NHL

NHL : le Tampa Bay Lightning remporte la Stanley Cup !

Stanley Cup

Dominateur tout au long de la série, le Lightning a remporté la Stanley Cup en venant à bout des Canadiens de Montréal en cinq manches.

Une supériorité assez nette

En réalisant le doublé après avoir déjà remporté la Stanley Cup l’an dernier, Tampa Bay a concrétisé une domination qui s’est ressentie tout au long de la série face aux Canadiens. Partant avec le statut de favori, le Lightning a tout de suite fait parler la poudre en se montrant presque intraitable lors des trois premiers matchs. Efficaces offensivement (14 buts sur les trois premières rencontres de la série) et pouvant s’appuyer sur un énorme Andrei Vasilevskiy, auteur notamment de 42 arrêts dans le Game 2, les hommes de Jon Cooper semblaient plus que jamais partis pour conserver leur titre en menant 3-0 à l’orée du Game 4.

Dos au mur et n’ayant plus le droit à l’erreur, les Canadiens abordèrent cette quatrième manche avec le besoin de sauver l’honneur. Dans un Bell Centre poussant derrière le représentant québecois, Montréal va s’accrocher, profitant notamment des 34 saves de son gardien Carey Price, et même malmener le Lightning en menant par deux fois au score. Si Tampa Bay finira par accrocher les prolongations, Josh Anderson redonnera espoir à toute une nation en offrant à Montréal sa première victoire dans la série avant de retourner en Floride. Un espoir qui sera toutefois de courte durée.

Un rookie pour la délivrance

La nuit dernière, Tampa Bay retrouvait donc son Amalie Arena avec une nouvelle possibilité de conclure, cette fois-ci à domicile devant son public. Et les coéquipiers de Nikita Kucherov ne rateront pas cette deuxième balle de match. Dominateur en début de partie (13 tirs à 4 dans le premier tiers-temps), le Lightning finira par concrétiser cette supériorité par l’intermédiaire du rookie Ross Colton dans la deuxième reprise. Désormais devant au score, Tampa Bay ne lâchera pas l’avantage jusqu’au bout du temps réglementaire, s’offrant ainsi une deuxième Stanley Cup en deux ans.

Pour Montréal, la marche semblait finalement trop haute à franchir. De retour à ce stade de la compétition pour la première fois depuis 1993, la franchise la plus titrée de l’histoire de la NHL n’a jamais vraiment semblé en mesure de faire douter le champion en titre. Si les Québecois peuvent être déçus de ce final tragique, les Canadiens peuvent tout de même se réjouir d’une postseason réussie, eux qui étaient passés tout proche d’une élimination au premier tour face à Toronto.

À noter que le gardien russe Andrei Vasilevskiy, déterminant lors de la Stanley Cup et tout au long du run de sa franchise, a vu ses exploits récompensés par le Conn Smythe Trophy, attribué au meilleur joueur des playoffs 2021. Il succède ainsi à son coéquipier Victor Hedman, plébiscité l’an dernier.

Troisième titre de l’histoire pour le Lightning, qui réalise par la même occasion le doublé après son succès l’an dernier. Tampa Bay est décidément l’une des villes les plus en vogue sportivement aux États-Unis, remportant ainsi un troisième titre depuis 2020 dans l’un des quatre championnats majeurs (NFL, NBA, MLB et NHL).

Crédit image en une : Kim Klement | USA TODAY via Reuters

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire