ATP

Open d’Australie (H) : débuts sans encombre pour Nadal et Medvedev

Après les qualifications de Novak Djokovic, Alexander Zverev et Dominic Thiem hier, Rafael Nadal et Daniil Medvedev entamaient leur quinzaine australienne cette nuit. Des débuts réussis, puisque les deux hommes se sont tous les deux imposés en trois sets.

 

Oui, Rafael Nadal est bien là

Alors qu’il avait laissé planer le doute sur son état de forme ces derniers jours, Rafael Nadal a bien pénétré sur la Rod Laver Arena ce mardi. Opposé à Laslo Djere pour son entrée en lice, le Majorquin n’a jamais été inquiété par le 56e joueur mondial. Un breake d’entrée dans chaque set, un coup droit bien difficile à maîtriser pour son adversaire et quelques “hot-shots” dont il a le secret : Rafael Nadal a passé une journée agréable à Melbourne Park. Si tout n’a pas été parfait, le n°2 mondial est progressivement monté en régime pour s’imposer en trois sets (6-3/6-4/6-1). L’Espagnol s’attardera sas doute sur son pourcentage de réussite derrière sa seconde balle et son nombre de fautes directes comme chantiers à améliorer pour la suite. Toujours est-il qu’il faudra une nouvelle fois compter sur lui en Australie, à condition que son physique le laisse tranquille.

 

Daniil Medvedev n’a pas traîné

Et de 15 pour Daniil Medvedev ! Confronté à l’adepte du service-volée Vasek Pospisil, le Russe n’a pas traîné pour s’imposer en trois petits sets (6-2/6-2/6-4). Toujours aussi à l’aise avec la géométrie d’un court de tennis, le protégé de Gilles Cervara s’est rapidement détaché grâce à un break dès l’entame de la rencontre. Comme à son habitude, le 4e joueur mondial s’est montré à son avantage au service (55 points gagnés sur 74) et depuis sa ligne de fond. Efficace au retour sur la deuxième balle adverse (55% de réussite), Medvedev n’a jamais permis à Pospisil de s’installer dans le court de la manière dont il l’aurait souhaité.

Le Russe a pu profiter des 43 fautes directes du Canadien pour ne passer qu’une heure et cinquante minute sur le court, et rallier le deuxième tour de l’Open d’Australie. Des débuts prometteurs, pour celui qui sera très certainement un des prétendants plus que sérieux à la victoire finale. Et ce n’est pas Roberto Carballes Baena, son prochain adversaire, qui dira le contraire.

 

Déjà de grosses surprises !

Dans les autres résultats de la nuit, Andrey Rublev a disposé de Yannick Hanfmann (6-3/6-3/6-4), Karen Khachanov, Alex De Minaur ou encore Carlos Alcaraz se sont également qualifiés, tandis que Roberto Bautista-Agut, Jan-Lennard Struff et David Goffin ont été prématurément éliminés, respectivement par Radu Albot (7-6/0-6/4-6/6-7), Christopher O’Connell (6-7/6-7/1-6) et Alexei Popyrin (6-3/4-6/7-6/6-7/3-6).

 

Crédits photo de l’image en Une : Francetv sport

 

Grégoire Allain

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire