Football

PSG – OGC Nice : Paris a eu peur

tag reuters

Le PSG recevait pour le compte de la 25e journée de Ligue 1 Ubert Eats, un OGC Nice dans la tourmente. Un petit choc avant le gros qui attend les parisiens en Ligue des Champions.

 

Un PSG sans plus

tag reuters

tag reuters

Le PSG avec un nouveau maillot assez particulier, qui certes était pour fêter le nouvel an chinois, mais qui a effacé toutes les traces des couleurs parisiennes. Les hommes de Pochettino se devaient de remporter se match pour accéder provisoirement à la place de leader et aussi pour se rassurer avant le match à Barcelone. Chose faite mais dans la peur. En effet, malgré leur victoire (2-1) le PSG aurait pu sombrer.

Durant les 20 premières minutes, les équipes se cherchaient et tâtaient le terrain ce qui n’a pas donné tellement d’actions. Mais à la 22e minute, les parisiens se sont dis que cela serait mieux d’accélérer, et après un centre de Kehrer, Icardi tacle pour faire rentrer le ballon, mais celui-ci heurte le poteau et revient dans les pieds de Draxler qui reprend pour ouvrir le score. Après ce but un grand vide s’est creusé jusqu’à la fin de la première période. Après une erreur de Marquinhos et l’égalisation niçoise, Paris a peu accéléré, mais a quand même réussit à inquiéter Benitez, à l’image d’une frappe de Mbappé à la 58e, qui rafle le poteau du portier argentin. Le PSG semble ne pas vouloir reprendre l’avantage, car il n’accélère toujours pas assez, jusqu’à la 78e minute, où un centre de Kylian Mbappé au second poteau, va être reprit par Icardi qui va remiser, en une, sur Moïse Kean qui n’a plus qu’à mettre une tête pour la placer au fond. Paris repart avec les 3 points et cela malgré des absences comme Neymar, Di Maria ou encore Verratti. Ce qui n’excuse pas certaines erreurs et un rythme assez bas.

A lire aussi : PSG – OGC Nice : Une revanche pour les aiglons ?

Le réveil qui n’a pas suffi

tag reuters

tag reuters

Les hommes d’Adrian Ursea sont venus à Paris pour repartir avec au moins un point, mais ont loupé le coche. Une première mi-temps catastrophique avec plusieurs erreurs techniques, ainsi que dans les derniers gestes, Nice n’a pas du tout inquiété les parisiens, si ce n’est à la 41e minute avec une reprise de Gouiri au point de penalty qui passe largement au-dessus.

À la reprise, les niçois sont sortis de leur sommeil de plomb pour finalement embêter les parisiens. 49e minute très mauvaise relance de Marquinhos devant sa surface qui sert sur un plateau en or Rony Lopes qui allume Keylor Navas de son mauvais pied (droit), une barre rentrante pas si terrible que ça. Nice accélère de plus en plus, et à l’image de la première mi-temps où leur pressing était quasi-inexistant, les coéquipiers de d’Amine Gouiri se font de

plus en plus pressant. Les aiglons ont bien même failli prendre l’avantage avec à la 61e un petit ballon dans la surface de Maolida adressé à Gouiri qui, en une, dégomme la transversale de Navas (décidément elle a pris chère). Malheureusement après la reprise de l’avantage du PSG, Nice a ralenti sans se noyer et leur réveil de la deuxième mi-temps n’aura pas suffi.

 

Paris s’est fait peur mais a triomphé et repasse donc provisoirement leader du championnat. Nice n’a pas eu le dernier mot et malgré sa première mi-temps catastrophique, s’est bien rattrapé en seconde. Le PSG peut enfin avoir la tête en catalogne pour ce mardi.

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire