Pello Bilbao gagne à L’Aquila

Nouvelle étape accidentée sur le 102e Tour d’Italie en direction de L’Aquila. Après une étape très animée et très rapide, Pello Bilbao (Astana Pro Team) a remporté cette étape en attaquant dans le dernier kilomètre.

Pendant les premiers kilomètres, de nombreuses attaques ont eu lieu au sein du peloton. Mais, le peloton a réussi à les neutraliser jusqu’au sprint intermédiaire à Ortona. Pascal Ackermann (Bora Hansgrohe) en a profité pour prendre 12 points.

Ensuite, 19 coureurs ont essayé de fausser compagnie au peloton avec notamment Madouas et Rojas. Mais, la Bahrain Merida n’a pas laissé la moindre de chance à cette offensive. Cependant, l’Espagnol et le Français ont pu récupérer des secondes de bonification.

Puis, cela était 12 coureurs qui ont tenté leur chance. Là aussi, il y avait des coureurs dangereux comme Formolo, Rojas, Bilbao et Gallopin. L’équipe du maillot rose est encore obligée de rouler très fort derrière. L’écart n’a jamais dépassé les 2 minutes. Cependant, les fuyards ont roulé fort puisque les équipes Bota Hansgorhe, Astana et Movistar ont deux coureurs présents.

Dans le Le Volte di Popoli (7.9km à 6.2%), le groupe de tête a perdu De Gendt et Plaza et a vu son avance s’accroître. Alors qu’au sein du peloton, on a monté cette bosse au train avec seulement deux équipiers autour de Conti.

Par la suite, à 25 kilomètres de l,’arrivée, la formation Trek Segafredo est venue à l’avant du peloton pour ramener l’écart à la minute à l’approche d’une côte à 9 kilomètres de l’arrivée.

Dans cette côte, McCarthy, Pederero, Rojas et Zeits sont lâchés à cause des accélérations de Fromolo, d’Hamilton et de Cattaneo.

Cependant, l’Espagnol est revenu dans la descente pour contrer presque directement. Cette attaque lui a été fatale et ils étaient plus que cinq à se jouer la victoire dans le dernier kilomètre.

Finalement, en étant dans le dernier kilomètre en bosse, le basque Pello Bilbao (Astana Pro Team) s’est imposé avec quelques mètres d’avance sur Tony Gallopin (AG2r La Mondiale) et Davide Fromolo (Bora Hansgorhe).

Enfin, au classement général, Valerio Conyi (UAE Team Emirates) conserve son maillot avant une étape compliquée demain vers Pesaro.

A propos de l'auteur

Grand fan de sport depuis de nombreuses années en passant par Franck Vandenbroucke, Michael Jordan, Roger Federer et Ayrton Senna.

Poster un commentaire

ante. neque. suscipit Praesent quis efficitur. quis, eget ultricies adipiscing ut