ATP

Open d’Australie (H) : Nadal et Medvedev n’ont pas perdu de temps

Dans des conditions indoor, l’Espagnol Rafael Nadal et le Russe Daniil Medvedev ont été expéditifs sur le court. Ils ont plié leurs matchs respectifs en trois sets et en moins de deux heures.

 

Un Medvedev relâché

Le match aurait pu se dérouler autrement si Daniil Medvedev n’avait pas débreaké dans la foulée après la perte de son deuxième jeu de service. Son adversaire du jour, l’Espagnol Roberto Carballés Baena, n’a rien pu faire pour arrêter l’hémorragie. Il s’impose dans le set initial 6/1. Dans la deuxième manche, le natif de Moscou a dû se découvrir un peu plus pour s’en sortir. En effet, après son break à 3/1, il voit l’Espagnol revenir à sa hauteur après avoir encore perdu son service. Il tient bon et il breake à nouveau en fin de set pour gagner 7/5. Dans le troisième acte, tout est allé très vite pour Carballés Baena. Impuissant, c’est un Daniil Medvedev relâché qui s’impose 6/1.

Au final, le russe s’en sort 6/2 7/5 6/1 et rencontrera le serbe Filip Krajinovic, tombeur de l’espagnol Pablo Andujar en 4 sets.

 

Nadal en patron

Avec ses problèmes au dos, Rafael Nadal s’en est plutôt bien tiré face à l’américain Michael Mmoh. Appliqué, le Majorquin n’a pas eu à forcer son talent pour éliminer assez facilement le 177ème joueur mondial. Dans le set initial, Nadal a breaké deux fois son adversaire pour gagner 6/1. Dans le deuxième set, Michael Mmoh a essayé de faire jeu égal avec le Majorquin, mais il a néanmoins cédé son jeu de service à 3/2. Ce retard ne sera jamais comblé et Nadal gagne 6/4. Nadal continue sa marche en avant dans le troisième set et breake deux fois son adversaire. Il gagne la manche sur le score de 6/2. Le taureau de Manacor s’impose 6/1 6/4 6/2 et rejoint le troisième tour où il sera opposé au Britannique Cameron Norrie, bourreau du russe Roman Safiullin.

Une incertitude plane néanmoins toujours sur l’état du dos de l’Espagnol. Affaire à suivre ces prochains jours…

 

Crédits Photo: Eurosport

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire