Rétro JO 2018 (PyeongChang) – Mass-start : Martin Fourcade dans la légende olympique française

0
martin fourcade
Ligue 1

Il y a quelques semaines, Martin Fourcade disputait (et remportait) la dernière course de sa carrière, dix ans pile après sa première victoire en Coupe du monde. A travers une série d’articles qui retracent ses plus grandes courses, la rédaction biathlon de We Sport vous propose de revenir sur cette carrière riche en titres et en records.

Une course pour l’histoire

Nous sommes le dimanche 18 février 2018, il est à 20h15 à Pyeongchang quand 30 biathlètes s’apprêtent à s’élancer pour la course des rois : la mass-start. C’est la dernière course individuelle de ces Jeux ; c’est celle qui rassemble les meilleurs des meilleurs. Il faudra 15 kilomètres et 4 tirs pour les départager. Première ligne, dossard 2, Martin Fourcade, déjà titré sur la poursuite quelques jours plutôt. Le départ est donné !

Un début de course mitigé mais sans conséquences

Dès le début de la course, Fourcade prend les devants, accompagné par Johannes Boe. Il arrive donc sur le pas de tir dans les premières positions, après un premier tour plutôt calme. Une erreur sur ce premier tir couché, et donc 150 mètres à aller parcourir, tandis qu’un gros groupe mené par le coréen Lapshin ressort en tête, avec notamment Johannes Boe, ou les allemands Schempp et Lesser. Fourcade, quant à lui, ressort à 25 secondes de la tête avec un deuxième groupe de poursuivants composé entre autres d’un autre français, Simon Desthieux. Petite frayeur à la sortie du pas de tir avec une chute pour Fourcade, sans gravité heureusement.

Ce groupe de poursuivants récupère petit à petit le temps perdu, et la jonction est faite en arrivant dans le stade. Les compteurs sont remis à zéro pour ce deuxième tir. Un beau 5/5 pour Martin Fourcade lui permet de ressortir à 9 secondes de Benedikt Doll, et l’autre information de ce tir est les trois fautes de Johannes Boe, compromettant fortement ses chances de médaille.

France – Allemagne

Le match a déjà commencé sur la piste, avec les trois allemands Doll, Schempp et Lesser qui encadrent Martin Fourcade. Une quinzaine d’athlètes jouent encore la victoire en arrivant pour le 3ème tir, le 1er tir debout. La première balle est lâchée par Fourcade, et en patron il réalise un plein très rapide pour ressortir en tête. Il est vite rejoint par Simon Schempp et Erik Lesser : ce trio se disputera la victoire lors du dernier tir, avec tout de même Simon Eder à quelques secondes derrière.

Les trois hommes de tête skient vite, et augmentent l’écart avec Eder. A l’intermédiaire 10.5 km, Martin Fourcade place une attaque, que Schempp peut suivre. Il y a maintenant presque 30 secondes d’écart avec le 4ème, et le dernier tir sera, comme souvent, le juge de paix de cette course. Lesser fait une première faute, puis c’est au tour de Schempp, et alors qu’on croit que Fourcade va ressortir seul pour s’offrir la victoire, la dernière balle lui échappe. Il part tourner sur l’anneau de pénalité avec Simon Schempp, tandis qu’Erik Lesser fait une deuxième faute. Derrière, personne n’arrive à profiter de cette occasion, et c’est donc Fourcade et Schempp qui ressortent au coude-à-coude.

Un finish sensationnel

Ce dernier tour est irrespirable. Pendant que les deux biathlètes devant s’affrontent, derrière il y a trois hommes pour une seule médaille : Doll, Lesser et le norvégien Emil Svendsen. L’arrivée est proche, Fourcade prend un peu d’avance dans la descente mais Schempp ne décroche pas. Dernière ligne droite, le sprint est lancé, les deux biathlètes se battent jusqu’au bout. Cela se décidera à la photo-finish, comme il y a 4 ans, à Sotchi. Derrière, Emil Svendsen s’empare de la médaille de bronze après un autre sprint avec Erik Lesser.

Martin Fourcade pense qu’il est 2ème, et les minutes qui suivent sont insoutenables. Finalement, après ces instants hors du temps, le français est officiellement déclaré champion olympique. Un scénario identique à celui d’il y a 4 ans, dont seul la fin diffère, la boucle est bouclée : Martin Fourcade rentre dans l’histoire en battant le record de titres olympiques pour un français.

Cette mass-start sera son dernier titre olympique individuel. Il y aura une autre médaille d’or olympique avec le relais mixte, deux jours plus tard, puis un septième gros globe de cristal en clôture de la saison 2017-2018.

Crédit photo Une : ledauphine.com

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here