Novak Djokovic testé positif au Covid-19 !

0

Nouveau coup de tonnerre dans le monde du tennis. Après avoir dans un premier temps refusé de se faire tester au Covid-19 à Zadar, Novak Djokovic s’est finalement rendu à l’évidence à procédant à ce contrôle à son retour en Serbie, lors duquel il a été décelé positif au virus. C’est le quatrième joueur participant à cette exhibition à être officiellement contaminé.

 

Grigor Dimitrov, Borna Coric, Viktor Troicki et donc désormais Novak Djokovic. Comme pressenti lorsqu’on a appris la nouvelle de la contamination de plusieurs membres de son équipe, le n°1 mondial a été testé positif au coronavirus. Alors qu’il avait dans un premier temps refusé de se soumettre au test en Croatie, justifiant cette décision par le fait qu’il n’ait pas de symptômes apparents, le Djoker a finalement été contrôlé et pris en charge à son retour à Belgrade, en Serbie.

Au centre de la polémique et des critiques

Si cette nouvelle apparaît évidemment comme un nouveau séisme dans le contexte actuel, il vient surtout remettre fortement en question la manière dont a été organisé l’Adria Tour. Des joueurs comme Nick Kyrgios ou Dan Evans n’ont par exemple pas manqué de critiquer les conditions dans lesquelles se sont déroulées l’événement : “Organiser cette exhibition, c’était une décision stupide. Je vous souhaite un prompt rétablissement les gars, mais c’est ce qui arrive quand on ne respecte pas tous les protocoles sanitaires. Ce virus n’est pas une blague“, a tweeté Kyrgios.

“Je pense que c’est un mauvais exemple à donner. Même si les recommandations étaient celles d’un retour à la normale dans ce pays, j’aurais quand même essayé de garder le plus possible mes distances avec les autres. Et je pense qu’il y a eu une totale négligence de ce point de vue.” a quant à lui considéré Evans. “Quand deux d’entre eux [désormais 3 en plus de Djokovic] ont été testés positifs, vous devriez vous sentir responsable de la manière dont cela s’est produit“, a-t-il ajouté.

 

Image écornée, calendrier en danger ?

Après avoir déjà suscité plusieurs polémiques quant à sa prise de position sur un éventuel vaccin ou sur sa vision critique des règles sanitaires strictes annoncées pour le prochain US Open, Novak Djokovic, considéré comme l’organisateur principal de ce tournoi caritatif, se retrouve donc une nouvelle fois sous le feu des critiques. S’il n’est surement pas le seul fautif de l’histoire, le Djoker a cependant sa part de responsabilité.

Cette annonce s’inscrit dans un contexte particulier, où le clan Djokovic semble de plus en plus agacer une partie de la planète tennis, ce qui ne va probablement pas aider l’homme aux 17 titres du Grand Chelem dans sa quête de parvenir un jour à la même côte de popularité que ses deux plus grands rivaux dans l’histoire de son sport. Pour rappel, au-delà du fils Djokovic, son père avait il y a quelques jours tenu des propos hasardeux sur les raisons de la longévité de Roger Federer, affirmant que l’Helvète continuait de jouer au plus haut niveau pour se persuader que Novak Djokovic et Rafael Nadal n’étaient pas de plus grands joueurs que lui.

 

Mais au-delà de ça, la question reste désormais de savoir quelles conséquences auront ces multiples tests positifs sur des acteurs phares du tennis. L’Adria Tour peut-il décemment se poursuivre ? L’US Open aura-t-il vraiment lieu ? Le calendrier mondial sera-t-il remis en question ? Autant de sujets qui sont en droit de soulever beaucoup d’interrogations dans les semaines à venir.

 

Crédit photo de l’image en Une : Le10sport

 

Grégoire Allain

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here