Esport

Pourquoi n’y a-t-il pas de bon jeu vidéo de rugby ?

Le rugby est l'un des sports les plus populaires du monde. Selon World Rugby, il y aurait 9,6 millions de personnes qui pratiquent le rugby en club. Cependant, le sport ne s'exporte pas de la meilleure des façons sur consoles. Là où les Fifa, NBA 2K … font figure de succès planétaire, les jeux de rugby ont du mal à se démocratiser. Le 27 janvier prochain sortira Rugby 22 qui entend donner un nouveau souffle à la licence.

La Coupe du Monde de Rugby est la huitième compétition sportive la plus regardée de la planète. Pourtant, les jeux de Rugby ne sont pas à le monde. Bigben Interactive, à l'origine notamment des licences Pro Cycling Manager, WRC ou encore de l'excellent Spike Volleyball ne s'est pas risqué à développer un jeu dédié à la compétition. L'entreprise française s'était lancé dans l'aventure en 2015 avec Rugby World Cup 15 mais cela a été un échec comme en témoigne la note de 6/20 émise par la rédaction de jeuxvideo.com. Il manque toujours au Rugby une adaptation vidéoludique de référence là où le football, le cyclisme, le basket se sont très bien transposés dans nos manettes.

Des phases de jeux compliquées à reproduire

La première difficulté dans le développement d'un jeu de rugby est d'un point de vue technique. Les séquences de jeu sont très difficiles à reproduire sur une manette et notre console. L'argument est souvent utilisé par les studios pour se justifier. Cependant au vue des moyens techniques actuels, pas sûr que cela soit encore valable. Il est surtout question d'un manque de moyens financiers pour développer un jeu de rugby.

Des règles difficiles à comprendre

Il est évident que pour les amateurs de rugby, les règles du sport sont parfaitement intégrées. Cependant pour les “novices” comprendre les nombreuses règles du rugby peut vite devenir vrai casse-tête. Or pour qu'un jeu soit un succès, il doit être accessible à tous. Il faudrait donc trouver la bonne formule pour à la fois satisfaire les débutants comme les experts de la balle ovale.

Un marché de niche

La France compte un peu plus de 250 000 licences de rugby en France. Les États-Unis en ont à peine 130 000, le japon encore moins. L'Allemagne recense moins de 20 000 inscrits en club. Il est donc difficile pour un éditeur de jeux vidéo d'engager d'importantes sommes de développement pour un sport finalement assez peu populaire dans des pays qui représente le plus gros marché du jeux vidéo.

Des expériences précédentes mitigés 

La liceence Jonah Lomu Rugby Challenge pouvait laisser entrevoir des promesses au début du siècle. Cependant, la licence a dû faire face à un échec commercial. Electronic Arts s'est également essayé avec sa licence “Rugby” mais elle n'a vendu que 40 000 exemplaires dans le monde en 2008. NBA 2K20 avait écoulé 6 millions d'exemplaires … en un mois !

Rugby 22, le renouveau ?

Prévu le 27 janvier prochain Rugby 22, le nouveau jeu de la balle ovale développé par Nacon entend donner un nouvel élan à sa licence. Rugby 20, le dernier jeu de la licence avait laissé entrevoir de belles choses. Les phrases arrêtées étaient plutôt intéressantes. L'IA était très acceptable et le jeu incorporait les grandes licences (Top 14, Championship …). Cependant le jeu a souffert d'un manque cruelle de contenu et d'une technique archaïque.

Nous avons eu le droit à très peu de gameplay de Rugby 22. Cependant le studio de développement promet “une expérience de rugby authentique. Jouez avec les meilleurs clubs et les plus grandes nations, profitez d'un gameplay dynamique fidèle au sport et vivez l'intensité des grands matchs”. Rendez-vous le 27 janvier sur PC, Xbox One et PS4 pour le verdict.

À lire aussi – Jeux Vidéo : Les Jeux de sports les plus attendus de 2022

Dernières publications

En haut