Athlétisme

Première soirée d’athlétisme à Torun

Ce soir avait lieu l’ouverture des championnats d’Europe d’athlétisme indoor à Torun, en Pologne. Quelques grands noms étaient de sortie comme Ingebrigtsen, Tentoglou ou Tamberi. La Française Alice Finot s’est qualifiée pour la finale du 3000m.

Un an et demi, c’est long. Pourtant, les athlètes européens sont des chanceux. Dix-sept mois après les Mondiaux de Doha, les championnats d’Europe indoor sont la première compétition internationale pouvant avoir lieu plus ou moins normalement. Les Polonais de Torun accueillent cet évènement sur une piste similaire à celle de Sopot, hôte des mondiaux indoor 2014. Après la cérémonie d’ouverture, les premières qualifications débutent avec la hauteur et la longueur hommes et dans le même temps le poids femmes.

Au saut en longueur, la qualification directe est à 8m00, 18m40 pour le poids et 2m28 à la hauteur. Meilleur performeur continental, Miltiadis Tentoglou n’a eu besoin que d’un essai pour empocher son ticket pour la finale de demain avec 8m04. C’est la même chose pour Christina Schwanitz, elle aussi numéro une européenne, qui lance à 18m86.

Alice Finot qualifiée pour la finale du 3000m

Elle est la première française à entrer en piste lors de ces championnats d’Europe indoor. Alice Finot, inscrite sur le 3000m, avait de très bonnes chances de qualification après avoir réalisé 8’53″00 à Liévin, cet hiver. Il fallait se placer parmi les 12 pour se qualifier, et la Franc-Comtoise a pris le 10e temps des séries. Elle a obtenu son billet au temps pour accéder à sa première finale internationale, à 29 ans. Deux concurrentes de la Française ont été disqualifiées pour avoir posé le pied à l’intérieur de la piste. Finot aurait été la dernière qualifiée sans ces erreurs adverses.

Fortunes diverses pour les Bleus lors de cette première soirée. Trois d’entre eux étaient engagés sur les séries du 1500m et aucun n’a réussi à se qualifier pour la grande finale. Simon Denissel, Baptise Mischler et Azzedine Habz ont tous couru au-dessus des 3’40” : insuffisant pour se glisser parmi les douze meilleurs. Sans s’employer et en toute décontraction, le prodige Jakob Ingebrigtsen sera lui de la partie ce vendredi 5 mars à 21h35.

Les favoris répondent présents

Au lancer du poids, aucun souci pour les prétendantes au podium. Elles sont sept à avoir passé la distance de qualification directe dont Schwanitz, Dongmo ou encore Dubitskaya. Il fallait sauter loin pour espérer aller en finale et cela a bien été le cas, avec par exemple Jacob Fincham-Dukes, 8e à 7m74. Ils ne sont que deux à bondir au-delà des 8 mètres : Tentoglou et Montler.

Les trois favoris à la victoire au saut en hauteur se sont eux élevés assez haut pour passer le cap de la qualification. Gianmarco Tamberi, Mateusz Przyblylko et Maksim Nedasekau seront bien présents dimanche matin, à partir de 11h20 pour la finale.

Rendez-vous dès demain pour la suite des championnats d’Europe indoor d’athlétisme, avec de nombreuses épreuves prévues du côté de Torun.

Crédits photo : Getty Images

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire