Review Bucks @ Heat (G4) – Récit d’un match haut en rebondissements

0
Ligue 1

À 21h30 heure française, Bucks et Heat avaient rendez-vous pour un game 4 qui s’annonçait captivant. Miami avait en ligne de mire les finales de conférence est.

Giannis vs. Miami

Butler et ses camarades commencent fort, avec un run de 10-2 d’entrée. Des images qui nous rappellent les matchs précédents, avec un Miami efficace tandis que les Bucks sont débordés. Mais c’est là, après un temps-mort de Mike Budenholzer, que la bête se réveille (on avait failli attendre). Giannis Antetokounmpo score 9 des 11 premiers points de son équipe et finit le quart-temps avec 14 points. Malgré cela, le Heat mène de 9 points à la fin du premier quart-temps. Au retour sur le parquet, Giannis est toujours aussi agressif et les Bucks suivent. Ils forcent même Erik Spoelstra à utiliser un temps mort rapidement grâce à un 7-0 expéditif.

Une blessure qui change (presque) tout

Encore agressif, Giannis drive dans l’axe panier-panier et subit un choc à la cheville alors qu’Iguodala essaie de le contester. Il chute et reste à terre un moment ; inquiétant lorsqu’on sait qu’il était listé questionnable avant le match et que sa cheville avait tourné au match précédent puis lors du premier quart-temps. Avant de sortir et de rejoindre les vestiaires, il shoot ses deux lancers-franc afin d’être autorisé à rejoindre le terrain s’il le peut.

Sans lui, les Bucks se débrouillent bien et restent au contact du Heat. Ils prennent même l’avantage grâce à une contribution du banc bien supérieure à celui de Miami. À la mi-temps, le score est de 50-48 en faveur des Bucks.

Pendant la mi-temps, on apprend par Malika Andrews que le MVP en titre et leading scorer de son équipe, Giannis, sera OUT pour le restant du match.

Un match qui s’équilibre

Dès le début du troisième quart-temps, les Bucks montrent qu’ils ne sont pas venus faire de la figuration sans leur franchise player. C’est en tout cas ce que nous fait comprendre Khris Middleton, qui inscrira 21 points dans ce quart-temps. Les deux formations s’échangent les paniers comme des cartes Pokémon et le troisième quart-temps s’achève sur un petit +3 Miami.

Le quatrième quart-temps s’annonce tendu, les Bucks jouant leur saison sur ces douze dernières minutes. Et c’est Duncan Robinson qui commence avec deux 3’s pour donner au Heat un avantage de 8 points au tableau d’affichage. Les Bucks ne lâchent pas et engagent un run de 12-0 long de 4 minutes.

Un money-time irrespirable 

104-104 à 2’25”, we got ourselves a game ! La tension est à son comble et c’est à ce moment que Tyler Herro rentre un trois points magnifique en sortie d’écran qui donne à Miami le lead d’un point. Avec 21”7”’ à jouer, Middleton a la balle de match. Malheureusement le système est mal exécuté et il demande un temps-mort. Il ne reste plus que 8 secondes à jouer lorsque la balle arrive dans le corner pour Donte DiVincenzo qui drive et provoque la faute. Il en met un lancer sur deux, permettant à Milwaukee de revenir à égalité. Le Heat a un ballon pour envoyer les Bucks à la maison, mais le shoot de Dragic est court. Overtime.

Au cours de l’overtime, Brook Lopez donne, grâce à deux lancers, un avantage de 4 points aux Bucks. C’est ce moment que choisit (encore) Tyler Herro pour rentrer un trois points décisif pour recoller au score. Juste après, c’est Middleton qui pull-up à trois points : ficelle. À nouveau quatre points d’avance et à nouveau un trois points précieux  de Tyler Herro en sortie de temps-mort. 116-115 Bucks. Le Heat fait faute sur Middleton, l’ailier rentre ses deux lancers. Miami n’a plus de temps-mort et lance un ave maria, en vain. Les Bucks interceptent le ballon et remportent ainsi ce match 4.

Milwaukee prolonge son aventure dans les playoffs 2020, et cela même sans son MVP et DPOY en titre. C’est son lieutenant Khris Middleton qui, comme un symbole, vient marquer 9 des 11 points des Bucks dans l’overtime, de la même manière que Giannis avait marqué 9 des 11 premiers points des Bucks dans le match. Le Greek freak, qui, malgré sa blessure, pourrait être présent lors du prochain match selon son coach : “Il sera soigné cette nuit, nous verrons comment il va dans les prochaines 24-48 heures.”

Rendez-vous dans la nuit de mardi à mercredi pour le game 5. Le Heat aura une seconde chance d’être la première équipe en finale de conférence, mais cela ne sera pas chose aisée.

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here