ATP

Open d’Australie (H) : Djokovic bousculé, Thiem tranquille, Wawrinka out

Novak Djokovic, Open d'Australie, 2021

Nuit chargée, mais nuit réussie pour la plupart des têtes d'affiche. Novak Djokovic et Dominic Thiem font partie du contingent de joueurs qualifiés pour le 3e tour de l'Open d'Australie. Seul Stan Wawrinka manque à l'appel, terrassé dans un match épique par Marton Fucsovics.

Djokovic se sort du piège Tiafoe, Thiem déroule

Novak Djokovic peut souffler. Le numéro 1 mondial s'est défait du très remuant Frances Tiafoe en 4 sets (6-3, 6-7, 7-6, 6-3). Dans des conditions rendues difficiles par la chaleur, le Serbe a dû batailler plus de 3 heures pour valider son ticket pour le 3e tour de la compétition. Djokovic a également souligné la résistance de son adversaire. Tiafoe lui a longtemps posé problème avant de perdre pied mentalement en fin de match après une décision de l'arbitre. Au prochain tour, le Serbe affrontera un autre Américain, Taylor Fritz ou Reilly Opelka.

Dominic Thiem n'a pas connu autant de difficultés pour se qualifier pour le 3e tour. Le numéro 3 mondial a dévoré Dominik Koepfer en seulement 1h39 de jeu (6-4, 6-0, 6-2). Au tour suivant, l'Autrichien aura droit à un client puisqu'il rencontrera soit Nick Kyrgios, soit Ugo Humbert.

Une affiche alléchante est déjà prévue pour le 3e tour de l'Open d'Australie. Denis Shapovalov et Félix Auger-Aliassime s'affronteront vendredi pour une place en huitièmes de finale. Avant de se retrouver, les deux Canadiens, ont expédié leur adversaire, respectivement Bernard Tomic (6-1, 6-3, 6-2) et James Duckworth (6-4, 6-1, 6-2). FAA tentera d'effacer le souvenir de 2 à l'US Open 2019. Shapovalov lui avait alors adressé une fessée (6-1, 6-1, 6-4).

Un thriller, et Fucsovics terrasse Wawrinka

Mais, le match de la nuit est la confrontation entre Stan Wawrinka et Marton Fucsovics. L'affiche promettait un beau combat entre le vétéran suisse, vainqueur du tournoi en 2014, et le coupeur de tête hongrois, bourreau de Daniil Medvedev lors du dernier Roland-Garros. Programmé en ouverture sur la Join Cain Arena, le match n'a pas déçu.

Cependant, pendant un temps, les deux joueurs ont eu du mal à accorder leurs violons. En début de match, c'est Fucsovics qui mène la danse. Le Hongrois joue juste et profite des fautes directes de son adversaire (29 sur les 2 premiers sets) pour mener 2 manches à rien. La réaction du Suisse ne se fait pas attendre : break d'entrée dans le 3e acte. Cette fois, c'est Wawrinka qui se montre dominateur. Il ressort la boîte à gifles, enchaîne les coups gagnants (19 sur les 3e et 4e sets) et parvient à revenir à hauteur.

Dans la manche décisive, le niveau de jeu proposé par les deux joueurs devient excellent. Ils se rendent coup pour coup, époustoufle le public australien à coups de bras de fer à l'échange et de missiles du fond de court. Le suspense sera également à la hauteur du spectacle. Fucsovics bénéficie d'une première occasion de l'emporter lorsqu'il sert pour le match à 5-3. Mais il se fait débreaker par un Wawrinka impérial. Dans le super tie-break, c'est au tour du Suisse d'avoir sa chance, avec 3 balles de match. Lorsque l'échange s'engage 9-8, il a une opportunité en or de finir victorieux… mais gâche tout sur un coup droit anodin. Fucsovics ne se fait pas prier et, après un long bras de fer, l'emporte sur sa première balle de match. Le Hongrois s'écroule, écrasé par la fatigue et la chaleur, mais c'est bien lui qui s'impose dans ce magnifique thriller (7-5, 6-1, 4-6, 2-6, 7-6).

Crédit Photo en Une : twitter @AustralianOpen

Dernières publications

En haut