L’hippodrome de la Ferté-Vidame: l’union fait la force

Appelé aussi Pipe-Souris, du nom du ruisseau qui passe à quelques mètres, l’hippodrome de la Ferté-Vidame accueille dorénavant les courses de trotteurs trois fois par an.

 

 

Depuis la fermeture de l’hippodrome de Dreux, l’Eure et loir ne compte plus que deux champs de courses: Celui de Chartres et l’hippodrome de la Ferté-Vidame.

Les courses hippiques Drouaises ont trouvé refuge auprès de la société de La Ferté-Vidame. 

 

Un exemple

C’est sur une piste en parfait état (malgré la canicule) que c’est déroulé le Grand Prix de la Ville de Dreux. Bien que n’ayant pas les moyens que certaines sociétés possèdent, la réunion s’est déroulée dans les meilleures conditions possibles.

Créé en 1928, l’hippodrome de la Ferté-Vidame a subi de nombreuses transformations. Passée en deuxième catégorie, la piste d’une longueur de plus de 1000 mètres offre à des trotteurs de petites valeurs ou en devenir d’obtenir des gains. 

Accueil du public

Alors que sur certains grands hippodromes français, le public est juste là pour jouer, les petits hippodromes dits ”de Province” font le maximum pour recevoir les turfistes.

Les dirigeants et bénévoles de l’hippodrome ne sont pas en reste. Animations, cadeaux à gagner, dont un téléviseur, de nombreux guichets PMH.

Côté nourriture, des prix raisonnables au bar et friterie.

 

Une légende présente…

 

Jean-Pierre Dubois au sulky de Favorite Jenilou

Jean-Pierre Dubois au sulky de Favorite Jenilou (10)

 

79 ans…et encore au sulky d’une pouliche de quatre ans un dimanche de juillet. Alors que certains beaucoup plus jeunes ne quittent pas leur pyjama de la journée, Jean-Pierre Dubois lui vit sa passion jusqu’au bout. Si ce n’est pas un sportif ce Monsieur…

 

Le Grand Prix de la ville de Dreux

 

L'arrivée du Grand Prix de Dreux

L’arrivée du Grand Prix de Dreux

 

Sur cette piste, il est évident que ce n’est pas une sinécure de rendre 25 mètres. Cotton Club, trotteur de valeur intéressante, n’a pu que voir le dos de Cistercien dans la ligne droite d’arrivée. Guillaume Jouve ,driver du lauréat et déjà vainqueur dans la troisième course, a fait ”le trou” dans le dernier tournant, puis a filé au poteau. Bernard L’ermite, n’a pas eu une course servie sur…un plateau…

 

 

 

Le magnifique Bernard l'Ermite

Le magnifique Bernard l’Ermite drivé par Paul Ollitrault

 

Assez loin après 500 mètres de course le fils de Gobernador a refait beaucoup de terrain pour finir.

 

Notons au cour de cette réunion le coup de deux, également de Guillaume Moinon en tant qu’ entraîneur. Après le coup de deux de Guillaume Jouve, c’était  bien la Saint Guillaume sur l’hippodrome de Pipe-Souris

 

 

Prochains rendez-vous à La Ferté-Vidame: 4 et 18 août

Pour en savoir plus: cliquez ci-dessous

Les rendez-vous sur l’hippodrome en 2019

 

 

 

 

u

A propos de l'auteur

Journaliste hippique et amoureux des chevaux. Je considère les courses avant tout comme un sport, mais l'argent étant le nerf de la guerre, suis pas contre de mettre un billet de temps à autre sur un cheval. Faire connaitre le monde des courses est pour moi un plaisir.

Commentaires

  • Avatar
    federation des courses du sud-est
    3 août 2019

    Félicitations! Je me trouvais pour la première fois de ma carrière journalistique aux courses, ce jour-là, à La Ferté-Vidame. Et j’ai apprécié l’article que vous avez consacré à cette réunion. Les courses ont besoin de bénévoles, pour fonctionner, et de passionnés comme vous, pour les faire aimer.

Poster un commentaire

velit, justo elit. fringilla libero tristique