ATP

Open d’Australie (H) : Djokovic met fin au rêve de Karatsev

OPEN D'AUSTRALIE – Novak Djokovic était pressé ce jeudi. Le Serbe est facilement venu à bout de la sensation Aslan Karatsev pour rallier la finale de l'Open d'Australie (6-3/6-4/6-2). Il tentera dimanche de décrocher un neuvième titre à Melbourne.

 

Le n°1 mondial poursuit sa route. Alors que son état physique est toujours en droit d'interroger, Novak Djokovic continue d'assurer l'essentiel sur la Rod Laver Arena. Opposé à Aslan Karatsev pour une place en finale, le Serbe a mis une vingtaine de minutes à se mettre en route, avant de ne laisser aucune place au suspense.

Les sept premiers jeux de cette demi-finale ont vu les deux hommes tenir leur engagement, sans avoir la moindre balle de break à écarter. Aslan Karatsev n'a cependant aucune marge sur ses mises en jeu, bien conscient du fait que le Serbe s'engouffrerait sur chacune de ses deuxièmes balles. Un scénario redouté qui s'est concrétisé lors du huitième jeu, moment choisi par le double tenant du titre pour produire son effort et s'emparer du service adverse. Contraint de prendre un maximum de risques pour inverser la situation, mais peu en réussite, Karatsev a concédé la première manche, 6-3.

 

Une légère frayeur, sans conséquences

Djokovic était bien décidé à passer le moins de temps possible sur le court, et a continué d'exercer une pression constante sur le Russe dès le début du deuxième set. Le Serbe a régulièrement poussé son adversaire à la faute. Pour preuve, entre le début du match et la moitié du deuxième acte, “Nole” n'a commis qu'une seule petite faute directe. Un déchet quasi inexistant qui lui a permis de prendre l'ascendant en breakant son adversaire à deux reprises (5-1). Tout le monde a alors pensé que la deuxième manche est pliée, mais pas Karatsev, qui s'est montré plus patient du fond du court pour revenir jusqu'à 5-4. Lors du jeu suivant, le 114e joueur mondial s'est même procuré deux balles de débreak. Mais le n°1 mondial s'est sublimé au service, sécurisant ainsi le gain de ce deuxième set (6-4).

 

Fin du rêve pour Karatsev

Novak Djokovic a poursuivi sur cette dynamique et breaké d'entrée de troisième manche. Alors que le Serbe se dirigeait vers un succès tranquille, ce dernier a joué de plus en plus court, et permis à Karatsev de renter dans le terrain. L'outsider de cette partie na pas hésité pas à prendre sa chance, et a débreaké dès le quatrième jeu. L'espoir a été de courte durée, puisque Nole a remis l'intensité et la longueur nécessaire pour reprendre le service du Russe, juste derrière. Sans être exceptionnel, la tête de série n°1 s'est contentée d'être solide du fond du court et s'est appuyée sur les multiples fautes directes de son adversaire pour se détacher.

Après un très beau parcours l'ayant mené jusqu'au dernier carré, Karatsev a vu son conte de fée prendre fin sur un dix-septième ace de son adversaire (6-3/6-4/6-2). Le Russe gardera un souvenir impérissable de sa première participation à un tableau final en Grand Chelem, lui qui sera 42e joueur mondial ce lundi.

 

Pour le Serbe en revanche, la route se poursuit, lui qui visera dimanche un neuvième titre à l'Open d'Australie. Cette demi-finale disputée le jeudi l'aura très certainement rassuré sur son état de forme, et lui permettra de bénéficier de deux jours de récupération avant de défier le vainqueur de la rencontre opposant Daniil Medvedev à Stefanos Tsitsipas.

 

Crédit photo de l'image en Une : Getty Images

 

Grégoire Allain

Dernières publications

En haut