Preview 1er tour des Playoffs : Boston Celtics-Indiana Pacers

1
https://sportschatplace.com/picks/nba/boston-celtics-vs-indiana-pacers-1-9-19-nba-pick-odds-and-prediction
Ligue 1

 

Attention pour cette série, préparez les pop-corn et installez vous confortablement, voilà une série qui risque de nous occuper quelque temps. Ce duel entre le 4e et le 5e de cette conférence Est, nous propose une affiche physique et équilibrée tant le bilan des deux équipes est proche. Bref une série comme on aime, maintenant place à la preview.

Bilan de la saison régulière

Malgré leurs bilans pratiquement équivalents, la saison ne s’est pas déroulée de la même manière pour les deux équipes. Honneur au 4e les Boston Celtics.
Une saison mi-figue mi-raisin pour Boston. En effet dans l’ensemble cette équipe que l’on annonçait tout en haut de la conférence, nous a relativement déçu. Malgré un bilan nettement positif de 49 victoires pour 33 défaites, l’inconstance a marqué cette saison. Capable du meilleur comme du pire, les Celtics ont joué une majeure partie de la saison sur courant alternatif. Ils ont été capables de grosses victoires notamment contre les Warriors, le Thunder (2 fois), les Sixers (3 victoires en 4 rencontres) et Toronto. Mais aussi de longues séries de défaites (4 défaites de suite en février et en mars), marquée par des désillusions contre les Suns, les Knicks et les Cavs. De plus l’ambiance au sein de l’équipe fut de nombreuses fois tendues avec de nombreuses déclarations et altercations entre coéquipiers (Jaylen Brown et Marcus Morris). Une saison compliquée, inconstante mais comme l’as annoncé Kyrie Irving « Quand tu veux gagner, tu dois faire ce qu’il faut et comprendre tes coéquipiers ».

Quelle saison pour Indiana ! Après avoir impressionné la ligue l’an dernier, les Pacers ont récidivé. Menés d’une main de maître, par Nate McMillan, ses joueurs ont su reproduire une saison de grande qualité se battant jusqu’au bout pour l’avantage du terrain. Avec un très bon bilan de 48-34, les coéquipiers d’un Victor Oladipo gravement touché en janvier ont su faire front pour poursuivre sur leur lancée. Menés par Bojan Bognadonic, Myles Turner et toute la bande les Pacers ont su par une défense élite embêter de nombreuses équipes. Mais avec un nombre de talents restreints, Indiana a souvent perdu face aux très grosses équipes (Houston, Warriors, Okc). Les coéquipiers de Domantas Sabonis auront fort à faire d’autant que leur fin de saison avec 8 défaites en 12 matchs est plutôt décevante.

Confrontations directes

Dans les confrontations entre les deux équipes, net avantage aux Celtics. En effet ils ont remporté 3 matchs pour une seule défaite. La dernière rencontre en date s’est jouée le 4 avril et a vu les Celtics l’emporter sur le terrain des Pacers (117-97). Cette dernière a verrouillée la place de 4e et a conforté les Celtics sur le fait qu’ils peuvent s’imposer dans l’Indiana. Les 4 rencontres ont été plutôt serrées, mais il y a quand même eu une lourde défaite pour Indiana 108-135 début janvier.

Les clés de cette série

Cette série va être intense mais nous pouvons dégager certaines clés essentielles. En premier lieu la défense. Les deux équipes sont des spécialistes de la défense, les Pacers sont la troisième défense de la ligue (105,7 pts concédés par match), les Celtics sixième (107 def. Rating). Ce sont des équipes qui savent très bien défendre, des matchs a 140 points ne sont donc pas prévus. Un duel va nous intéresser dans cette série, celui des postes 5 entre Myles Turner et le (faux) pivot Al Horford. Les deux joueurs sont les leaders de leurs équipes et sont dans la discussion pour le titre de DPOY ( defensive player of the year). Leur défense sera essentielle mais leur apport offensif devra être aussi au rendez-vous. Les deux joueurs possédant un arsenal offensif complet pouvant espacer le terrain.

Une autre clé de ce premier tour sera l’apport du banc des deux côtés, leur rôle sera important. Les deux équipes ont un banc très intéressant , même si comme le 5 majeur, celui de Boston semble posséder le plus de talents. Domantas Sabonis réalise une grande saison en tant que 6e homme bien accompagné en sortie de banc par Cory Joseph et Doug Mc Dermott, ce trio devra apporter une grande contribution. Du côté de Boston le banc est impressionnant, Terry Rozier, Jaylen Brown, Gordon Hayward, Marcus Morris. Sûrement un des bancs les plus profonds et talentueux de la ligue. Les titulaires ne pourront pas jouer 48 minutes, le banc devra venir aider les deux équipes malgré un avantage certain pour Boston de ce point de vu la. L’annonce la nuit dernière de la durée d’absence de Marcus Smart a jeté un froid sur les Celtics. En effet touché dimanche soir contre Orlando, Smart sera absent 4 à 6 semaines et ne pourrait revenir que pour une hypothétique finale de conférence. Symbolisant le cœur et l’âme de la franchise, le pitbull défensif va énormément manquer aux Celtics et son absence risque d’être préjudiciable.

 

Facteur x

Les deux équipes se sont battues pour l’avantage du terrain toute la fin de saison. En effet jouer a domicile est primordiale pour les deux équipes. A ce jeu là ce sont les Celtics qui ont remporté la mise, rendant la série plus compliquée pour les Pacers. Toutes les équipes savent comment il est compliqué de jouer dans la salle la plus mythique de la ligue. A domicile le jeu et les performances de Boston ne sont pas les mêmes. Si Indiana veut aller chercher quelque chose dans cette série il faudra absolument remporter une rencontre au TD Garden. Cette saison le bilan des Celtics est de 28 victoires pour 13 défaites, un bilan plus faible que celui de l’an dernier mais jouer dans ce climat hostile n’as rien d’évident. Gordon Hayward peut-être aussi mentionné comme facteur X, il doit justifier son (gros) contrat et cela passe par de bonnes performances pour ses premiers playoffs avec Boston. Il doit se comporter comme le leader du banc et apporter ses points sous peine de passer un été compliqué.

Le prono

Une série qui risque de durer tant les deux équipes ont semblaient proches cette saison. Les confrontations directes nous ont montré combien les deux équipes savaient défendre et ne rien lâcher. Du fait d’un niveau de talent et d’expérience en playoffs plus élevés les Bostons Celtics partent favoris dans cette série. Les Pacers ont effectué une saison régulière plus stable au niveau des résultats mais les Celtics doivent faire taire les mauvaises langues. Je vois une série en 6 matchs pour une victoire finale 4-2 des Celtics. L’avantage du terrain est un facteur beaucoup trop important et le talent des joueurs de Boston me semble supérieur à celui des Pacers.

Le calendrier

 

Cette série sent bon le combat et les grosses rencontres.  Un test excellent pour Boston qui a tant à prouver  et Indiana qui n’a rien à perdre. Préparez le pop-corn cette série va durer et s’annonce passionnante. Vous pourrez bien sûr suivre cette rencontre en notre compagnie sur @WSFR_Basket. Sur ce bon playoffs à tous.

 

Crédit image : Twitter Boston Celtics et Indiana Pacers

TodaySports

 

Adrien Lejeune

Sport en directMercato Football

1 COMMENT

  1. […] basket à des potes, ne surtout pas montrer le Game 1 de cette rencontre. Quelle purge, quel enfer. Ok on est dans le East Cost Basketball mais tout de même. Indiana qui passe 11 minutes sans marquer, Boston qui perd 20 ballons, un score de 84 à 74. Oui […]

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here