Roland-Garros ATP : Trop fort pour Federer, Nadal se qualifie pour la finale

C’était l’affiche de la journée à Roland-Garros. Roger Federer VS Rafael Nadal; Fadel, acte 39; le plus grand joueur de tous les temps face au meilleur joueur de terre battue au monde. Et pourtant… Le match tant attendu n’a pas eu lieu. Sans grande surprise, le Majorquin s’est montré bien trop solide pour que Roger Federer puisse espérer gagner aujourd’hui.

Rafael Nadal, plus que jamais roi de la terre battue

Quoi de plus convainquant qu’arriver en finale en Roland-Garros en éliminant son plus grand rival de toujours ? Même si Roger Federer ne développe pas son meilleur tennis sur terre battue, on sait que les duels entre ces deux là nous promettent souvent de magnifiques rencontres. Mais pas aujourd’hui… Aujourd’hui, Rafael Nadal a prouvé encore une fois qu’il est le seul maître de la terre battue. Et ni les rafales de vent, ni la météo exécrable ne sont venus perturber le Majorquin.

Une affiche de rêve qui a vite tourné à la leçon de tennis

Balayé, Roger Federer, comme les rafales de vent qui viennent surfer sur la terre battue du court Philippe Chatrier aujourd’hui.

Sur le match en lui même, il n’y a finalement pas grand chose à dire. Nadal nous a fait du Nadal, et malgré une belle opposition de Roger Federer, rien ne pouvait perturber le 11 fois vainqueur de Roland-Garros. Pourtant, le Suisse n’a pas démérité et a fait du mieux qu’il pouvait. Avec plusieurs jeux accrochés sur le service de son adversaire, le Suisse a pourtant vu ses faibles chances s’envoler en fin de deuxième manche, avec un break de trop à 4/4 sur le service de “Rodgeur”, le tournant définitif du match. Et sans surprises, Rafael Nadal enfonce le clou. Présent dans tous les compartiments de jeu, trop fort en fond de court et solide au filet, il boucle la partie en 2h28 de jeu 6/3 6/4 6/2.

Sans trembler, Rafael Nadal se qualifie pour sa 12ème finale de Roland-Garros et tentera Dimanche de remporter son 12ème sacre. Même si son adversaire reste encore méconnu puisque ça sera soit Dominic Thiem, soit Novak Djokovic, il est difficile de ne pas voir le Majorquin s’imposer de nouveau Porte d’Auteuil. Avec 93 victoires pour seulement 2 défaites à Roland-Garros, Rafael Nadal est plus que jamais le maître incontesté de la terre battue.

Crédit photo en une : Ouest France

A propos de l'auteur

alias Madame Tennis. Le tennis matin midi et soir, 7 jours sur 7, 365 jours par an !

Poster un commentaire

suscipit ipsum tristique quis facilisis libero. risus. ut tempus in sit