On en parle aussi...

Rétrospective d’une année de courses hippiques : Mars 2019

Voici quelques moments qui m’ont donné plaisir d’aller aux courses. Maintenant,  j’ai envie de vous présenter mes meilleurs souvenirs personnels de cette année 2019. 

Mars 2019

Le mois de mars est le mois de l’espoir. Le mois du renouveau. Les écuries nous font connaitre leurs chevaux tardifs.

Que l’on parle des trotteurs, galopeurs ou sauteurs, le mois de mars permet aux turfistes de découvrir les futures vedettes. Beaucoup de lots de chevaux débutants font la part belle des programmes.

Et puis, avec le soleil et les jours qui rallongent, il est si agréable de se rendre sur les hippodromes de Chantilly, SaintCloud, Auteuil, Enghien-les-Bains pour ne citer que ces champs de courses de la région parisienne. Certaines années, on peut parfois découvrir les futurs lauréats des Prix du Jockeyclub, Diane

Hippodrome de Chantilly en Mars 2019

La province n’est pas en reste avec notamment les courses de trotteurs. En attendant que les deux ans débutent, les trotteurs tardifs, donc en retard de gains font leur apparition sur les différents hippodromes de l’hexagone. Chartres, Caen, font partie de ceux qui faut absolument suivre de près.

Moi de Mars, mois des découvertes

Avec le printemps les galopeurs fleurissent

Au moi de Mars, il est obligatoire pour un turfiste de se rendre sur les hippodromes

Au mois de mars: les jeunes chevaux se font connaitre en même temps que les nouvelles feuilles sortent des branches des arbres

Mois de Mars 2019

Avec le soleil revenu, les animations sont de mises sur les hippodromes . Ici sur l’hippodrome de Chartres en mars 2019

Les trotteurs prennent leurs envol au mois de Mars

Les plus grandes écuries débutent au printemps leurs poulains chouchoutés l’hiver. Ici au premier plan, les couleurs de Jean – Pierre Dubois sur la piste de l’hippodrome de Chartres (28)

Pour résumer ce que Mars est au reste d’une année hippique: un bol d’air pour le turfiste, mais aussi l’occasion de remplir ses carnets de notes.

A suivre…

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
in odio consectetur Donec lectus at id