Coupe de France

OL-PSG : La mise au point cinglante des ultras lyonnais après les incidents

Après les déclarations de John Textor, c'est au tour des ultras lyonnais d'évoquer les incidents scandaleux survenus en marge de la finale de Coupe de France OL-PSG. Dans un communiqué officiel, les supporters du Kop Virage Nord et des Bad Gones ont complètement détruit le dispositif de sécurité mis en place par la préfecture du Nord, ainsi que le comportement des supporters parisiens auteurs de violences.

Décidément, cette année n'aura pas été de tout repos lorsque l'OL s'est déplacé. Alors que l'actualité footballistique avait été entachée par les énormes violences survenues avant le Classique OM-OL, c'est au tour du bus de supporters lyonnais d'avoir été la cible d'un guet-apens. C'est en tout cas ce qui ressort de nombreux témoignages depuis samedi soir. Car si la finale de Coupe de France OL-PSG a offert un joli spectacle sur la pelouse, les images d'avant match ont de quoi glacer le sang. John Textor a immédiatement condamné ces violences, n'hésitant pas à souligner la décision hasardeuse des autorités de faire passer “7 cars lyonnais au milieu de 18 cars parisiens”. Cette situation floue a elle aussi été évoqué par les Bad Gones. Avec les supporters du Kop Virage Nord, les ultras lyonnais ont partagé un communiqué officiel qui tape sur beaucoup de monde, à commencer par les responsables de la sécurité de cette finale de Coupe de France OL-PSG.

OL-PSG : “Scène de guerilla et finale gâchée”, les ultras lyonnais surenchérissent

“Arrivés au péage de Fresnes-lès-Montauban, nous constatons avec surprise que de nombreux bus de supporters parisiens sont déjà sur place”. Sans accuser directement la préfecture du Nord, les ultras lyonnais ont souligné plusieurs décisions incompréhensibles dans l'organisation du trajet des cars de supporters. Dans ce communiqué officiel, le bureau du Kop Virage Nord et des Bad Gones n'a pas hésité à attaquer les autorités responsables, à ses yeux, du fiasco avant cette finale de Coupe de France. “Ce sont de réelles scènes de guérilla que nous vivons. […] avec des forces de l'ordre peu nombreuses et dépassées, comment la préfecture peut-elle se targuer d'avoir rétabli l'ordre très rapidement, alors que nous avons vécu de telles scènes durant 50 minutes ?” peut-on lire dans la déclaration des ultras lyonnais. Le bureau des deux groupes de supporters majoritaires de l'OL ont ensuite assené le coup de grâce, pointant du doigt les défaillances de l'Etat français. “Nous ne pouvons endosser l'ensemble de la responsabilité de ce genre d'événement, là où les pouvoirs publics ont failli une nouvelle fois”. Un communiqué cinglant, qui ne manquera pas de rajouter de l'huile sur le feu, alors que les hautes sphères françaises s'agitent et s'inquiètent, à quelques semaines d'accueillir les JO de Paris 2024. Une finale gâchée, des violences une nouvelle fois inacceptable en marge d'un rassemblement sportif : le foot français ne s'est pas vraiment mis en valeur ce samedi, lors de la finale de Coupe de France entre l'OL et le PSG.

Nostalgique des Verts, je m'en remets aux Reds de Klopp pour garder le sourire. À la recherche de sensations fortes grâce aux sports de haute montagne, je vibre devant ma TV à travers le tennis, le basket, le football et les sports d'hiver. Hâte d'être derrière l'Equipe de France lors des Jeux Olympiques de Paris !

Dernières publications

En haut