Hors-jeu

À la découverte de nouveaux talents (numéro 1)

Un peu comme dans tous sports, découvrir de nouveaux talents pour préparer l’avenir est primordial. Que l’on soit propriétaire d’une écurie de chevaux de course ou bien tout simplement turfiste. Voici un trotteur découvert sur un petit hippodrome et qui va peut-être franchir de nouveaux caps.

 

En général les grands champions trotteurs débutent en province, afin de ne pas mettre dans le rouge trop rapidement de jeunes chevaux. Les courses de trot se disputent moins vite sur des pistes herbées. Certaines grandes écuries sont parfois absentes le jour des débuts de votre poulain. Cela empêche de tomber sur ”un os”.

 

Des origines remarquables

Né de l’union de Royal Dream, vainqueur du Prix d’Amérique 2013 et de la bonne jument, Norvège par Podosis, Horn joli poulain bai effectuait ses premiers pas en compétition officielle ce dernier dimanche de juillet sur l’hippodrome de la Ferté-Vidame. Cette réunion était celle de feu hippodrome de Dreux. Dreux et la Ferté-Vidame ; histoire d’amitié

Qualifié à Meslay du Maine sur le pied de 1’19″1 en février, Horn s’est imposé de probante manière.

Très calme aux heats d’échauffement, Horn en course se montre également d’une sagesse exemplaire. Parti lentement à sa main, puis rapproché progressivement au deuxième passage devant les tribunes par Damien Bonne, Horn se présente déjà comme un futur lauréat.

À huit-cents mètres du disque final, son driver-entraîneur demande au poulain de l’écurie de Chevreville de passer la vitesse supérieure. C’est sans aucun problème, tel un vieux routier, Horn passe ses rivaux du jour.

Nouveaux caps

À l’entrée de la ligne droite la messe est dite. Damien Bonne rejoint le poteau devant les autres concurrents dont Héraclès du Lilas qui venait de trotter 1’14″6 à Cabourg.

Il est vrai que Horn possédait un avantage de 25 mètres face à ses plus sérieux adversaires, mais la façon était là.

On peut aussi retenir l’inédit, Headscott, fautif dans le dernier tournant alors qu’il semblait encore bien en course.

Maintenant nous allons suivre la carrière de ce poulain. Peut-être franchira-t-il de nouveaux caps (je sais c’est facile) mais Horn nous a fait de l’œil et un appel du sabot, semblant nous dire : suivez-moi, vous ne le regretterez pas…



Sport en directMercato Football Ligue 1
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

To Top
amet, ut vulputate, massa in risus. Aenean commodo