de 2015/16. Il n’a jamais été aussi en forme depuis son deuxième titre de MVP, et entend bien mener sa franchise au sommet. Bien épaulé par un Wiggins retrouvé et des seconds couteaux affûtés, il n’est pas aberrant de dire que personne ne souhaite tomber contre Golden State sur un match. Les Warriors, annoncés 10e en début de saison, ont bien fait mentir les chiffres. Si la blessure de Thompson réduit les espoirs dans la Baie, au moins elle ne connait pas une seconde année de disette. Sur les dix derniers matchs, GSW sort de six victoires de rang, huit en tout sur la période pour seulement deux défaites.

Le point sur les effectifs

Comme dit plus haut, seul Klay Thompson manque cruellement aux Warriors. Wiseman a lui aussi loupé une bonne partie de la saison et ne devrait pas revenir pour le play-in, à moins d’un miracle. Enfin, Kelly Oubre Jr. ne sera opérationnel qu’en cas de playoffs du côté de San Francisco. Pour les Lakers, le poster est quasi complet, puisque seul LeBron laisse planer le doute quant à sa présence. S’il est là, sa confrontation avec Curry devrait une fois de plus mettre des étoiles dans les yeux à toute la planète NBA.

Les confrontations directes

Les 3 rencontres opposant les Lakers et les Warriors ont eu lieu en cette année 2021, et les premiers nommés mènent 2 à 1 au jeu des confrontations directes. Les hommes de Steve Kerr ont pourtant remporté la première manche, sur le score serré de 115 à 113. Curry, Wiggins et Paschall avaient notamment fait la différence, au contraire de Davis et King James. Les deux manches suivantes sont revenues aux Lakers, qui ont largement dominé un Curry peu inspiré et moins bien entouré (117-91, 128-97).

L’avis de la rédac’

Nous le disions plus haut dans l’article, les Warriors sont difficiles à situer. Sur un match, Curry peut prendre feu, en planter 40, et assassiner la moitié des bookmakers du pays. Cependant, la philosophie des Warriors est “facilement” mise en péril, si leur leader spirituel n’est pas dans un bon jour ou si les Lakers décident de défendre. Il faudra en tout cas que ceux-là misent sur leur taille dans la raquette, en priant pour que Drummond retrouve son savoir-faire à temps. Pour Davis et LeBron James, le talent est bien présent, reste à savoir si le physique le sera aussi.

Le dénouement est déjà proche, puisque le premier match aura lieu cette nuit à 01:30 du matin et opposera les Spurs aux Grizzlies. Dès lors que le match sera terminé, l’équipe gagnante pourra regarder le match opposant deux mastodontes de la NBA de ce siècle pour connaître son futur adversaire. Malheur aux vaincus !

Crédit photo une : Getty Images

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire