ATP

Nitto ATP Finals : Nadal s’en sort miraculeusement, Thiem impressionne encore

Défait lors de son premier match de poule face à Alexander Zverev, Rafael Nadal s’est racheté ce mercredi après-midi en s’imposant au bout du suspense face à Daniil Medvedev (6-7/6-3/7-6). Il se relance ainsi dans la course aux demi-finales, pour lesquelles Dominic Thiem est lui déjà qualifié après son nouvel exploit d’hier soir face à Novak Djokovic.

 

Nadal est revenu de l’enfer

Après une large défaite en ouverture de son tournoi, nous n’étions pas plus avancés sur la situation de Rafael Nadal, contraint au forfait à Bercy dix jours plus tôt en raison d’une blessure aux abdominaux. Si ce dernier a affirmé en conférence de presse post-match que son revers face à Alexander Zverev n’était pas dû à sa blessure mais plutôt à un manque d’entraînement, sa deuxième rencontre face à Daniil Medvedev allait donc surement nous permettre d’en savoir un peu plus sur l’état de forme du Majorquin et sur ce qu’il peut viser dans ce Masters.

Le premier set est équilibré. Les deux hommes tiennent leur engagement, et ne le perdront pas jusqu’au jeu décisif, bien que Rafael Nadal ait eu à sauver des balles de break en milieu de manche. Dans le jeu décisif, Daniil Medvedev mini-break d’entrée, avant de parfaitement manœuvrer cette fin de treizième jeu, s’emparant à deux nouvelles reprises du service du Majorquin pour conclure derrière (7 points à 3). Toujours timoré dans ses frappes de balles, l’Espagnol va revenir d’entrée de deuxième manche avec des convictions bien plus visibles. Son coup droit part mieux de la raquette, il met plus d’intensité et breake d’entrée le Russe. Ne commettant que très peu de fautes, il ne craquera pas, et égalise à une manche partout (6-3). Malheureusement pour lui, son entame de troisième set est désastreuse. Des fautes en coup droit, des montées au filet plus qu’approximatives, et il cède d’entrée sa mise en jeu. Un premier break suivi d’un deuxième dans la foulée, et Daniil Medvedev s’envole vers un premier succès dans la compétition.

Oui mais voilà, Nadal reste Nadal. Au terme d’une remontada dont il a le secret, l’Espagnol va activer le mode “mur”, et revenir du fond du trou pour s’imposer face au Russe. Mené 1-5 et avec une balle de match contre lui au troisième set, le Majorquin va remettre de l’ordre dans la maison, et profiter d’un Medvedev dont l’attitude se délite au fur et à mesure. Une victoire au tie-break du troisième et un scénario exceptionnel qui relancent le n°1 mondial pour la qualification pour le dernier carré, et qui pourraient bien lui servir de déclic…

 

Jackpot pour Dominator

Hier soir, Dominic Thiem c’était assuré une place en demi-finale au gré d’une victoire face à Novak Djokovic, au terme d’un thriller de presque trois heures (6-7/6-3/7-6). Mené un set à rien, puis rejoint à deux reprises dans le troisième set avant d’être même mené 4-1 dans le tie-break de la manche décisive, l’Autrichien s’est arraché et n’a jamais renié ses intentions de jeu pour s’offrir le Serbe, qui est très certainement le meilleur joueur du monde en indoor. Grâce à ses 50 coups gagnants (!), le protégé de Nicolas Massu s’est offert pour la deuxième fois de la saison le scalp de l’ex-numéro un mondial, deux jours après une solide victoire sur Roger Federer (7-5/7-5). Avec la victoire du Suisse face à Berrettini plus tôt dans la journée, Thiem est assuré de se qualifier pour la suite de la compétition. Roger Federer et Novak Djokovic se disputeront eux le dernier ticket du groupe dans un duel au sommet, jeudi soir.

 

Crédit photo de l’image en Une : La Croix

 

Grégoire Allain

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
eget elementum sit diam porta. ipsum leo sem, leo. id elit.