Basketball

NBA Playoffs : Boston défie l’armada des Nets

Décevants septièmes de la saison régulière mais qualifiés à la faveur du play-in, les Celtics rencontrent les Nets dans une série tout ce qu’il y a de plus déséquilibrée.

Les Nets pas tout à fait imbattables

Sur le papier, la seule question qui pourrait se poser au moment d’aborder cette série c’est : “Alors, sweep ou pas sweep ?”. Oui, car Brooklyn semble tellement au-dessus. Mais bon, on ne va pas vous mentir, pour pouvoir faire tout un article sur cette série on a dû chercher des raisons d’espérer pour les Celtics, alors on va faire preuve d’un brin de mauvaise foi. Penchons nous donc sur le cas des Nets. Seulement cinq victoires sur les cinq derniers matchs… bon, ok, l’argument ne marche pas. On va remonter un peu plus loin alors… Bilan sur les 10 derniers matchs : 6 victoires pour 4 défaites. L’espoir renaît un peu dans le Massachussetts. Alors, même si lors de ces quatre défaites consécutives (face aux Blazers, Mavs et Bucks x2) James Harden n’était pas là, Kyrie & Cie ont prouvé qu’ils n’étaient pas invincibles et avaient quelques faiblesses sur lesquelles appuyer. Ils ont notamment montré qu’ils n’étaient pas forcément à l’aise face aux équipes offensives comme eux mais qui savent également installer un gros impact physique.

Boston sans aucun repère

Un bon point pour Boston ? Car si les C’s sont joueurs avec beaucoup de scoreurs dont un certain Jayson Tatum capable de prendre feu comme face aux Wizards en play-in (50 points), l’activité défensive de joueurs comme Marcus Smart peut également gêner le back-court des Nets. Par ailleurs, Robert Williams et Tristan Thompson devraient dominer sous les arceaux sans grande difficulté (le meilleur rebondeur des Nets sur la saison est James Harden !). Enfin, sur un match. Car il faut bien l’avouer, s’il y a eu une équipe inconstante au possible cette saison, c’est bien la franchise coachée par Brad Stevens. Parfois irrésistibles, parfois méconnaissables, les Celtics ont réalisé l’une de leurs pires saisons depuis un bon bout de temps (voir notre grand format ici). Rajoutez à cela l’absence de Jaylen Brown et vous obtenez une équipe qui arrive sans aucune certitude pour défier l’un des principaux prétendants au titre.

Le Big Three clé de la série

Bon, allez, retour dans le monde normal. Durant. Harden. Irving. Ces trois noms suffisent à rendre le sommeil impossible lorsqu’on est coach NBA et qu’on s’apprête à rencontrer un trio au potentiel offensif aussi indécent. Alors là aussi, creusons nous les méninges pour trouver des raisons de relativiser leur impact. Tout d’abord, ce monstre à trois têtes n’a été réuni sur les parquets que 202 minutes cette saison et on peut compter leurs apparitions ensemble sur les doigts des deux mains (8 matchs seulement). Un temps de jeu réduit qui a certainement retardé leur acclimatation et la mise en place de leur jeu collectif. Cependant, ces trois hommes peuvent, individuellement, faire pencher la balance du côté des hommes de Steve Nash sans pour autant briller ensemble, tout du moins lors d’un premier tour face à une équipe qui s’est cherchée toute la saison. La donne pourrait se compliquer ensuite mais on n’en est pas encore là.

Après toutes ces informations, il est temps de donner notre pronostic pour cette série. Et malgré tous les bons points qu’on a pu donner aux C’s, les Nets devraient l’emporter assez aisément. Si la présence de Jayson Tatum pourrait permettre à Boston de ne pas se faire balayer, voir Boston empocher plus d’une victoire semble relever plus du fantasme que de la réalité…

Le programme de la série

Game 1 : dimanche 23 mai – 2h00
Game 2 :
mercredi 26 mai – 1h30
Game 3 :
samedi 29 mai – 2h30
Game 4 :
lundi 31 mai – 1h00
Game 5 (si nécessaire) :
mardi 1er juin – horaire à déterminer
Game 6 (si nécessaire) :
jeudi 3 juin – horaire à déterminer
Game 7 (si nécessaire) :
samedi 5 juin – horaire à déterminer

Début des hostilités dans la nuit de samedi à dimanche au Barclay’s Center pour ce qui s’annonce comme l’un des duels les plus déséquilibrés de cette campagne de playoffs.

Crédit image : nba.com

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire