Handball

Nikola Karabatic (Handball) : Biographie, Salaire et Palmarès

Parmi les plus grands handballeurs de l'histoire, Nikola Karabatic symbolise l'essor et la gloire du handball français au XXIe siècle. En plus de vingt ans de carrière, il s'est forgé l'un des plus beau palmarès possible et s'est affirmé comme une véritable icone de son sport.

Biographie : qui est Nikola Karabatic ?

Nikola Karabatic est né le 11 avril 1984 à Niš, ville du sud-est de la Serbie. Fils d'un ancien gardien de but international yougoslave de handball, Branko Karabatic, il arrive en France à l'âge de 4 ans. Biberonné au handball par son père, venu dans l'Hexagone comme entraîneur, il débute sa carrière professionnel à Montpellier en 2001, à l'âge de 17 ans. Karabatic connait ses premières heures de gloire dans l'Héraut en remportant quatre titres de champion de France, mais aussi et surtout la Ligue des champions en 2003, la première de l'histoire du handball français.

Il s'émancipe ensuite de la France et rejoint le THW Kiel en Allemagne, où il domine l'Europe – en remportant notamment une deuxième Ligue des champions (2007) – et s'affirme comme l'un des meilleurs joueurs du monde. Il y reste quatre ans puis, après un retour en France à Montpellier puis Aix, découvre le championnat d'Espagne avec Barcelone. En Catalogne, il retrouve les sommets européens et décroche sa dernière Ligue des champions (2015), avant de revenir en France dans un transfert choc qui le voit signer avec le Paris Saint-Germain en 2015. Neuf ans plus tard, Nikola Karabatic est toujours un joueur du PSG, club avec lequel il domine outrageusement le championnat de France.

Parallèlement à ses prouesses en club, Nikola Karabatic est devenu un taulier de l'équipe de France de handball. Sélectionné pour la première fois en octobre 2002, il sera l'un des symboles de deux générations, les “Costauds” puis les “Experts”. Pendant près de vingt-deux ans, il sera de tous les titres de la France, accumulant les titres aux Championnats d'Europe (4), Championnats du monde (4) et, surtout, aux Jeux olympiques (3).

La carrière de Nikola Karabatic en 5 dates clés

  • 4 mai 2003 – Il remporte la Ligue des champions avec Montpellier, la première de l'histoire pour un club français. Il en remportera deux autres : en 2007 avec Kiel, puis en 2015 avec Barcelone.
  • 5 février 2006 – Il décroche le premier titre européen de l'histoire de la France. Karabatic en gagnera trois autres dans sa carrière (2010, 2014 & 2024).
  • 24 août 2008 – Il devient champion olympique avec la France, une première historique pour le handball français. Il le sera à nouveau en 2012 et 2020, et obtiendra l'argent en 2016.
  • 14 juillet 2015 – Il signe avec le Paris Saint-Germain dans un transfert retentissant. Il y passe neuf saisons et va y terminer sa carrière à l'issue de l'exercice 2023/2024.
  • 29 janvier 2017 – Il est sacré champion du monde avec la France à domicile, son quatrième titre mondial après 2009, 2011 et 2015. Karabatic est élu meilleur joueur de ce tournoi.

Quel est le salaire de Nikola Karabatic ?

Sous contrat avec le Paris Saint-Germain jusqu'en juin 2024, Nikola Karabatic est, selon plusieurs estimations, le handballeur le mieux payé du monde. À bientôt 40 ans, il toucherait 1,8 millions d'euros par an. Soit un peu plus que son frère Luka (1,5 millions d'euros/an), deuxième joueur le mieux payé du monde. D'après les estimations de L'Equipe Magazine, ces revenus se diviseraient en deux : 1,1 millions d'euros de salaire fixe avec le PSG, auxquels s'ajoutent 600 000 euros de revenus liés à des partenariats.

Les performances de Nikola Karabatic

Après plus de vingt-trois ans de carrière, Nikola Karabatic s'est forgé un palmarès XXL. En club, il a remporté trois fois la Ligue des champions, à chaque fois avec une équipe différente. Sur la scène nationale, il a réalisé un quasi sans-faute. C'est simple : il a remporté le championnat où il évoluait chaque année, à l'exception de 2013, année de sa parenthèse avec le club d'Aix. Total ? Vingt-et-un titres nationaux, auxquels on peut ajouter vingt coupes nationales.

Nikola Karabatic a également marqué l'histoire de l'équipe de France, et s'est offert plusieurs records. Triple champion olympique et médaillé d'argent à Rio en 2016, il fait partie des trois seuls handballeurs de l'histoire – avec ses compatriotes Luc Abalo et Mickaël Guigou – à avoir gagné trois médailles d'or et une médaille d'argent aux JO. Il est également le handballeur le plus médaillé aux championnats d'Europe, avec quatre médailles d'or et deux de bronze. Dans ces deux compétitions, il est aussi le joueur ayant disputé le plus de matchs, et l'un des meilleurs buteurs de l'histoire de ces compétitions.

À titre individuel, il a aussi remporté plusieurs distinctions. Lors des titres mondiaux de l'équipe de France en 2011 et 2017, il a été élu meilleur joueur de la compétition ; une distinction qu'il a aussi obtenu lors des Championnats d'Europe 2008 et 2014. Nikola Karabatic a également eu l'honneur d'être élu meilleur joueur du monde à trois reprises : en 2007, 2014 et 2016.

Le palmarès de Nikola Karabatic

En club

International

  • Ligue des champions (x3) : 2003, 2007, 2015
  • Supercoupe d'Europe : 2007
  • Coupe du monde des clubs (x2) : 2014, 2015

France

  • Championnat de France (x15) : 2002, 2003, 2004, 2005, 2010, 2011, 2012, 2016, 2017, 2018, 2019, 2020, 2021, 2022, 2023
  • Coupe de France (x7) : 2002, 2003, 2005, 2010, 2012, 2018, 2022
  • Coupe de la Ligue française (x8) : 2004, 2005, 2010, 2011, 2012, 2017, 2018, 2019
  • Trophée des champions (x6) : 2010, 2011, 2015, 2016, 2019, 2023

Allemagne

  • Championnat d'Allemagne (x4) : 2006, 2007, 2008, 2009
  • Coupe d'Allemagne (x3) : 2007, 2008, 2009
  • Supercoupe d'Allemagne (x3) : 2005, 2007, 2008

Espagne

  • Championnat d'Espagne (x2) : 2014, 2015
  • Coupe du Roi (x2) : 2014, 2015
  • Coupe ASOBAL (x2) : 2014, 2015
  • Supercoupe d'Espagne (x2) : 2014, 2015

En Equipe de France

Jeux olympiques

  • Champion (x3) : 2008, 2012, 2020
  • Vice-champion : 2016

Championnats du monde

  • Champion (x4) : 2009, 2011, 2015, 2017
  • Vice-champion : 2023
  • Troisième (x2) : 2005, 2019

Championnats d'Europe

  • Champion (x4) : 2006, 2010, 2014, 2024
  • Troisième (x2) : 2008, 2018

Les mots "Minnesota Miracle" et "No-Call" sont rayés de mon vocabulaire. Mon cœur pleure la retraite de Drew Brees.

Dernières publications

En haut