ATP

Open d’Australie (H) : Shapovalov remporte le duel Next Gen

Shapovalov

Après un affrontement monumental de près de quatre heures, Denis Shapovalov s’est imposé en cinq sets contre Jannik Sinner, d’une résistance impressionnante pour son âge 3/6 6/3 6/2 4/6 6/4. Retour sur ce match opposant deux joueurs de la Next Gen.

Un début en maîtrise pour Sinner

Dans le début de match, Jannik Sinner maîtrise totalement son adversaire d’un point de vue global. L’Italien breake directement Shapovalov pour mener 2-0. Ensuite, il conserve tout simplement cette avance pour empocher la manche. Sinner semblait meilleur dans tous les compartiments du jeu et surtout plus précis dans ses frappes. À la fin du premier set, le jeune alpin n’avait que cinq coups gagnants mais pour quatre fautes directes tandis que le Canadien venait de réaliser dix coups fatals contrastés par quatorze erreurs. La volée a également énormément aidé le 32e mondial avec un sans-fautes (5/5).

Le réveil brutal de Shapovalov

Le début du deuxième set s’est avéré suivre la tendance du premier avec un Sinner à l’aise et un Shapovalov qui peinait à remporter ses engagements. Pour preuve, ce premier jeu où le 12e mondial a dû sauver trois balles de break pour garder son service. Néanmoins, contrairement à la première manche, le Canadien parvenait à engranger des jeux grâce à son service. Par conséquent, son break à 5-3 est tout de suite plus contraignant pour son opposant. Le Canadien a su fermer le set quand il le fallait, recollant ainsi à une manche partout.

Il ne s’arrêtera pas là, puisque dans la troisième manche, le 12e mondial s’est totalement lâché pour double-breaker Jannik Sinner à 3-2 et 5-2. Aidé par les quinze fautes directes et les trois petits coups gagnants de l’Italien, Shapovalov s’impose dans le troisième set très facilement et prend l’avantage.

Le sursaut alpin

Le quatrième set a démarré sur la même lancée que les deux précédents. Un Shapovalov agressif qui breake instantanément son adversaire pour prendre de l’avance au score. Néanmoins, nous avons eu le droit à un sursaut de la part de l’alpin qui débreake à 3-3. Réduisant le nombre de fautes au maximum, l’Italien va mettre en péril la mène du canadien et va conclure le set sur un break pour obtenir une cinquième manche au forceps.

Une fin contrôlée

L’ultime manche a été au final très bien contrôlée par Shapovalov. Dès le départ, il breake Sinner, pas assez puissant sur engagement et a tenu la distance. Malgré quelques frayeurs, dont une balle de débreak sauvée à 2-1, le Canadien obtient sa première balle de match à 5-4. Celle-ci est ratée en raison d’une demi-volée trop difficile à jouer et finit dans le couloir. Cela aurait pu lui coûter cher car une double faute a suivi et a donné une opportunité à Sinner de recoller à 5-5. Heureusement pour lui, Shapovalov l’a écarté d’un violent coup de raquette. Enfin, sur sa deuxième balle de match, le 12e mondial aura de la réussite avec l’intervention d’un let et attrape la ligne sur le dernier coup du match.

Denis Shapovalov remporte ce bras de fer contre le jeune et talentueux Jannik Sinner. L’Italien a sans doute subi le revers de ces 13 heures passées sur le court la semaine dernière. Shapovalov sera confronté à Bernard Tomic au second tour, vainqueur de Yuichi Sugita sur abandon. 

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire