Coupe du Monde

Oberhof – Relais (H) : La France s’impose devant la Norvège et l’Italie

Premier relais masculin de l’année, et première victoire de l’équipe de France dans cette spécialité sur la piste d’Oberhof (Allemagne). Les tricolores se sont notamment montrés efficaces sur le pas de tir, pour s’imposer devant les Norvégiens et les Italiens.

 

Italie et Allemagne en tête

Le premier tour de piste, comme le premier tir couché, ne créent pas de gros écarts. Vetle Christiansen (Norvège) et Thomas Bormolini (Italie) font le plein et sont à l’avant de la course. Derrière, un trio Suisse-Finlande-Biélorussie suit de près, tandis que la France de Simon Desthieux est à un peu plus de dix secondes. Puis, sur le tir debout, Erik Lesser (Allemagne) réussit le sans-faute et ressort en tête aux côtés de Bormolini. Un groupe où l’on retrouve notamment Desthieux et Christiansen suit de près, à sept secondes. Le Norvégien impose son rythme pour tenter de revenir sur la tête de course.

Au premier passage de relais, Allemagne et Italie sont toujours aux avant-postes. La France est à moins de cinq secondes, juste devant la Norvège et la Suisse. Ces cinq nations se regroupent finalement sur ce tour de piste, tandis que la sixième équipe se trouve à plus de vingt secondes. Lors du tir couché, si Lukas Hofer (Italie), Quentin Fillon-Maillet (France), ou Jeremy Finello (Suisse) font le plein, Johannes Dale (Norvège) craque totalement et doit effectuer un tour de pénalité. L’Italie ressort donc en tête, avec une légère avance sur la France, la Suisse et l’Allemagne.

On assiste ensuite à un regroupement avec Doll (Allemagne), Fillon-Maillet et Finello. Ce quatuor se trouve à douze secondes de Lukas Hofer. Sur le tir debout, ce dernier se montre intouchable et ressort en tête. Quentin Fillon-Maillet réussit également le sans faute et pointe à 17 secondes. Le Français est avec Benedikt Doll, qui a dû prendre une balle de pioche. Finello est à plus d’une minute, tout comme Johannes Dale.

 

Belle remontée norvégienne, la France plus solide

Les troisièmes relayeurs entament ensuite leur tour de piste. L’Italie est toujours en tête, mais l’Allemagne et la France ne sont pas très loin. Tommaso Giacomel doit d’ailleurs piocher sur son tir couché, ce qui permet à ses deux poursuivants de recoller. En effet, Arnd Peiffer et Fabien Claude rejoignent l’homme de tête après la sortie du pas de tir. Derrière, Tarjei Boe (Norvège) ne commet pas d’erreur et revient à 41 secondes. Sur le tir debout, Giacomel fait le plein, à l’inverse de Claude et Peiffer. Il reprend donc un peu plus de dix secondes d’avance, mais ne parvient pas à maintenir cet écart sur les skis. Il est même rejoint par le duo Franco-Allemand. Peiffer est le plus rapide sur ce tour et met légèrement en difficulté Fabien Claude, qui parvient à s’accrocher.

Au dernier passage de relais, l’Allemagne est donc en tête devant la France. L’Italie est distancée, pointant désormais à 24 secondes. La Norvège est à 55 secondes. Dernier relayeur français, Emilien Jacquelin rejoint assez rapidement l’Allemand Philipp Horn. De son côté, Dominik Windish (Italie) voit revenir Johannes Boe (Norvège). Lors du dernier tir couché, Horn passe totalement à côté et doit effectuer trois tours de pénalité. Les espoirs de podium s’envolent pour les Allemands. Emilien Jacquelin doit utiliser une balle de pioche mais ressort seul en tête, tandis que Windish et Boe réalisent le sans-faute et sont à sa poursuite.

Sur le dernier tir debout, Emilien Jacquelin se montre presque irréprochable. Avec un tir très rapide, et malgré une petite balle de pioche utilisée, il ressort avec 23 secondes d’avance sur Johannes Boe. Dominik Windish doit utiliser trois balles de pioche et repart avec 45 secondes de retard sur l’homme de tête. L’Italien doit donc se contenter de la troisième place, tandis que Johannes Boe tente de revenir sur Emilien Jacquelin. Dans le dernier tour, le Norvégien reprend bien quelques secondes au Français, mais ce dernier résiste et va finalement offrir la victoire à son équipe.

 

L’équipe de France remporte donc ce premier relais masculin de l’année. La Norvège, auteure d’une très belle remontée, prend la deuxième place devant l’Italie.

 

Crédits photo : Eurosport

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire