Grand Chelem

Open d’Australie (F) : Qui pour triompher du tableau féminin ?

Après quelques semaines de retard, un protocole sanitaire rigoureux et une petite frayeur jeudi, le tableau de l'édition 2021 de l'Open d'Australie devrait finalement se jouer. Alors qui du côté des dames pour succéder à l'Américaine Sofia Kenin cette année ?

Ashleigh Barty en favorite dans le haut de tableau

A nouveau tête de série n°1 pour le Grand Chelem australien, Ashleigh Barty a rassuré cette semaine. Convaincante pour son tournoi de préparation (Yara Valley), la native du Queensland a vite retrouvé son niveau d'antan alors qu'elle n'avait plus joué en compétition depuis quasi 1 an. Et la chance a plutôt souri à la patronne actuelle du circuit WTA.

La numéro 1 mondiale hérite en effet d'un parcours plus qu'abordable jusqu'en demi-finale. Le seul véritable danger sera pour elle la jeune russe Ekaterina Alexandrova au 3e tour. On sent bien qu'il faudra peu de choses pour que cette dernière s'offre les meilleures joueuses dans un gros tournoi. Et cela pourrait commencer le week-end prochain.

Dans le dernier carré, la logique voudrait qu'Ashleigh Barty prenne sa revanche sur Sofia Kenin. Mais l'Américaine et tenante du titre n'arrivera pas avec le même statut cette année. D'autant plus que quelques dangers seront dressés sur son parcours. Cela commencera dès le 2e tour avec Kaia Kanepi qui joue les montagnes russes mais qui peut battre n'importe qui quand tous les voyants sont au vert. Kenin devra également se méfier dans son tableau de sa compatriote Jennifer Brady. Demi-finaliste au dernier US Open, la protégée de Michael Geserer est dorénavant quasi-injouable sur dur.

En quart de finale, l'une des deux Américaines pourrait retrouver Elina Svitolina. Mais pour cela, l'Ukrainienne aura fort à faire face à Yulia Putintseva en seizième de finale. Dans la section supérieure, Maria Sakkari et Victoria Azarenka pourraient également livrer une belle bataille au même stade de la compétition.

C'est plus indécis dans la partie basse

La seconde moitié du tableau féminin est beaucoup plus ouverte. Dans le troisième quart, Bianca Andreescu n'a pas joué depuis plus d'un an et cela pourrait donner des idées de percée à certaines. Notamment les gauchères tchèques Petra Kvitova et Marta Vondrousova qui confronteront leurs styles de jeu pourtant similaires au 3e tour. Attention également aux spécialistes du jeu varié Su-Wei Hsieh et Tsvetana Pironkova. Ces deux joueuses s'affrontent d'entrée à Melbourne et ont déjà brillé de par le passé sur le Plexicushion de Melbourne.

Présente également dans le troisième quart du tableau, la Japonaise Naomi Osaka. La lauréate 2019 a cependant hérité d'un tirage plus que périlleux. Anastasia Pavlyuchenkova au 1er tour, Caroline Garcia au 2e; Ons Jabeur au 3e. La première semaine s'annonce difficile pour celle qui préfère positiver de cette malchance.  A l'issue de ces potentiels combats, il faudra de nouveau élever son niveau de jeu face à Garbine Muguruza ou Angelique Kerber qui ont montré de belles choses dans les tournois de préparation cette semaine.

Le dernier quart du tableau féminin pourrait accoucher d'un bien beau choc entre Simona Halep et Serena Williams. Il faudra pour cela que la Roumaine se remette de problèmes au dos qui l'ont poussé à la défaite ce vendredi. Du côté de la cadette des Williams, il faudra peut-être faire face au mystère Aryna Sabalenka. La biélorusse est incontestablement en pleine forme depuis plusieurs mois. Mais problème de taille : la machine s'enraye en Grand Chelem. Avec un seul 4e tour à l'US Open pour le moment, Sabalenka peine à briller dans les grandes occasions. A elle désormais de vaincre le signe indien et de faire passer sa carrière à la vitesse supérieure.

Crédit photo : Twitter – WTA Insider

Dernières publications
To Top