OL-OM : un Olympico avec les mêmes saveurs ?

0
crédit photo : Sylvain-THOMAS-AFP
crédit photo : Sylvain-THOMAS-AFP
Ligue 1

L’Olympique Lyonnais reçoit l’Olympique de Marseille pour le compte de la 6e journée de Ligue 1. Les deux équipes ont un début de saison assez houleux et vont devoir montrer autre chose lors de cet Olympico.

Pour cette 100e confrontation entre Lyon et Marseille dans le championnat de France, les saveurs semblent avoir changé, et cet Olympico pourrait virer au « Pathético » pour reprendre le terme de Bertrand Latour sur la chaîne l’Equipe. Il est en effet difficile d’imaginer le même résultat que durant la 13e journée de la saison 2009-2010 (OL 5-5 OM le 8 novembre).

Un Lyon sans crocs

crédit photo : Damien-LG
Crédits photo : Damien-LG

Grand absent du tirage de la Ligue des champions, Lyon en est à quatre matchs sans succès après son nul laborieux ramené de Lorient la semaine passée (1-1), notamment grâce à un exploit individuel de Léo Dubois. Seulement 6 points pris en 5 matchs les hommes de Rudi Garcia se situent logiquement à une insuffisante 10e place. Avec 1,5 point pris par match en Ligue 1, Garcia est à la traîne parmi les entraîneurs de l’OL au XXIe siècle (Bruno Genesio 1,9 pts), de quoi mettre en avant la faible prestation que propose l’OL en Ligue 1 sous l’air Rudi Garcia. De plus, il ne propose pas vraiment un style offensif caractéristique du club rhodanien. Malgré le recrutement du Brésilien Lucas Paqueta, Lyon pourrait bien être tout de même sans ses crocs.

L’OL et le mercato c’est compliqué

Lyon a vendu plus qu’il n’a acheté, c’est ce que l’on retient de ce mercato très faible de la part des Rhodaniens. Une très bonne affaire a pourtant démarré avec la vente de Bertrand Traoré 20M à Aston Villa. Il y a eu ensuite un énorme creux qui s’est creusé chez les gardiens, en effet puisque la doublure d’Anthony Lopes, Tatarusanu est parti à l’AC Milan pour 500 000 euros et leur 3e gardien Anthony Racioppi a rejoint Grégory Coupet à Dijon. Le jeune Suisse a quitté le club à la suite du transfert de Julian Pollersbeck, le grand gardien allemand qui devrait être sur le banc une bonne partie de la saison. Certes l’OL a réussi à s’emparer du talentueux Brésilien Lucas Paqueta pour 20M, mais vient de rater l’Uruguayen Pellistri qui se dirige vers Manchester United pour 10M. La nouvelle finalement positive pour Lyon est que leurs deux joueurs phares, qui étaient tous deux très convoités par d’autres équipes, soient restés au club. Il s’agit d’Aouar qui était sur les papiers de la Juventus, Arsenal ainsi que du PSG, et de Depay qui était lui convoité par le Milan et surtout par le Barça. Pas sûr que les deux vedettes soient encore présentes la prochaine saison.

Marseille ne fait pas mieux

crédit photo : made-in-foot
Crédit photo : made-in-foot

Pour ce choc des Olympiques, l’OM présentera son maillot Third. Ce choc que n’a plus gagné Marseille sur la pelouse de l’OL depuis 2007, soit 15 matchs sans succès toutes compétitions confondues. Les joueurs d’André Villas-Boas en sont à trois matchs sans victoire après avoir arraché un nul miraculeux face à Metz la semaine dernière (1-1). Un seul atout semble sortir du lot pour les Phocéens, Dimitri Payet qui est impliqué sur les 4 derniers buts face à Lyon, pourrait récidiver et mettre à mal les Lyonnais. Depuis son incroyable victoire au Parc des princes (1-0), l’OM n’a joué qu’à domicile et n’a plus gagné le moindre match. Ils ont d’ailleurs rechuté directement après le PSG face à l’ASSE (2-0), un dur retour à la réalité qui va faire douter et ralentir les Marseillais les deux matchs suivants. Un bon démarrage pour l’OM qui a rapidement calé par la suite.

L’OM de retour en Ligue des Champions

Paris, Rennes et donc Marseille seront les grands représentant pour la France en Ligue des champions. L’OM qui fait donc son retour parmi les grands, sera dans un groupe C pas si accessible que cela. Pour cette première phase les Phocéens se déplaceront à l’Olympiakos le 21 octobre, le 27 octobre ils recevront le favori de leur groupe Manchester City et se déplaceront finalement à Porto le 3 novembre. C’est ce grand retour en Ligue des Champions qui aurait fait rester le défenseur Duje Caleta-Car annoncé plus tôt à West-Ham. Si l’on se fie au début de saison des Olympiens, cette phase de poules pourrait s’annoncer comme cauchemardesque.

Les compositions probables

Les Rhodaniens seront privés des services de Jeff Reine-Adélaïde, “toujours blessé” selon Rudi Garcia. Karl Toko Ekambi, qui “a repris avec le groupe“, sera bien de la partie, comme Lucas Paquetá, la dernière recrue. Garcia pourra compter sur les retours de son attaquant vedette Memphis Depay et de Maxence Caqueret :

Lopes – Denayer, Marcelo, Diomandé ou Andersen – Dubois, Caqueret, Aouar, Guimaraes, Cornet – Dembélé, Depay.

Du côté de l’OM, Bouna Sarr sera absent, Luis Henrique est bel et bien dans le groupe marseillais. André Villas-Boas devrait à nouveau organiser sa composition de départ en 4-3-3, avec la possibilité de faire débuter en attaque sa nouvelle recrue, le Brésilien Luis Henrique :

Mandanda – Sarr ou Sakai, Gonzalez, Caleta-Car, Amavi – Sanson, Kamara, Rongier – Thauvin, Benedetto ou Luis Henrique, Payet.

 

La rencontre sera arbitrée par Stéphanie Frappart. Elle avait arbitré la finale de la Supercoupe d’Europe 2019 entre Liverpool et Chelsea et la finale de la Coupe du monde féminine la même année.

©Maxppp
Crédits photo : Maxppp

A noter :

Il y aura 1.000 spectateurs placés en loges, à cause de la crise sanitaire actuelle. Les autres tribunes seront fermées au public, malgré une demande de dérogation de 9000 personnes de la part de Jean-Michel Aulas.

Le match sera en direct à partir de 21h ce dimanche sur Téléfoot. Les deux Olympiques ont encore tout à prouver au vu de leurs débuts de saison assez décevant. Le perdant tombera logiquement dans une mini-crise.

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here