Pays Bas – Allemagne : Les notes du match !

0
Ligue 1

C’était le WESPORTICO ! Des buts de Depay et Schulz nos deux protagonistes du soir ! L’Allemagne s’impose 3-2 face aux Pays Bas après s’être fait peur. Les notes du match !


Les notes des locaux :

Cillessen (6) : A maintenu son équipe à flots et c’est tout à son honneur.

Dumfries (5) : A fortement bu la tasse ce soir, un peu trop gentillet. Encore un chouette type friendzoné.

De Ligt (5) : Buteur après avoir glissé, ce que n’avait pas réussi Steevie G, la bise aux Reds.

Van Dijk (5) : Solide mais attention à bien surveiller sa couverture.

Blind (6) : Un match de voyant pour le soldat Daley, pas sûr de la blague.

De Roon (4) : Beaucoup trop inutile pour cette équipe des Pays Bas.

De Jong (5) : Mal à l’aise dans ce poste de sentinelle, rendez lui ce poste de relayeur gauche que De Roon a saccagé.

Wijnaldum (6) : A repris les choses en main après la mi-temps, et c’est beaucoup mieux comme ça.

Promes (4) : On va évité le ne l’a pas tenu mais ce sont les maisons de disque qui doivent se réjouir de son association avec Memphis en sélection.

Babel (4) : Le premier sous la douche ce soir, remplacé par Bergwjin (6) qui a apporté de la vitesse.

Depay (10) : Des nouveaux tatouages mais toujours pas de nouveau son ?

Les notes des visiteurs :

Neuer (6) : Injouable en première temps, impuissant en deuxième, le comble de beaucoup d’hommes.

Kehrer (4) : Beaucoup trop fébrile.

Ginter (4) : Du mal à se faire respecter par Depay, en même temps avec “No Love” dans les oreilles difficile d’être virile.

Süle (6) : Une tête de commandant de la Gestapo et une solidité digne de la ligne de fer.

Rüdiger (5) : A connu des soirées plus difficiles.

Schulz (7) : On a un très bon article pour exprimer toute notre admiration de ce joueur. Buteur et passeur décisif ce soir !

Kimmich (7) : Le joueur préféré de ton coach préféré.

Kroos (6) : Une gestion taille patron, l’un des rares rescapé des champions du monde allemands, que d’émotion.

Goretzka (7) : Son match en faux numéro 9 en décrochage entre les lignes m’a fait douter de ma sexualité. Non mais il faut être honnête là les amis.

Gnabry (7) : Une première mi-temps où il a donné le tournis à la défense.

Sané (6) : Va beaucoup trop vite pour l’oeil humain … et les défenseurs hollandais.

Crédit photo / Onze Mondial



Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here