Real Madrid : outre la quarantaine, c’est quoi le problème ?

0

Défait à domicile par Manchester City en Ligue des Champions, et battu sur le même score de 2-1 à Séville par le Betis en championnat, le Real Madrid pourrait bien voir sa saison prendre un tournant décisif dans les semaines à venir. Si les compétitions dans lesquelles sont engagées les Madrilènes sont pour l’instant en stand-by, Zinédine Zidane, au centre des critiques après ces deux revers, va (très) vite devoir trouver des solutions s’il veut sauver sa peau, et celle de son club. Mais alors, quels sont les problèmes auxquels doit-il faire face ?

 

Des cadres bien trop irréguliers

Kroos, Modric, Marcelo, Carvajal, Benzema… autant de noms sur lesquels Zinédine Zidane s’était appuyé pour conquérir ses titres en Ligue des Champions il y a encore deux saisons de cela, et qui ont aujourd’hui de grandes difficultés à trouver une certaine régularité dans leurs performances tout au long de la saison. Rayonnante lorsque ces joueurs sont au niveau qui a pu être le leur lors de leurs glorieuses années, l’équipe madrilène retombe souvent dans ses travers en même temps que ses cadres plongent dans l’irrégularité et le doute. Outre les faits extra-sportifs qui se sont parfois ajoutés à la liste des problèmes madrilènes (comme par exemple le cas Gareth Bale, qui divise depuis plusieurs mois), Zidane semble aujourd’hui se retrouver confronté à un plafond de verre avec l’effectif dont il dispose actuellement. En effet, le groupe n’a presque pas été renouvelé, et cette génération paraît dans une impasse pour aller à nouveau chercher plus haut. Cependant, la gestion de “ZZ” est elle-aussi passible d’une profonde remise en cause.

Résultat de recherche d'images pour "kroos modric"
Crédit photo : 90Min

 

Zidane : une gestion qui interpelle

Ferland Mendy, Rodrygo, Luka Jovic et Eder Militao représentent à eux quatre 203 millions  d’euros dépensés par le Real Madrid lors du dernier mercato d’été. Si Ferland Mendy fait légèrement exception à la règle, ayant disputé 16 des 27 matches en Liga cette saison et montrant qu’il est légitime à installer une concurrence avec Marcelo (même s’il avait dans un premier temps profité de la blessure du Brésilien pour avoir du temps de jeu), Zidane ne semble visiblement pas encore disposé à donner réellement leur chance aux trois autres de s’installer dans le onze. Que cela soit Rodrygo, pourtant convaincant lorsque que le technicien français lui a donné sa chance, notamment en Ligue des Champions, Jovic ou Militao, les trois joueurs sont depuis le début de saison cantonnés à jouer des bouts de matches, ce qui les empêche forcément de montrer tout leur potentiel. La gestion de leur cas par Zidane interpelle autant qu’elle étonne. Alors qu’on devine une équipe qui a la nécessité de se reconstruire autour de nouveaux jeunes joueurs pour mettre fin à un cycle dépassé, Zidane privilégie à la place les titularisations incessantes de cadres sur le déclin, comme si le triple champion d’Europe sur le banc merengue ne voulait pas prendre le risque de sortir de sa zone de confort. Des décisions qui commencent en tout cas à agacer les dirigeants madrilènes, qui commenceraient à se renseigner pour potentiellement engager un nouveau technicien dans les prochains mois. Le nom de Mauricio Pochettino reviendrait ainsi, comme depuis plusieurs années déjà, avec insistance.

 

Le cas Hazard, illustration d’un secteur offensif en difficulté

Acheté 100 millions d’euros à Chelsea lors du mercato estival, Eden Hazard était attendu comme le Messie à Madrid, avec l’objectif de redonner de l’allure à un secteur offensif décimé depuis le départ de Cristiano Ronaldo à la Juventus. Un espoir qui n’aura duré qu’à peine le temps de quelques semaines. Revenu avec plusieurs kilos en trop de ses vacances d’été, le Belge a connu différentes blessures qui l’ont empêché d’être en pleine possession de ses capacités depuis le début de saison. En effet, le Belge n’a disputé que 15 matches toutes compétitions confondues depuis le début de l’exercice 2019/2020, ne marquant qu’un seul but. Revenu mi-février face au Celta Vigo après trois mois d’indisponibilité, Hazard a rechuté dès la rencontre suivante, à Levante, ce qui l’a contraint au forfait pour le Clasico et la double confrontation de Ligue des Champions face à Manchester City.

Résultat de recherche d'images pour "hazard réal madrid"
Crédit photo : 90Min

En parlant du grand rendez-vous européen qui attend ses hommes à l’Etihad Stadium (dont on ne connaît cependant pas encore la date), Zidane devra trouver les solutions offensives pour bousculer la défense des Citizens et se donner une chance de qualification, lui qui peine depuis son retour dans la Maison Blanche a trouvé une animation offensive efficace pour redonner à l’attaque madrilène sa splendeur passée. Une confrontation qui sera assurément primordiale pour l’avenir de Zidane à la tête du Real, qui s’était vu donner une leçon tactique par Pep Guardiola au match aller, ce qui avait mis en lumière les difficultés constantes éprouvées par le Français dans ce secteur, et ravivant par la même occasion les interrogations émises par les suiveurs du club depuis sa nomination à la tête du Real Madrid quant à sa capacité à aller au-delà de sa faculté de meneur d’homme.

 

Crédit photo de l’image en Une : RTL

 

Grégoire Allain

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here