Ligue 1

PSG : et maintenant?

Le Paris Saint Germain a connu une nouvelle désillusion cette semaine. Eliminé par le Bayern de Munich en 8ème de finale de la Ligue des Champions, le PSG va connaître une nouvelle saison de galère. Au mieux, le club de la Capitale remportera le championnat de France. Bien trop maigre pour une équipe avec de telles ambitions. Mais alors que les échecs se succèdent les uns après les autres (5ème élimination en 8ème de finale sur les 7 dernières éditions), Paris va devoir réagir, et vite. Une fois encore. 

Priorité : construire autour d'Mbappé

Il est passé à coté de son match à l'Allianz Arena mais les supporters ne lui en tiendront pas rigueur. Kylian Mbappé reste le maître à jouer de cette équipe et peut-être même le meilleur joueur du monde. Il est évident qu'il va falloir le conserver, à tout prix. Il a affirmé qu'il ne liait pas son avenir à un quelconque résultat en Ligue des Champions cette saison et il est passé complètement au travers cette semaine. Avec sa prolongation l'an passé, il y a fort à parier qu'il souhaite soulever la coupe aux grandes oreilles avec le PSG avant de mettre les voiles. Finir sur un échec ne lui ressemble pas. Il devrait poursuivre l'aventure.

Mais avec qui? Car une fois encore, les carences étaient importantes. Si Danilo et Ramos ont été les seuls ou presque à tenir la baraque, le reste.. L'accumulation de milieux de terrain (Soler, Vitinha, Ruiz, Sanches) n'apporte finalement pas grand chose, et aucun ne semble d'ailleurs avoir l'étoffe pour s'imposer aux cotés de Verratti. En parlant de l'Italien, faut-il réellement continuer à construire avec lui? Souvent blessé, parfois fautif comme cette semaine, il est de tous les naufrages du club de la Capitale, et là, ce n'est pas passé inaperçu. Comme Marquinhos d'ailleurs, capitaine chahuté ces derniers mois et qui n'est plus forcément en odeur de sainteté. Alors, pourquoi ne pas tenter de repartir de zéro ou presque?

Neymar et Messi au PSG, stop ou encore? 

Qui dit repartir de zéro, dit peut-être devoir sacrifier des stars. Et tout de suite, forcément, viennent à l'esprit les deux Sud-Américains. Est-ce que le PSG a raison de s'entêter à vouloir s'appuyer sur Neymar et Messi? Le premier est toujours blessé dans les moments qui comptent et il serait peut-être temps pour Paris d'arrêter les frais. Son aventure francilienne est un échec et à 30 ans passé, représente-t-il encore l'avenir, ou même le présent du club? Sans doute pas.

Messi lui, a décroché le Graal cette saison avec l'Argentine et semble ne plus être concerné par le football. Ses deux matchs contre le Bayern sont proches du néant, et nous ramènent forcément à la double confrontation contre le Real l'an passé, qu'il avait déjà traversé comme un fantôme, manquant au passage un pénalty. Paris voulait le prolonger, mais en économisant son salaire astronomique, il y aurait de quoi ramener deux joueurs de top niveau, au minimum.

Recruter, mais qui? 

Quels pourraient être ces joueurs de top niveau? Offensivement déjà, le PSG va sans doute voir revenir Mauro Icardi. Galatasaray voudrait le conserver mais n'en a pas les moyens. L'occasion de le relancer? Si Neymar et Messi ne poursuivent pas l'aventure, il faudra un joueur capable de jouer en pointe. Derrière, Milan Skriniar devrait arriver libre, et ça, c'est une bonne opération. Et après? Donnaruma devrait être conforté, comme les deux pistons, Nuno Mendes et Hakimi. Pour le reste en revanche, rien n'est moins sur. Paris devra de toute façon recruter en défense, car Kimpembe et Marquinhos sont régulièrement blessés, Ramos (s'il est prolongé) à son âge avancé ne pourra plus nécessairement enchaîner tous les trois jours. Idem au milieu. Paris doit arrêter d'empiler les joueurs et recruter des top players, expérimentés et confirmés.

Surtout, il faudra des joueurs de devoir, qui ne s’imaginent pas au-dessus de l'institution qu’est le PSG, comme c'est trop régulièrement le cas. Cela fait maintenant beaucoup trop de temps qu'on nous fait croire qu'il n'y aura plus de passe-droit au Camp des Loges, mais force est de constater que beaucoup viennent se la couler douce à Paris. Comme on le répète chaque année, il faudra une réaction, et vite.

Paris s'avance une nouvelle fois vers une saison décevante. Eliminé dès les 8ème de finale de la Ligue des Champions, le club de la Capitale va connaître un nouvel échec cuisant. Un de plus. Le PSG va devoir trouver de nouvelles ressources pour tenter de se relancer, une fois encore. Car le temps presse, douze ans après la prise de pouvoir des Qataris. 

Le cœur meurtri par la fin de carrière de Rodgeur, je m'en remets au stepback de The Beard. Rien de tel qu'un Vélodrome incandescent pour me faire chavirer de bonheur

Dernières publications

En haut