ATP

Récap ATP 2022 : Nadal seul au sommet à Roland Garros

Certains records ne demandent qu'à être battus. Le tennis masculin a vu cet adage une nouvelle fois se réaliser cette saison avec Rafael Nadal qui a éclaboussé le premier semestre de l'année 2022 de son talent et d'une longévité exceptionnelle. Deux qualités qui lui ont permis de remporter son vingt-deuxième tournoi du Grand Chelem lors d'une édition de Roland-Garros qui restera marquée de sa patte, celle du meilleur joueur sur terre battue de tous les temps ayant décroché son quatorzième trophée Porte d'Auteuil. En entrant encore plus dans une légende qu'il ne cesse d'écrire et qu'il pourrait encore accroître en 2023 pour un potentiel quinzième succès avant une retraite qui semble inéluctable, retour sur une édition 2022 exceptionnelle pour l'Espagnol dans son jardin parisien lui ayant permis de prendre deux longueurs d'avance sur Novak Djokovic et Roger Federer, tous deux alors détenteurs de vingt titres du Grand Chelem respectivement.

Un début de saison parfait qui le met dans les meilleures conditions à la veille de Roland-Garros

Tourmenté par des blessures récurrentes qui le privent d'une seconde partie de saison qui aurait pu lui convenir en 2021, l'année 2022 de Rafael Nadal débute sur les chapeaux de roue avec un titre à Melbourne et une victoire à l'Open d'Australie avant un début de tournée sur terre battue qui sera pour le moins contrastée entre manques de rythme en seulement deux tournois disputés et revers surprenants face à deux joueurs aux dynamiques différentes. Impérial sur dur à la fois lors de la tournée australienne mais également sur le continent américain avec un succès à Acapulco avant une finale perdue au Masters 1000 de Miami face à Taylor Fritz, constituant alors sa première défaite de la saison, le Majorquain va débuter sa saison sur terre battue à Madrid avec une défaite face à Carlos Alcaraz puis s'inclinera dès le 3e tour à Rome face à Denis Shapovalov pour une préparation que l'on jugera finalement tronquée d'un Rafael Nadal semblant fatigué après un début de saison très rythmé mais ponctué d'un succès en Australie.

Une quinzaine idyllique Porte d'Auteuil

Au jeu du tirage au sort, Rafael Nadal semble très loin d'être gagnant. Compte tenu d'un classement loin des capacités de l'un de ses plus grands rivaux, Novak Djokovic, l'Espagnol hérite du Serbe dans sa route dès les quarts de finale après un début de tournoi plutôt bien maîtrisé. Ce sont d'abord trois succès sans perdre le moindre set successivement face à l'Australien Jordan Thompson, le Français Corentin Moutet en night session sur le court central puis le Néerlandais Botic van de Zandschulp, c'est le huitième de finale face à Félix Auger-Aliassime qui va en réalité proposer le plus de difficultés à un Majorquain qui semble irrésistible sur sa surface favorite. Mené un set à zéro et breaké à deux reprises dans le premier set face au Canadien, Rafael Nadal va rapidement réagir pour s'imposer finalement six jeux à trois dans le cinquième set et s'offrir un quart de finale très attendu face à Novak Djokovic sur le court central, le théâtre des plus grands exploits de sa carrière.

Dans l'affiche qui restera la finale avant l'heure de cette édition 2022 de Roland-Garros, opposé à Novak Djokovic, Rafael Nadal ne sera en réalité jamais inquiété par le Serbe. Toujours devant au tableau d'affichage en remportant la première manche six jeux à deux avant de céder la seconde, c'est ensuite avec beaucoup d'autorité que le détenteur de 21 titres du Grand Chelem à ce moment prend les devants dans la troisième manche avant de conclure dans le quatrième set malgré un break de retard pour finalement s'imposer 6/2 4/6 6/2 7/6 et rejoindre ainsi le dernier carré pour y  retrouver l'Allemand Alexander Zverev.

Après une première manche maîtrisée face au dauphin de Daniil Medvdev au classement ATP, c'est un coup du sort qui va frapper Alexander Zverev, touché à la cheville sur une reprise d'appui en fond de court et qui devra déclarer forfait pour la suite du tournoi, une blessure qui mettra également fin à sa saison. Arrivé en finale avec un parcours finalement peu accroché et une condition physique assez bonne, il y retrouve Casper Ruud, un adversaire à la fois pris par l'enjeu de l'événement, incapable de répondre aux coups de fusée d'un Espagnol que personne ne pouvait empêcher de remporter un succès qui continuera d'écrire encore un peu plus sa légende, une histoire en quinze succès dans la capitale française.

Avec 22 titres du Grand Chelem, bilan qu'il est encore à ce jour le seul à détenir dans l'ensemble de l'histoire du tennis mondial, Rafael Nadal a écrit en 2022 une nouvelle page de sa carrière, ponctuée par des succès à la fois épiques et historiques. Ces derniers font de lui le meilleur joueur de tous les temps sur sa surface favorite : la terre battue et le joueur avec le meilleur palmarès en Grand Chelem, avec encore quatre possibilités d'accroître son palmarès dans cette année 2023 qui pourrait être sa dernière au plus haut niveau.


Maxime Labrot

Grand amateur de sports en tous genres, l'Olympique de Marseille fait battre mon coeur, Benoît Paire me prend la tête et Tiger Woods me fait vibrer.

Dernières publications

En haut