NBA

NBA Playoffs : Masterclass de Jayson Tatum pour sortir les Celtics du piège

Le match de cette nuit avait un enjeu particulier pour cette demi-finale de conférence qui oppose les Celtics de Boston aux Cavs de Cleveland. Les hommes de Joe Mazzulla ne sont pas tombés dans le piège et ont pris le dessus sur l'équipe de Donoval Mitchell : 93 – 106 afin de mener 2 – 1 dans cette série. Grand artisan de cette victoire, Jayson Tatum, longtemps critiqué pour son manque d'influence lors de ces NBA Playoffs, a cette fois-ci sorti un gros match.

Jayson Tatum : Enfin un match référence dans ces finales NBA

Ce soir, les Jays ont répondu présent. Cumulant 61 points à tous les deux, ils ont porté les Celtics vers la victoire sur le parquet de Cleveland. Toujours privée de Kristaps Porziņģis, élément clé de cet effectif, la franchise de Boston a réussi à compenser cette absence avec un effectif bien huilé. Habile en défense malgré les 33 points de Donovan Mitchell, ils ont mené quasi la totalité du match pour ne jamais se sentir menacés :

QT1 : 28 – 30

QT2 : 20 – 27

QT3 : 21 – 27

QT4 : 24 – 22

Jayson Tatum, qui était muselé par une défense à 2 ou 3 dans les premiers matchs, a profité de la liberté que les Cavs lui ont laissée ce soir. Malgré une adresse limitée à 3 points avec 2/8, le joueur a aligné un 100% aux lancers francs avec un excellent 9/9. Une marge de progression encore possible donc pour le récent 5ᵉ au classement MVP 2024, qui monte en puissance dans ces Playoffs NBA. Il a également apporté à son équipe 13 rebonds, si cruciaux pour gagner des possessions dans des moments décisifs. Tatum qui avait été très alarmant lors du dernier match de son équipe en interview d'après-match, a bien repris les choses en main pour permettre à son équipe de mener 2 – 1 dans cette série. Une performance à confirmer lors du Game 4, à la Rocket Mortgage FieldHouse, afin de se rapprocher d'une qualification en finale de conférence et du titre NBA tant convoité.

Né avec de l'ADN lyonnais et aussi avec la fierté de vivre l'une des plus grandes ères de l'équipe de France de football. À côté, c'est la NBA, le MMA, le cyclisme à moindre mesure et tous les sportifs français en général qui animent ma passion pour le sport au quotidien. Tellement hâte de couvrir les JO de Paris !

Dernières publications

En haut